Bell Star, intégral racing version TT Le Man

North West 200, Ulster, Macau, l’Ile de Man… si ça ne vous parle pas, vous ne connaissez pas les courses sur route. Les vrais bien entendu, on ne vous parle pas de rodéo sauvage dans votre quartier.

La décoration « Isle of Man » reprend justement un schéma de ces parcours, le célèbre logo du TT, un drapeau à damier et un immanquable « Real Road Racing »… Ca en dit long sur l’esprit racing de la marque Bell mais aussi de ce casque Star.

Evidemment, il existe dans d’autres décorations en passant de l’uni à une version Roland Sands Design.

Bell Star, intégral racing version TT Le Man

Il suffit de le regarder pour comprendre sa vocation sportive, des entrées d’air partout à l’avant (menton, front et le sommet du casque), un aileron arrière intégré à la coque avec des extracteurs d’air grillagés et un autre sortie plus haut… je pense que côté ventilation, on ne pourra pas faire beaucoup mieux sur un intégral.  Et en effet, en roulant, on le ressent très vite. On garde la tête au frais, un véritable atout surtout si vous roulez sur circuit. Il faudra juste trouver le coup de main pour chopper les commandes des aérations qui sont très petites.

Il est d’ailleurs bien équipé pour avec forcément une boucle double D,  mais aussi des mousses de joues facilement démontables. Pour la sécurité, Bell ne fait pas les choses à moitié avec une coque en fibres composites (Trimatrix) et surtout le système MIPS. Le Multi-directionnal Impact Protection System est assez particulier et développé par Bell pour limiter les dommages causés par un choc non direct. Comprenez par là qu’en cas d’accident, votre casque ne viendra pas forcément en ligne droite contre un objet ou le sol mais que vous pourriez aussi tourner sur vous-même ou que l’angle d’impact soit différent, le MIPS se dote d’une couche spéciale à l’intérieur du casque qui va se déplacer légèrement et permettre d’absorber en partie ces déplacements latéraux ou d’avant en arrière. En effet, même dans votre boîte crânienne votre cerveau peut se déplacer et autant amortir tant que possible les chocs.

Le confort est aussi un point particulier chez Bell avec pas moins de 6 calotins et 6 coques pour être certain de trouver votre taille idéale. A noter que pour une fois, j’ai du prendre un casque XL alors que je porte du L normalement. N’hésitez donc pas à tester votre Bell avant de l’acheter.

Toujours sur ce point, l’intérieur en X-static XT2 est traité anti-bactérien, démontable et lavable. Il est aussi prévu pour faciliter la vie à ceux qui portent des lunettes et il y a même des poches prévues pour les écouteurs d’un intercom.  Petit détail mais qui est aussi appréciable, le bout de la sangle pour fermer votre double D est magnétique, plus besoin de chercher la pression pour fermer celle-ci une fois bouclée.

Bell Star, intégral racing version TT Le Man

Le champ de vision est un peu différent du Race Star que Laurent avait testé, moins radical sur le Star, il offre une vue plus large sur la route et se destine ainsi tant pour le circuit que pour la vie au quotidien même si il ne renie pas sa vocation sportive. La qualité Optique 1 est vraiment très bonne et rien ne vient gêner la conduite. Par contre, son côté racing le prive d’un écran solaire interne, c’est bien dommage pour un casque qui se destine aussi à la route. Il faudra regarder le SR2 si vous en voulez un à tout prix ou le nouveau modulable SRT. L’écran peut bien entendu être équipé d’un Pinlock et est facilement démontable.

Etonnamment, il a beau être en fibre, il accuse quand-même un bon 1500 grammes sur la balance, bon, rien de bien dramatique non plus, ça reste léger et comme il est bien équilibré, on ne se plaint pas de le porter toute une journée. En plus, il ne faut pas oublier que côté sécurité, il répond à de nombreuses normes : DOT, ECE, AS/NZ et Snell M2015.

Enfin presque, il reste comme on l’a déjà écrit plus haut, un casque sportif et qui dit racing dit souvent bruit.  Il a peut-être bien bénéficié des tests en soufflerie pour améliorer le confort et sa stabilité, il n’en demeure pas moins un casque bruyant. Il y a pire, c’est certain mais je recommande les protections d’oreilles si vous devez faire de trajets un peu plus longs ou sur des grands axes.

Bell Star, intégral racing version TT Le Man

C’est dommage, le Star est vraiment confortable, agréable à porter, il ne bouge pas malgré la taille supplémentaire que j’ai du prendre et même en roulant vite (non je ne vous dirai pas à combien je l’ai essayé), il reste stable.  En plus, il est beau avec sa déco TT.

Par contre, il n’est pas donné non plus, avec un prix d’un peu plus de 520 € pour cette version, il est clairement dans une gamme supérieur même si certains casques racing coûtent bien plus cher, notamment son grand frère que nous avions présenté.

En uni blanc, il est déjà un peu moins cher avec un prix constaté de 475 € mais forcément, plus de Road Racing sur votre heaume.

Découvrez les autres coloris sur le site de Bell ! 

Bell Star, intégral racing version TT Le Man
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,446FansLike
196FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.

Nouveau site web et journées d’essai chez CFMoto

À partir du mois de mars, CFMoto organise un roadshow où vous pouvez vous rendre chez votreconcessionnaire local pour un essai (gratuit)...
Publicité