Elà­as brille à  domicile et remporte sa première victoire en Moto2

Suite au drapeau rouge qui a interrompu la course Moto2 à Jerez en raison d’un incident dans le premier tour, Toni Elías s’est imposé dans une magnifique épreuve de dix-sept tours devant Shoya Tomizawa et Thomas Lüthi.
Toni Elías (Gresini Racing Moto2) s’est imposé au Grand Prix bwin d’Espagne à l’issue d’une course mouvementée, qui a été réduite à dix-sept tours suite à une accumulation de chutes au départ de la première course.
Suite à la collision entre Simone Corsi (JiR Moto2) et Shoya Tomizawa (Technomag-CIP), neuf autres pilotes sont tombés sur l’asphalte et l’incident a conduit la Direction de la Course à brandir le drapeau rouge. Un nouveau départ a pu être organisé une demi-heure plus tard grâce à un excellent travail des teams Moto2 concernés dans la Pit Lane.
Le second départ a été rapide et Karel Abraham (Cardion AB), Andrea Iannone (Fimmco Speed Up) et Joan Olivè (Jack-Jones by Antonio Banderas) sont tous les trois partis à la faute dans les premiers tours.
Dans le quatrième tour, Kenny Noyes (Jack&Jones by Antonio Banderas), qui était parti de la neuvième position, est passé devant Elías et Tomizawa pour prendre la tête de la course, qui aura vu de nombreux pilotes essayer de s’échapper. Thomas Lüthi (Interwetten Moriwaki Racing) commençait lui aussi à s’approcher des avant-postes, tout comme Yuki Takahashi (Tech3 Racing) qui s’ajoutait à une belle bataille, qui comptait neuf pilotes en lice pour la victoire à six tours de l’arrivée.
La catégorie Moto2 a continué à tenir ses promesses et a offert au public de nombreux dépassements jusqu’à la fin de la course, dont le dernier tour a commencé avec Elías, Tomizawa, Lüthi et Takahashi dans la même demi-seconde.
Elías a ravi le public local en réalisant un double dépassement pour franchir la ligne d’arrivée en première position, avec seulement 0.190s d’avance sur Tomizawa qui se maintient en tête du Championnat, juste devant l’espagnol. Lüthi a fini à sept millièmes de seconde du japonais dans le sprint final et grimpe à la troisième place du classement général.
Takahashi et Corsi se sont respectivement classés quatrième et cinquième, devant Sergio Gadea (Tenerife 40 Pons), Noyes, Julián Simón (Mapfre Aspar), Gabor Talmacsi (Fimmco Speed Up) et Yonny Hernández (Blusens-STX) qui complètent le top dix.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité