Checa, à  trois points du bonheur

Il suffit à Carlos Checa (Ducati Althea Racing) de remporter trois points, ce week-end, pour l’avant-dernier meeting de la saison à Magny-Cours (France) pour devancer Marco Melandri (Yamaha World Superbike Team) et s’assurer le titre dans le Championnat du Monde FIM Superbike.
Melandri reste l’unique pilote encore mathématiquement capable de contester la couronne à Checa. En difficulté à Imola le week-end passé, l’Italien se retrouve à nouveau sur un circuit qu’il ne connaît pas. Pour pimenter encore un peu son week-end, Melandri peut compter sur une féroce concurrence.
Les Ducati sont traditionnellement performantes dans la Nièvre et Sylvain Guintoli (Team Effenbert – Liberty Racing) devant son public fera tout pour accrocher enfin à son palmarès sa première victoire en Mondial. Il avait raté de très peu le podium l’an dernier au guidon de la Suzuki, en butant sur la Ducati officielle de Michel Fabrizio. Cette année, au guidon d’une Ducati, Guintoli pourrait remettre les pendules à l’heure.
Au rang des pilotes à surveiller, il y a évidemment Jonathan Rea (Castrol Honda). Il a démontré avec sa récente victoire à Imola qu’il était particulièrement en forme et que sa CBR avait soudainement repris des couleurs en terme de performance. Tom Sykes (Kawasaki Racing Team Superbike) et sa Kawasaki ne devraient pas être trop loin non plus, tout comme son compatriote Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport).
Avec une cinquième place encourageante à Imola, le pilote officiel BMW peut nourrir certains espoirs en terme de résultat pour la fin de la saison, et pourquoi pas se hisser sur un podium. Un résultat qui serait encourageant pour l’usine Allemande qui peine encore à trouver la voie du succès avec sa S 1000 RR.
Plus à l’aise à Imola que son coéquipier Melandri, Eugene Laverty (Yamaha World Superbike Team) semble posséder de bons atouts pour s’illustrer à Magny-Cours au guidon de sa Yamaha R1 officielle. Mais la concurrence est rude, et le podium loin d’être acquis. Il en va de même de l’étonnant Noriyuki Haga (PATA Racing Team Aprilia) qui semble bénéficier enfin d’une excellente Aprilia privée en cette fin de saison. En témoigne les deux seconde places acquises à Imola et on sait le Japonais très fort à Magny-Cours. Reste l’incertitude de la participation de Max Biaggi (Aprilia Alitalia Racing Team) à la manche française. L’Italien souffrant d’une fracture au pied a dû déclarer forfait à Imola et restait incertain pour le week-end prochain.
Classement (après 11 des 13 manches): 1. Checa 417; 2. Melandri 320; 3. Biaggi 281; 4. Laverty 256; 5. Haslam 187; 6. Camier 171; 7: Guintoli 158; 8. Haga 155; etc. Manufacturers: 1. Ducati 441; 2. Aprilia 376; 3. Yamaha 375; 4. BMW 232; 5. Kawasaki 192; 6. Honda 162; 7. Suzuki 158.
Championnat du Monde FIM Supersport
Première victoire de la saison à Imola pour Fabien Foret (Hannspree Ten Kate Honda), ce résultat ne pouvait tomber plus à point pour le Français. A une semaine de son épreuve nationale, le pilote officiel Honda est motivé comme jamais pour briller devant son public. D’autant qu’avec cette victoire et la chute du leader du championnat Chaz Davies (Yamaha ParkinGO Team), Foret a tout simplement relancé sa fin de saison. Il recevra évidemment le soutien de son frère d’arme chez Ten Kate, Florian Marino (Hannspree Ten Kate Honda).
Quatrième au pied du podium en Italie, le jeune tricolore enregistre son meilleur résultat en championnat du monde Supersport. Et il compte bien à Magny-Cours, sur un circuit qu’il connaît bien et motivé par les encouragements du public se hisser enfin sur le premier podium de sa carrière en mondial Supersport. Davies voudra essuyer son échec d’Imola et reprendre sa route vers le titre. Les Kawasaki officielles de Broc Parkes (Kawasaki Motocard.com) et de David Salom (Kawasaki Motocard.com) ne sernot pas loin, tout comme les jeunes pilotes Anglais Sam Lowes (Parkalgar Honda) et Gino Rea (Step Racing Team).
Classement (après 10 des 12 manches): 1. Davies 171; 2. Foret 136; 3. Salom 123; 4. Parkes 120; 5. Lowes 109; 6. Scassa 96; 7. Ellison 72; 8. Marino 71; etc. Manufacturers: 1. Yamaha 201; 2. Honda 194; 3. Kawasaki 161; 4. Triumph 30.
Superstock 1000
Selon toute vraisemblance, Davide Giugliano (Althea Racing) devrait être titré ce week-end à Magny-Cours. Malgré la victoire de Danilo Petrucci (Barni Racing Team S.N.C.) le week-end dernier à Imola, Giugliano deuxième conserve 41 points d’avance au championnat. Un écart confortable pour le pilote de la Ducati, d’autant qu’il reste l’un des favoris de la course de Magny-Cours. Il faudra néanmoins surveiller le seul Français capable de contrer l’armada italienne en 1000 Superstock.
Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia Superstock Team), auteur d’une victoire à Brno en juillet dernier, pour rééditer son exploit en terre nivernaise pour faire retentir une nouvelle fois la Marseillaise pour la plus grande joie du public français. Il devra néanmoins compter sur la concurrence de Lorenzo Baroni (Althea Racing), de Niccolo Canepa (Lazio Motorsport) mais aussi de son coéquipier Lorenzo Zanetti (BMW Motorrad Italia Superstock Team) qui le précède de 21 points au championnat.
Classement (après 8 des 10 manches): 1. Giugliano 160; 2. Petrucci 119; 3. Zanetti 117; 4. Barrier 96; 5. Canepa 96; 6. Baroni 70; 7. Reiterberger 62; 8. Antonelli 58; etc. Manufacturers: 1. Ducati 190; 2. BMW 153; 3. Kawasaki 75; 4. Honda 66; 5. Yamaha 16.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité