Bikers’ Classics : la Moto Guzzi à  l’honneur

Bikers’ Classics : la Moto Guzzi à  l’honneur
Bikers’ Classics : la Moto Guzzi à l’honneur
Les 11, 12 et 13 juin, l’aigle de Moto Guzzi planera au-dessus de Spa-Francorchamps. En plus des side-cars, cette vieille marque italienne, lancée en 1921, fera l’objet d’un hommage particulier. Elle permettra aux nombreux Guzzisti de se réunir mais surtout aux nombreux visiteurs de découvrir tout le dynamisme d’une firme qui marqua l’histoire de la moto depuis près d’un siècle.Une expo rétrospective…Notre mise à l’honneur de la Moto Guzzi ne pouvait se concevoir sans une exposition historique. Comme l’an dernier pour l’hommage à Luigi Taveri, un grand chapiteau sera dressé dans les paddocks, juste au niveau de la tour des stands d’endurance. Les machines ayant marqués la vie de l’usine seront exposées et mises en valeur. Il s’agit de motos restaurées en état « collection ». Plus belles les unes que les autres. Vous découvrirez ainsi de véritables bijoux et pourrez y détailler les trésors techniques qui ont prévalu à la réputation de la marque.
De Mandelo à Franco…
Pour marquer le coup, la Moto Guzzi a décidé de rallier son usine de Mandelo au circuit de Spa-Francorchamps. Un périple organisé par la firme elle-même et qui prendra son départ des chaînes de montage pour traverser les Alpes et se diriger vers notre pays par d’accortes petites routes. Rien ne vous empêche, si vous le désirez, de vous rendre en Italie et d’accompagner vos collègues transalpins dans la bonne humeur que l’on devine. De plus amples détails sur ce voyage seront disponibles sur notre site.
La V8 en piste…
En 1954, alors que les 4 cylindres Gilera et MV Agusta trustaient tous les succès, l’ingénieur Giulio Carcano décida de construire le V8 Moto Guzzi. Un moteur huit cylindres en V, refroidi par eau et équipé de 8 carburateurs Dell’Orto de 20 mm. Un moteur qui développait une puissance de 75 cv à 12.000 t/m, un régime vraiment inhabituel pour l’époque. En six mois, moteur et moto furent construits, mais de nombreux problèmes de mise au point apparurent. La forte puissance détruisait pneus, embrayage et suspension. En 1956, à Francorchamps, Bill Lomas plaçait pourtant cette V8 sur la 3ième marche du podium du G.P. de Belgique. L’année suivante cette V8 récoltera plusieurs places d’honneur, mais connaîtra aussi quelques abandons, la fiabilité n’étant pas toujours présente. C’est cette moto géniale et en avance sur son temps, qui fut retirée des circuits en 1958 (ce qui provoqua aussi la retraite de Bill Lomas), que vo us pourrez admirer lors des prochaines Bikers’ Classics.
Un programme complet et un package général.
De nombreuses activités et avantages seront proposés aux Guzzisti. Tout d’abord un parking et une partie de la tribune principale leur seront exclusivement réservés. Samedi soir, un grand BBQ réunira tous les fanas de la marque (mais attention une réservation est indispensable et ce fera par le biais des clubs Moto Guzzi ou concessionnaire de la marque). Durant tout le week-end, il sera possible d’admirer la gamme actuelle mais également de la tester. Des machines seront mises à votre disposition par Moto TriColore, l’importateur pour le Benelux.Dimanche, une parade Moto Guzzi sur le circuit est également prévue (ici aussi il est primordial de vous inscrire).Pour tout cela un package spécial est proposé comprenant l’entrée générale, la libre circulation dans les paddocks, le BBQ, le parking et camping gratuit et la participation aux diverses activités.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité