Coyote GPS un tout en un bien pratique

Coyote GPS : le tout en un pour votre sécurité

 

Un GPS au centre, un avertisseur d’un côté et une caméra de l’autre, si en voiture ça ne pose pas de souci, caser tout ça sur le guidon de votre moto risque de vite devenir un problème. En deux roues chaque centimètre compte et avec le son en moins, on a aussi d’autres choses à faire que de regarder tous nos appareils.

Coyote GPS un tout en un bien pratique
Trouvé sur le net http://news.motorbiker.org/blogs.nsf/dx/busy-motorcycle-cockpit-too-much-data.htm

 

Pour la caméra, on n’a pas de nouvelle solution et comme chacun la place différemment, ça complique la donne mais là aussi, nous avons un produit que nous aurons peut être l’occasion de vous présenter plus tard.

Pour le GPS et l’avertisseur par contre, Coyote a une solution : le Coyote GPS.

Coyote GPS un tout en un bien pratique

 

Classe, on dirait presque un smartphone quand il est éteint. Dans sa boîte, on trouve le support pare-brise (très collant d’ailleurs) et le câble pour allume cigare (câble USB et prise). Hé oui, il est de prime abord réservé à la voiture mais Coyote travaille au développement d’accessoires pour l’utiliser à moto.

Nous vous en dirons plus quand ils seront disponibles.

Il faut avouer qu’il est grand : 15 x 8 cm mais fin, au plus 2 cm à l’encoche pour le support. On aurait toutefois aimé une housse pour le transport, ne serait ce qu’un sac souple pour éviter de le griffer quand on quitte la voiture.

Le support ventouse fixé au pare-brise, il suffit de glisser l’encoche arrière dans celui-ci. Simple et pratique (il n’a jamais bougé en roulant en voiture), ce système n’est pourtant pas possible à moto où les vibrations peuvent être plus importantes. Il faut donc trouver un autre moyen : soit une housse spéciale GPS à condition d’en trouver une assez grande ou comme lors de notre essai dans un sac réservoir avec une pochette pour carte routière.

La seule option que nous avons trouvée pour l’essai est donc la sacoche réservoir, les autres housses pour GPS se montrant finalement trop petites pour le caser.

 

L’avantage de sa taille, c’est qu’il embarque un écran 5 pouces et que la lisibilité est excellente. Elle serait encore meilleure si on pouvait régler ou choisir les couleurs. De nuit par exemple, le tracé bleu foncé sur une route également bleue ne contraste pas assez et la lecture peut devenir difficile.

Quand on pourra le mettre au guidon, nul doute que bien positionné, ça sera très pratique.

Coyote GPS un tout en un bien pratique

A l’allumage du Coyote, vous avez droit à un petit message de sécurité. « Mettez votre ceinture » « Pas d’alcool au volant » ou encore « pneus gonflés = sécurité » . Plutôt original comme entrée en matière mais le Coyote se veut un support sécuritaire donc c’est tout à fait approprié.

L’acquisition des satellites est assez rapide comparée à un GPS classique, la connexion à la collectivité aussi mais comme toujours, si vous ne l’avez pas utilisé depuis un moment, ça sera plus long.

Ensuite, vous avez le choix entre deux écrans en mode conduite : la version Coyote ou GPS

Coyote GPS un tout en un bien pratique
En affichage Coyote. En haut votre vitesse, en dessous la limite, le cercle passe au rouge si vous dépassez. Le nombre d’utilisateurs, la confiance, la distance avec le prochain éclaireur, la distance avant les prochaines alertes et l’état du trafic.

Coyote GPS un tout en un bien pratique
En mode navigation de jour. les infos Coyote en bas dans la ligne bleue et en dessous les boutons pour alerter d’un événement.

 

Dans la partie Coyote, vous avez les infos sut votre vitesse et la limite autorisée, le cercle vert passe au rouge si vous dépassez la limite. On trouve aussi le nombre d’éclaireurs, l’indice de confiance et la distance vous séparant du premier Coyote sur le même grand axe. Vous voyez aussi l’état du trafic en temps réel et son évolution prévue ainsi que la distance avant la prochaine alerte.

Sur routes secondaires, vous avez le nombre d’éclaireurs près de vous, donc pas forcément sur la même route et la distance vous séparant.

Dans le bas, trois boutons tactiles vous permettent de signaler une alerte, dans votre sens ou le sens inverse, que ce soit un radar (ne nous le cachons pas, c’est bien la fonction la plus utilisée) ou un événement à risque comme un accident, un objet sur la route, un bouchon ou tout autre informations à partager aux autres utilisateurs. Les radars tronçons, fixes ou mobiles sont bien entendu intégrés dans la base de données.

Vous pouvez aussi déclarer une modification temporaire de la vitesse, en cas de chantier par exemple.

En cas d’alerte, un message apparaît sur votre écran vous informant de la nature de l’alerte, la distance avant d’y arriver, quand le signalement a été validé la dernière fois, le nombre de confirmations et on vous demandera à votre tour de confirmer ou infirmer. En cas de doute, c’est même prévu pour ne pas répondre n’importe quoi.

Coyote GPS un tout en un bien pratique
Une alerte lors de la navigation

 

Dans la partie GPS, vous avez droit à une carte classique 3D avec sur le bas deux lignes supplémentaires : une pour le signalement, l’autre pour les informations Coyote (nombre d’éclaireurs par exemple) et le bouton pour entrer une destination.

Sur la carte, les événements sont signalés par des icônes. A leur approche, l’écran d’alerte apparaît également. Autre fonctionnalité, le GPS permet certaines commandes vocales mais elles sont, selon nous, trop limitées. On aurait par contre préféré pouvoir piloter entièrement l’appareil, en donnant la destination ou en permettant d’alerter sans toucher l’appareil.

Aspect pratique pour la moto, le bluetooth permet l’utilisation d’une oreillette ou d’un intercom donnant non seulement les alertes Coyote mais aussi la navigation.

Un simple avertisseur ?

Non bien plus, la cartographie 23 pays est mise à jour à vie, le parcours est calculé avec les infos trafic en temps réel, la base de données comprends aussi les pompes essences et les parkings.

Petit bémol, il semble qu’il tient compte des infos au départ mais qu’il a bien difficile à modifier votre trajet si un événement se produit sur votre tracé. Forcément, avec l’alerte en temps réel, la sécurité est renforcée. Je citerai en exemple, cette camionnette stoppée sur la route, juste en sortie de virage. Sans avoir été averti par le Coyote de sa présence, on aurait été bon pour un joli freinage d’urgence ou pire.

Bien entendu, le système n’est pas infaillible et repose sur les autre usagers et leurs sérieux. La notation de confiance des utilisateurs permet quand même de filtrer les fausses alertes.

Un vrai plus mais quelques critiques entachent le tableau.

On notera le manque de contraste la nuit entre la route à suivre et les autres, un volume sonore du guidage trop faible et des commandes vocales trop limitées.

Côté autonomie, forcément vu les fonctions infos en temps réels, GPS, bluetooth, la batterie ne tient pas le coup pendant des heures. Quand elle est très sollicitée, il suffit parfois d’une heure pour la vider. C’est peu donc branchement obligatoire, là encore il faudra patienter l’arrivée des accessoires pour la moto.

Comme il n’est pas prévu pour la moto, vous ne retrouverez pas comme dans d’autres marques, un choix de routes sinueuses ou un mode découverte touristique.

Il se peut que les prochaines mises à jour règlent une partie de ses problèmes, surtout celui du son pour utiliser en voiture.

Pour le reste, le Coyote GPS est un vrai plus pour la sécurité et le système d’alerte Coyote combiné à un Gps offre tout ce qui peut aider le motard : tracé de la route, bluetooth, alerte danger et le tout en un seul appareil. Il nous tarde de voir et de pouvoir essayer les accessoires pour la moto.

Nous vous réaliserons alors une vidéo pour le présenter en condition réelle.

 

Pour celles et ceux qui ne sont pas intéressés par le côté navigation, Coyote propose bien entendu d’autres appareils, le grand Coyote Rider avec sa housse spécialement prévue et le mini Coyote plus.

Côté prix, voici les tarifs actuels :

Coyote GPS un tout en un bien pratique
Coyote GPS : 248,99 € (1 mois compris)

 

Coyote GPS un tout en un bien pratique
le Coyote classique : 158,99 €

 

Coyote GPS un tout en un bien pratique
Pack Coyote Rider : 259 € avec housse étanche, supports (un pour guidon tubulaire, un pour non tubulaire comme les scooters) et 6 mois de service compris.

 

 

Coyote GPS un tout en un bien pratique
Mini coyote plus : 89,00 € (1 mois compris)

Et le tout dernier, le Coyote S, prévu plutôt pour la voiture car il intègre une Dashcam (caméra embarquée) et il ne pourrait donc être monté que sur certains guidons

Coyote GPS un tout en un bien pratique
Le Coyote S avec caméra embarquée : 219,00 €

Il faudra bien entendu ajouter votre abonnement, soit au minimum 144 € pour 12 mois +1 offert.

Pas donné ? Peut être mais au prix des amendes actuelles, il n’en faut pas beaucoup pour dépasser ce montant.

Pour le Coyote GPS, la partie navigation reste utilisable même l’abonnement périmé. Bien entendu, fini la partie Coyote et les alertes, il ne vous reste que le GPS classique.

Pour plus d’informations, visitez le site Coyote ou un de leurs stores !

En attendant notre vidéo d’essai sur moto, voici celle promotionnelle de Coyote :

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,398FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité