Happy 2012 ?

Chers fidèles d’objectif-moto, chers amis lecteurs,
Cette période est propice aux bons voeux, et tous les collaborateurs d’objectif-moto tiennent à vous souhaiter une année moto aussi sinueuse, ensoleillée et pleine de sensations que possible. Nous continuerons à vous informer exhaustivement sur l’actualité, les équipements et, bien entendu, les machines.
En termes de nouveautés du reste, 2012 s’annonce plutôt faste et, après le Salon de Paris, c’est celui de Bruxelles qui ouvrira ses portes au public le 12 janvier prochain. Contrairement au happening parisien, notre Salon national offre la particularité d’être à la fois un Salon de l’auto et un Salon de la moto. N’hésitez donc pas à vous y rendre pour en prendre plein les prunelles! Naturellement, objectif-moto sera sur le pont pour vous offrir photos et vidéos de l’événement dès le 11 janvier.
Happy 2012 ?
Happy 2012 ?
Ceci dit, quelles sont les perspectives de notre marché national pour 2012? Guère reluisantes, il faut en convenir: de partout, nous arrivent des avis de fermeture de concessions ou de restructuration au sein des importateurs. Paradoxe d’un marché où les deux-roues motorisés sont plus nombreux que jamais et où, pourtant, les motocistes et concessionnaires n’ont, semble-t-il, jamais eu autant de mal à joindre les deux bouts… Les causes en sont connues. La crise qui sévit depuis 2008 en est une évidente, mais elle n’est pas la seule. Oui, les deux-roues se vendent plutôt bien, mais surtout des scooters. Et le scootériste moyen n’a pas le même profil que celui du motard. Un scootériste se moque du tuning, n’a que faire des transformations de son véhicule et limite en général son équipement personnel au minimum légal. Pas de quoi faire vivre un magasin de moto en somme…
Happy 2012 ?
Et cependant, il est indéniable que la moto présente maints avantages. Nombre de spécialistes en sont convaincus, reste à en persuader aussi nos décideurs politiques, chose qui risque de prendre du temps si l’on en juge par les récentes négociations gouvernementales.
En la matière, nous vous invitons à réfléchir à ce qui suit.
Febiac (La Fédération belge de l’Automobile et du Cycle) vient de publier les résultats d’une étude qu’elle a commanditée: 10% supplémentaires de deux-roues motorisés entraîneraient une diminution des files de 40%. Mieux même: 25% de deux-roues en plus, et c’est la quasi totalité des files qui disparaîtraient! En restant à 10% de motos de plus qu’aujourd’hui, on en arrive à inférer que le temps perdu dans des embouteillages diminuerait de 15.000 heures par jour, ce qui correspondrait à une économie quotidienne de 350.000€. Alors qu’attend-on?
Happy 2012 ?
A nous qui roulons en deux-roues, à ceux qui vont y venir et à ceux qui y pensent: nous tenons le bon bout!
Enjoy and stay safe.
Rudy,
Rédacteur en chef

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
203FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité