La FIM & SHELL discutent des défis posés par le règlement en MotoGP

Les techniciens de Shell étaient tout le week-end à pied d’œuvre dans le Championnat du Monde FIM de MotoGP à la demande de Ducati, pour analyser les échantillons de lubrifiants et de carburants utilisés par Casey Stoner et Nicky Hayden. Shell a travaillé en étroite collaboration avec son partenaire Ducati pour lui garantir les meilleures performances possibles, mais aussi pour anticiper le travail d’adaptation aux futurs changements de réglementation décidés par la Fédération Internationale de Motocyclisme et assurer à Ducati les meilleures performances à long terme.
La FIM & SHELL discutent des défis posés par le règlement en MotoGPGrâce à leur travail effectué à partir d’un nouveau laboratoire mobile installé dans le paddock du circuit du Sachsenring, l’équipe d’experts de Shell a été en mesure de récolter de précieuses informations à partir des échantillons prélevés sur les lubrifiants et carburants utilisés par Casey Stoner et Nicky Hayden pendant les séances d’essais et la course. L’analyse du Shell V-Power donne des éléments précis sur la performance du carburant, les propriétés en terme de protection du moteur du lubrifiant Shell Advance sont également examinées en profondeur pour assurer à la Desmosedici GP9 la meilleure fiabilité possible.
La FIM & SHELL discutent des défis posés par le règlement en MotoGPLors d’un échange avec les media, auquel participaient la Dorna et Claude Danis (Président de la Commission de Courses sur Routes de la FIM), Richard Karlstetter, le directeur technique de Shell Global Racing Fuels Technology, a évoqué les défis posés par le MotoGP. « Il nous faut toujours être préparés pour des changements de règles », a-t-il dit. « Nous sommes maintenant partenaires depuis plus de 10 ans avec Ducati. En assistant l’équipe sur les circuits, nous améliorons le développement et nous voyons les résultats. Notre souci constant est de trouver le meilleur équilibre entre la puissance délivrée par le moteur et la consommation. »Claude Danis a ajouté : « C’est une bonne chose de parler avec Shell de ce qu’ils font en MotoGP, de voir les efforts qu’ils fournissent pour s’adapter aux changements de règlements, par exemple en ce qui concerne la capacité du réservoir et les changements à venir concernant la limitation du nombre de moteurs. Il est très important pour nous de constater que le travail a déjà commencé en coulisses pour être certains que ces nouvelles règles fonctionnent afin d’assurer un avenir prospère au MotoGP. Avec les exigences de règlements auxquelles nous sommes confrontés, nous devons constamment être prêts à faire la bonne chose au bon moment. »Alors que le championnat va prochainement appliquer les nouvelles restrictions en matière de limitation des moteurs, l’intérêt sur ce point précis sera plus que jamais accentué sur les sept dernières courses de la saison. Les douze techniciens mis à la disposition de Ducati par Shell dans ses laboratoires d’Hambourg vont avoir un rôle important à jouer pour prolonger la durée de vie du moteur de la Desmosedici GP9. Shell Advance est vital dans la lubrification du moteur et de la boîte de vitesses, en protégeant toutes les pièces au fil des courses. Les études de Shell sur les différentes pistes, comme à Hambourg, vont fournir à Ducati les clés pour rester au premier plan en MotoGP.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité