Icon Raiden Ux à enfiler au-dessus de votre pantalon

Avec la veste Squalborn, Icon m’a envoyé ce pantalon Raiden Ux pour affronter les conditions climatiques hivernales. Un rapide coup d’œil sur le net et je vois qu’il s’agit en fait d’un sur-pantalon.
Ce n’est pas plus mal, je ne devrai pas me changer une fois arrivé au bureau mais du coup, il a intérêt à assurer question étanchéité parce que la journée en caleçon devant mon pc, ça ne va pas le faire.

Icon Raiden Ux à enfiler au-dessus de votre pantalon

Au déballage, je reste tout aussi perplexe qu’à la découverte de la veste. Il est fin et plutôt léger, pour passer l’hiver, j’ai comme un doute mais bon, la veste m’a montré qu’ils n’étaient pas fondés et que la taille ne faisait pas tout (bah oui, ici aussi). Le pantalon n’a lui, par contre, pas de doublure thermique.

Il imite plutôt bien un jeans classique, du moins à la vue : passant de ceinture, fermeture éclair, bouton, poches arrières et dessins des poches à l’avant. Ah oui, il n’y a pas de poche à l’avant, c’est juste pour lui donner le look d’un pantalon « normal » . Il a même une véritable tirette à l’avant, les hommes en ont déjà compris l’intérêt. Les seuls points qui pourraient le trahir sont les pressions en bas des jambes et les longs zips sur l’intérieur des jambes qui remontent quasiment jusqu’à l’entrejambe. Au toucher par contre, pas de doute, ce n’est pas un jeans denim.

Les zips  servent bien évidemment à faciliter l’enfilage surtout si on garde ses bottes. Question taille, j’ai pris un 2 XL mais je pense que le XL aurait suffi, en fonction des marques et modèles, j’oscille souvent entre ces deux tailles. Inutile donc de prendre 3 XL pour être sûr qu’il passe au-dessus de votre pantalon, c’est déjà prévu. On peut l’ajuster avec deux pattes et des velcros à l’intérieur mais le réglage reste assez limité, c’est dommage mais vous pourrez toujours utiliser une ceinture à l’extérieur si besoin est.

Pour en finir avec la présentation statique, il est aussi équipé des protections D30 aux hanches et genoux et vous pourrez ajuster ces dernières sur trois hauteurs.

Me voilà donc équipé, veste Squalborn et pantalon Raiden UX, prêt à affronter le climat.

Euh oui, les gants, les bottes et le casque aussi mais ce ne sont pas des Icon, donc chuuut, vous avez déjà pu voir les gants, le casque, ça suivra.

Premier essai dans le froid, température négative, c’est clair, je vais me les geler… Du moins, c’est ce que je pensais. J’ai beau rouler en ville, à la campagne, sur une nationale et rien… Je ne ressens pas le vent à travers le pantalon, ni le froid non plus. Je ne vous refais pas le coup de la claque (cfr article de la veste, il faut suivre, hein ! ) mais bon sang, comment c’est possible. J’utilisais jusque-là des pantalons textiles classiques mais je remarquais quand même vite que le thermomètre pointant autour du 0°. Ici, le Raiden me met à l’abri, mon jeans classique faisant surement office de doublure thermique. Le plus agréable, c’est que je n’ai pas trop chaud non plus et je reste au sec à l’intérieur aussi.

Icon Raiden Ux à enfiler au-dessus de votre pantalon

Deuxième test, la pluie. Je me faisais moins de souci à ce sujet. Une construction avec une membrane Hycor et Teflon Dupont, des coutures scellées garantissent normalement une étanchéité à toute épreuve. De fait, j’ai pu rouler sous la pluie à plusieurs reprises (qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour un essai !) et mon jeans est toujours resté au sec. Il y a même un zip pour l’accrocher à une veste pour être certain que l’eau ne s’infiltre pas entre les deux. Porté ici avec des demi bottes assez larges, il n’est jamais remonté non plus  et le bas des jambes est resté sec lui aussi. 

Il faut l’avouer, Icon, ce n’est pas que des looks décalés ! Ils maîtrisent aussi la technique et l’équipement est vraiment prévu et adapté pour la moto. Oh bien sûr, on peut toujours pinailler. J’aurais apprécié une vrai poche fermée par un zip mais du coup, fini le look jeans. J’aurais dû prendre une taille en moins mais il me va quand même, je peux y rentrer le bas de mon pull.

Icon Raiden Ux à enfiler au-dessus de votre pantalon

Ah oui, reste son prix : 224 €. Ça peut faire réfléchir mais si comme moi vous appréciez ne pas avoir à vous changer arrivé au bureau, enfin il suffit de l’enlever, un overpant est idéal. Il propose des protections D30 intégrées et surtout est étanche à la pluie et au vent. Sa matière stretch sur tous les axes lui permet vraiment d’être confortable à porter et facile à enfiler, aidé en plus par les zips à l’intérieur des jambes. Bien vu aussi le fait de les mettre à l’intérieur, côté moto et donc plus à l’abri de la pluie. 

Quitte à donner l’impression de faire de la pub pour la marque (ce n’est pas le cas, vous nous connaissez maintenant) je ne peux que me montrer content de cet essai. Tant la veste que le pantalon respectent leurs promesses et me permettent en effet d’affronter un climat peu favorable. Et quand le thermomètre remonte, il reste agréable à porter mais bien entendu, ne tentez pas une journée entière par 25 ° ! 

Nous gardons bien entendu le contact avec Icon pour tenter d’organiser d’autres essais durant cette saison.

Retrouvez les revendeurs sur le site de Pars Europe ! 

Icon Raiden Ux à enfiler au-dessus de votre pantalon
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,446FansLike
196FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité