Alpinestars District WP courtes mais confortables

 La gamme Alpinestars est vaste et il fallait bien commencer quelque part. C’est donc avec plaisir que nous avions reçu un colis de la marque italienne. A l’intérieur, une paire de District WP, soit des bottes tourisme étanches.

Enfin, quand on parle de bottes, celle-ci se situent plus entre le bottillon et la botte classique vu leur hauteur.

D’apparence toute sobres en un noir uni que seuls le badge en métal à l’avant et le réfléchissant arrière viennent troubler, les District ne font pas dans le tape à l’œil.

Une double fermeture velcro avec un serrage pour celle sur le pied, une zone flex pour la mobilité, l’ouverture est suffisamment large pour y glisser facilement le pied et bien le maintenir une fois les velcros refermés.

La sécurité est toutefois bien présente avec une protection de la cheville mais aussi des orteils et des talons en plus du renfort pour le sélecteur. La semelle extérieure est conçue pour offrir un bon grip au sol et résiste aux huiles et à l’essence. La semelle intérieure en EVA est elle amovible. D’aspect général, la qualité semble bien présente, l’ajustage de toutes les pièces est nickel et on est confiant quand à leur durée de vie, ce qu’on ne manquera pas de venir dans quelques mois vous confirmer (ou pas).

Alpinestars District WP courtes mais confortables

Notre présentation vidéo :

C’est une fois enfilées que les District révèlent leur charme. On se croirait presque dans nos pantoufles tant on est bien dedans. On peut les porter une journée entière sans gêne, rien ne vient frotter sur votre pied. On peut aussi marcher avec sans avoir la démarche typique du motard. Certes, ce ne sont pas des baskets non plus mais elles sont assez souples pour ne pas gêner le déroulement du pied.

Il n’y a vraiment que sur une moto plus sportive où l’angle imposé au pied entrainait plus de frottement sur le haut de celui-ci mais pour les sportifs, il y a bien d’autres modèles.

Étanches aussi puisque malgré les quelques heures passées à rouler sous la pluie (qu’est ce qu’il ne faut pas faire comme essayeur ? ), les pieds sont restés au sec. La membrane étanche est placée ici entre la couche extérieure et le pied. Il faut toutefois rouler avec un pantalon lui aussi étanche sinon l’eau risque de s’infiltrer par le haut.

Étonnant aussi, elles ne sont peut être pas très hautes mais sont suffisamment larges pour que le pantalon moto reste au dessus, ce qui évite de vous retrouver avec le bas des mollets à l’air.

Les Alpinestars tiennent plutôt chaud et en plein été, le manque d’aération se fait ressentir mais ça reste tout à fait supportable. On les avait mises pour une journée de 700 kms sous un beau soleil et nos pieds n’en ont pas souffert mais on aurait quand même apprécié un peu d’air frais. A l’inverse, quand il faisait plus froid, testées avec à peine 6° au thermomètre, elles n’ont pas plus transformé nos orteils en glaçons.

Le grip de la semelle est tout à fait satisfaisant même sur des graviers comme sur les photos. Faut rester logique quand même, on n’a non plus pas des crampons d’une botte de cross mais on a connu bien plus glissant en modèle route.

Après les avoir essayées, on ne peut espérer qu’une chose, vite tester un autre produit de la marque Alpinestars parce que proposées à 129,95 € (tarif recommandé), ces bottes offrent confort, étanchéité et facilité d’utilisation pour un tarif raisonnable. Si le reste de la gamme italienne est à ce niveau, on ne pourrait que vous conseiller l’investissement.

En tout cas, ces bottes seront à prendre en compte si vous en cherchez même si vous ne pouvez pas encore les trouver sur leur site.

Nous reviendrons dans quelques mois pour témoigner de l’évolution et de la robustesse des Districts WP soumises aux conditions climatiques toujours chaleureuses de notre Belgique (oui tu parles !) et aux différents essais motos (et là, elles vont en voir quelques unes)

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,375FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité