Yu Tang s’impose sur dix tours

L’équipe Zongshen grave son nom au palmarès du Championnat International FIM e-Power. Après la troisième place de Ho Chi Fung samedi en course Sprint (3 tours), Yu Tang monte ce dimanche sur la plus haute marche du podium de la course des Championnats FIM e-Power et TTXGP. A l’arrivée des 10 tours, le pilote Zongshen devance Udo Reichmann (Reichmann Racing-Mavizen) et Christian Amendt (epo-Bike).
Alors que les essais et la course d’hier semblaient annoncer une nouvelle victoire de Matthias Himmelmann du Münch Racing Team, Yu Tang a su attendre son heure. La course a d’abord été menée comme on l’attendait par Matthias Himmelmann sur une Münch TTE aux performances étonnantes (1’37.771 au warm-up).
Peu avant la mi-course, Himmelmann a du rendre la main sur surchauffe de ses batteries et céder le commandement à sa coéquipière Katja Poensgen. Mais la même mésaventure est arrivée à l’ancienne pilote de GP250 quelques tours plus tard. Tous deux passeront la ligne d’arrivée à la poussette, malheureusement hors délai autorisé (5mn) pour Katja Poensgen.
Ces problèmes de surchauffe auraient pu profiter à Ho Chi Fung, en bagarre en piste avec Katja Poensgen. Mais le pilote de la Zongshen 59 abandonne, trahi lui aussi par sa mécanique électrique. Ces bouleversements en tête récompensent finalement les efforts du pilote de la Zongshen 26, Yu Tang, qui a su gérer sa course pour boucler les dix tours en vainqueur. Nouveau venu dans la discipline, Udo Reichmann fait monter pour la première fois une Mavizen sur un podium FIM e-Power. Christian Amendt, de retour après avoir brillé en Championnat FIM e-Power 2010, prouve que la persévérance est aussi une vertu indispensable dans cette discipline en pleine évolution.
Au pied du podium, Peter Linden n’a pas baissé les bras au guidon d’une Zongshen dont les performances étaient nettement en retrait face au reste du plateau. Classés respectivement 5e et 6e, les coéquipiers Münch Racing, Thomas Schuricht et Matthias Himmelmann, sauvent des points importants. Au classement provisoire, Katja Poensgen n’a plus que deux points d’avance sur Matthias Himmelmann.
Prochain rendez-vous en Championnats FIM e-Power et TTXGP, vendredi 7 septembre sur le circuit Bugatti en France en ouverture des 24 Heures du Mans.
Yu Tang – 26 / Zongshen J’ai fait une erreur dans le premier tour et j’ai failli chuter. Je me suis concentré sur ma course et je ne me suis pas rendu compte que j’avais une chance de gagner la course. C’est incroyable de venir jusqu’à Oschersleben pour rentrer à la maison avec une victoire. Mon team travaille très dur. Ils ont préparé trois machines pour les courses de ce week-end et ils sont aussi les acteurs de cette victoire. Le week-end dernier, j’étais 2e à Assen, aujourd’hui à Oschersleben pour la victoire. C’est incroyable pour ma deuxième saison. J’espère que mon coéquipier Ho Chi Fung aura la machine qu’il mérite lors de la prochaine manche au Mans mais il y a encore beaucoup à faire avec les moteurs, les nouvelles batteries et les réglages.
Christian Amendt – 36 / Epo-bike.de Je suis très heureux d’avoir pu aller au bout avec mon petit pack de batterie tout en signant des chronos respectables. C’est génial de monter sur le podium ici en Allemagne, d’avoir des concurrents sérieux et des spectateurs intéressés par la discipline. J’ai vraiment apprécié ce week-end et la nouvelle course Sprint, c’est une bonne idée.
Katja Poensgen – 65 / Münch Racing J’ai suivi Ho Chi Fung quelques tours pour voir les performances de sa moto. J’ai préféré rester derrière pour ne pas trop pousser ma moto mais elle s’est arrêtée net. J’ai pu redémarré puis elle s’est arrêtée à nouveau. Là, les commissaires de piste m’ont arrêté et ma course été finie.
Matthias Himmelmann, 49- Münch Racing J’étais vraiment confiant pour cette course. J’espérais même établir un nouveau record du tour mais ma machine a perdu toute sa puissance. En fait, la dernière fois que j’ai porté ma combinaison blanche, je n’ai pas terminé la course. Je ne porterai plus jamais ce cuir en course, il me porte la poisse. La moto a commencé à faiblir au 4e tour. Je suis repassé par les stands pour vérification puis je suis reparti mais la machine s’est à nouveau arrêtée à 200 m de la ligne d’arrivée et j’ai passé la ligne à la poussette. Nous devons résoudre ces problèmes de surchauffe pour le Mans. Je tiens à remercier mon sponsor, le fabricant d’éoliennes Windreich, qui nous aide à fabriquer une énergie vraiment propre.
Udo Reichmann – 72 / Reichmann Racing – Mavizen Je remercie mon équipe de m’avoir donné l’occasion de courir. C’était une expérience amusante et enrichissante et un résultat superbe pour ma première course électrique. Je suis heureux de leur apporter ce podium.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-nous

15,461FansLike
195FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Nouveau site web et journées d’essai chez CFMoto

À partir du mois de mars, CFMoto organise un roadshow où vous pouvez vous rendre chez votreconcessionnaire local pour un essai (gratuit)...

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R

Tu as envie de rouler à moto et ton kiff, c'est la sportive ! On te comprend, même si à l'heure actuelle,...

Nouveautés chez Gaerne, les Razor et Rocket

Deux nouveautés chez Gaerne : G.Razor chaussure sportive, légère avec les protections nécessaires pour la moto, à la...
Publicité