La nostalgie a du bon avec la Guns Avro

Les petits blousons cuir vintage, c’est cool mais ça ne va pas à toutes les morphologies puis il n’y a pas que le cuir dans la vie. Le Cordura aussi peut vous donner un air rétro tout en vous protégeant.

Prenons par exemple cette Guns Avro, une veste longue au look terriblement d’un autre temps. Ça ne fait pas très français, je vous l’accorde mais quand vous la voyez, difficile de dire qu’elle est récente tant le design vous fait penser aux tenues d’antan.

Unie, vert bouteille sans fioriture autre que les logos brodés sur le rabat d’une poche à l’avant et dans le dos et les boutons tous identiques. C’est classe, simple et ça fait son effet.

La nostalgie a du bon avec la Guns Avro

Un autre élément incontournable, ce sont les 4 poches à rabat et fermées par pressions associées au large rabat cachant la fermeture éclair principale. Le col se ferme par une patte à glisser dans une boucle et se ferme par une autre pression.

Vous aurez sans doute aussi remarqué les patchs aux coudes et aux épaules qui ajoutent encore leur touche pour le style.

On vous le dit, le look est garanti vintage 100 %

Pourtant, la conception est bien moderne notamment avec une doublure complète, amovible et qui de plus peut se porter seule comme une veste en softshell. La Avro est aussi conçue avec une membrane Reissa 100% étanche.

A l’intérieur, le design reste du même acabit et vous garde dans le tempo si je peux dire. On apprécie les poches intérieures permettant d’emporter porte-feuille ou smartphone, même un grand.

Les réglages à la taille et aux poignets par pression permettent d’ajuster la veste.

Forcément, vu la veste, en plein été, vous aurez un peu chaud même si deux petits œillets sous les aisselles évacueront un peu la chaleur. On ne peut pas tout avoir non plus mais pour le reste de l’année, vous avez une veste qui ne dénote pas sur un café-racer ou un custom et même en scooter ou en roadster, vous avez un look bien à vous.

La nostalgie a du bon avec la Guns Avro

Le premier mot qui me vient quand je la porte, c’est confort : rien ne sert, rien ne frotte et même une fois descendu de la moto, je peux la garder pour une balade à pied. Sans être bouffante, la Avro vous met à l’aise et permet d’enquiller les bornes sans avoir à se plaindre. Les nombreuses poches me permettent d’emporter tout ce dont j’ai besoin.

On n’en oublie pas la sécurité pour autant avec des protections aux coudes, épaules et dos.

Et pour le prix de 229.95 €, j’ai une veste que je peux porter presque toute l’année, pratique aussi, confortable et qui possède un look rétro que j’apprécie aussi. Pour l’été, je trouverai bien autre chose. Maintenant, si vous roulez en sportive, elle ne sera peut-être pas la plus indiquée pour vous.

Sur un Scrambler, elle ferait bien l’affaire aussi, tout comme elle était à la fête sur la Nine-T Urban mais pour le prochain modèle du genre, qui nous viendra de chez Triumph, on vous présentera une autre veste qui lui ressemble, la Mustang en cuir tout aussi vintage mais sans doublure thermique amovible. Pour une fois, on espèrera qu’il ne fasse pas trop chaud.

www.gunswear.com

 

 

La nostalgie a du bon avec la Guns Avro

La nostalgie a du bon avec la Guns Avro

La nostalgie a du bon avec la Guns Avro
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,446FansLike
196FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité