Aegerter brillant cinquième, Krummenacher connaà®t des soucis

En terminant cinquième du GP de Grande-Bretagne, sur le circuit de Silverstone, Dominique Aegerter est entré pour la vingt-septième fois d’affilée dans les points, ce qui fait désormais de lui le cinquième pilote le plus régulier de l’Histoire, derrière Luca Cadalora, Andrea Dovizioso, Ralf Waldmann et Daijiro Kato. « Domi » a passé la ligne à 2,226 secondes du vainqueur, Scott Redding; jamais, à ce jour, il n’avait été aussi proche de la victoire. Comme redouté, la journée a été plus difficile pour l’équipier d’Aegerter, Randy Krummenacher, qui termine finalement dix-neuvième après avoir été handicapé par un souci d’embrayage.

Aegerter brillant cinquième, Krummenacher connaà®t des soucis

Dominique Aegerter (5e): « Cinquième de la course à un peu plus de 2 secondes de la victoire, c’est la preuve que nous avons tous, en équipe, bien réagi après notre déconvenue de Brno. Mon départ a été bon, normal pour moi, puisque je me suis rapidement retrouvé quatrième. Je pouvais rester au contact du trio de tête, mais à chaque tour, j’étais à la limite. A deux ou trois endroits, je perdais quelques centièmes et je devais refaire mon retard au freinage suivant. Je me suis battu, je veux défendre ma place dans le top cinq mondial, mais pour cela, je suis conscient que la régularité ne suffira pas, il me faut des podiums. Perdre à peine plus qu’un dixième au tour sur l’ensemble de la course, ce n’est rien, mais c’est aussi beaucoup.
Personnellement, je dois améliorer mes performances lors des qualifications, y être plus régulier; je dois en permanence penser à mon pilotage, à faire travailler mon corps. Maintenant, il y a des circuits qui me conviennent, on va y revenir sur ce podium, promis! »

Aegerter brillant cinquième, Krummenacher connaà®t des soucis

Randy Krummenacher (19e): « J’ai réussi mon départ, mais je me suis encore fait bousculer dans le premier tour. En étant 25e au premier passage, je savais qu’il serait très difficile de revenir, mais je suis resté concentré, j’ai réussi à augmenter mon rythme, je suis revenu sur le groupe de Torres, quand j’ai commencé à connaître des soucis avec mon embrayage. J’ai réglé plusieurs fois le levier, mais dans le dernier tour, j’ai fini par partir tout droit. Après la course, nous avons constaté que l’embrayage avait surchauffé, sans que l’on sache pourquoi. Bref, une journée à oublier et je ne retiendrai de ce GP que ma bonne qualification. Nous sortons de trois week-ends très pénibles, je me réjouis désormais de recharger mes batteries pour être prêt à nouveau à Misano pour rouler au niveau qui doit être le mien. »

Aegerter brillant cinquième, Krummenacher connaà®t des soucis

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité