GP Moto2 – Misano -Dominique Aegerter victime d’Alex Rins, Johann Zarco triomphe à nouveau !

Le GP de San-Marino & della Riviera di Rimini, sur le circuit de Misano, a été le théâtre de grandes déceptions lorsque Dominique Aegerter, parti pour décrocher une victoire, a été victime d’Alex Rins après quelques tours de piste seulement.

Dans le coup, dès les premiers essais libres, Dominique Aegerter a encore réussi un excellent départ et s’est battu pour la victoire contre le Français Johann Zarco, qui domine largement le GP Moto2 cette saison.

L’Espagnol Alex Rins a fauté en voulant placer une attaque, entraînant dans sa chute Dominique Aegerter. Après deux passages par les stands pour réparer sa moto, le pilote suisse de Rohrbach a terminé la course, profondément déçu. A Misano, ce pilote de talent, au tempérament de formidable battant, a démontré, une fois de plus dans sa carrière, toute sa capacité à jouer la victoire.

GP Moto2 – Misano -Dominique Aegerter victime d’Alex Rins, Johann Zarco triomphe à nouveau !

Dominique Aegerter (Technomag Racing Interwetten, 24e) confie: « C’est bien sûr très décevant. Je me sentais parfaitement bien sur ma moto, nous avons été dans le coup durant tout le week-end et voilà qu’il n’y a aucune récompense pour tout ce travail, pour l’équipe, pour les fans, pour les sponsors. La bagarre du début de course avec Zarco a été belle, à la limite, peut-être, mais j’ai répondu à chaque fois. Puis, Rins est arrivé; je ne sais pas pourquoi il a tenté une telle action si tôt. Tout est allé beaucoup trop vite pour que je puisse sauver la situation; je me suis retrouvé à terre, je me suis précipité pour reprendre ma moto, mais elle avait souffert. J’ai dû faire deux passages par les stands, avant de reprendre la course et de prouver, par les temps que j’ai réussi, que j’avais bien mon mot à dire aujourd’hui pour le podium. Il reste cinq courses au programme de la saison, nous devons absolument poursuivre sur la base de ce week-end. Avec, bien sûr, un final plus heureux! »

Thomas Lüthi (Derendinger Racing Interwetten, 10e) a aussi connu la déception, victime de soucis de mises au point durant tout le week-end. En course, son premier tour n’a pas été suffisamment bon. Ensuite, bien que par moments il ait atteint le niveau des meilleurs pilotes, il n’a jamais été en mesure de remonter les rangs escomptés mais a assuré une dixième place en comptabilisant six points, récupérant ainsi sa quatrième place au classement intermédiaire du championnat du monde et restant dans le coup pour jouer le podium final. Des solutions techniques doivent être rapidement trouvées et il devra alors adapter son pilotage à ces changements.

GP Moto2 – Misano -Dominique Aegerter victime d’Alex Rins, Johann Zarco triomphe à nouveau !

Thomas Lüthi a dit: « Un week-end mauvais, il n’y a pas grand-chose à dire de plus. Mon départ a été moyen, mais dès le freinage du quatrième virage, j’ai compris que je n’avais aucune chance. Depuis vendredi, nous avons tout changé, peut-être trop; nous avons voulu charger au maximum l’avant de la moto, mais c’était toujours la même chose: je n’arrivais pas à entrer dans les virages, pas à défendre ma place dans les freinages. Ce matin pour le warm up, il y a eu un très léger mieux, mais nous avons encore changé du tout au tout la balance et il nous faut du temps pour comprendre. On a été bons durant une demi-saison et je n’arrive pas à savoir pourquoi et comment nous avons perdu nos repères; en roulant seul, il n’y avait pas de soucis, mais une course ne se joue que rarement en solitaire. »

La journée de tests prévue lundi dernier lui aura certainement déjà apporté quelques réponses..

Robin Mulhauser (Technomag Racing Interwetten, abandon) a été victime d’une terrible malchance en raison d’un problème électronique survenu dès son entrée en piste, interférant sur le bon fonctionnement du moteur de sa moto. Cette situation a été fort regrettable pour Robin Mulhauser qui avait pourtant fait une bonne qualification et un bon warm up avant ce problème rencontré en course.

GP Moto2 – Misano -Dominique Aegerter victime d’Alex Rins, Johann Zarco triomphe à nouveau !

Robin Mulhauser s’explique après son abandon : »Dès mon entrée en piste pour rejoindre la grille de départ, le moteur a eu des réactions étranges; il y avait des coupures à 8000 tours/minute, nous avons essayé de corriger le problème, mais après le tour de chauffe, c’était la même chose. Je suis rentré au stand, j’ai finalement pris le départ depuis là, après tout le monde, mais cette fois le problème survenait à plus haut régime. C’était beaucoup trop dangereux d’insister. Dommage, car je suis persuadé que j’avais aujourd’hui une belle occasion de marquer de nouveaux points. »

Randy Krummenacher (JiR Racing Team, 14e) a assuré les points après une course assez difficile. Parti 16e sur la grille, il a rencontré des difficultés durant les premiers tours de roues, évoluant en dehors du top 20, piégé à l’intérieur d’un groupe. Aux prises avec de nombreux pilotes, il a malgré tout réussi à se tracer un chemin, bénéficiant aussi des quelques chutes ayant marqué cette course. Quand le drapeau à damiers a été brandi, il avait récupéré le 14e rang, à +32.140s du vainqueur, ajoutant deux précieux points supplémentaires à son classement général provisoire.

GP Moto2 – Misano -Dominique Aegerter victime d’Alex Rins, Johann Zarco triomphe à nouveau !

Randy Krummenacher a dit : »Mon départ était bien mais dans les premiers tours, j’ai été impliqué dans beaucoup de luttes, puis, étant écarté au septième tour, j’ai beaucoup perdu sur la première partie de course. C’était difficile: je roulais toujours mais je ne pouvais pas aller plus vite. Je dois me satisfaire de ces deux points, mais je voulais bien plus. Des solutions seront trouvées lors des prochains tests. La météo avait changé pour la course, passant à un temps nuageux mais encore chaud ».

Florian Alt (E-Motion Ioda Racing, 22e) Le pilote allemand a connu des difficultés en Italie où il a d’abord effectué un bon départ de course, gagnant immédiatement quelques positions avant de s’être retrouvé subitement ralenti et forcé à se distancer de sa trajectoire en quittant la piste à cause d’un contact entre Thitipong Warokorn et Anthony West, devant lui. Cet incident a réduit à néant tout le travail fourni par Florian Alt qui s’est retrouvé quasi dernier et à devoir lutter pour tenter de gagner à nouveau des positions. Revenant sur la piste, il a repris Marini et Warokorn avant de connaître des problèmes d’adhérence, tout comme la veille déjà; ajoutée à cela, une erreur de sa part, et le voilà à nouveau fortement ralenti. Après une course difficile, il a passé la ligne d’arrivée derrière Luca Marini, prenant le 22e rang.

GP Moto2 – Misano -Dominique Aegerter victime d’Alex Rins, Johann Zarco triomphe à nouveau !

Finalement, en leader absolu, Johann Zarco a encore accentué son avance au championnat en remportant la course devant Tito Rabat et Takaaki Nakagami. Tito Rabat a pris le 2e rang suite au crash d’ Alex Rins, ce dernier ayant été ultérieurement disqualifié.

La prochaine manche du championnat se déroulera à Aragon, en Espagne, à la fin du mois.

Moto 2 Résultats de la course

1) Johann Zarco: 38.099s 42m

2) Tito RABAT: + 3.850s

3) Takaaki Nakagami: + 5.388s

4) Simone Corsi: + 7.058s

5) Julian SIMON: + 9.225s

Moto2 Classement général provisoire

1) Johann Zarco – 274

2) Tito Rabat – 181

3) Álex Rins – 164

4) Thomas Lüthi – 131

5) Sam LOWES – 128

 

 

 

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,418FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Au bonheur des navetteurs 3

Nous avons déjà proposé des itinéraires alternatifs aux navetteurs partant de Charleroi, Mons et Namur; voyons cette fois comment retrouver un certain...

Kawasaki Z1000SX 2014

S’il est une catégorie où les nouveaux modèles se font de plus en plus rares, c’est bien celle des « GT sportives ». Est-ce parce que...
Publicité