Xavier prend le large

Le Nürburgring, un autre circuit mythique qui accueille le Championnat du Monde Superbike et donc la Coupe FIM Superstock 1000. Xavier y a roulé l’an dernier dans cette catégorie. Cette année la donne est différente : c’est au guidon de la Ducati 1198 de l’équipe officielle (Ducati Xerox Junior) que Saverio se lance sur le circuit rénové au cœur de l’Eifel.
Xavier prend le large Pour la première séance libre du vendredi après-midi, le ciel a ouvert ses vannes. La pluie ruisselle sur la piste, des circonstances qui ne troublent pas Xavier. Il part prudemment pour prendre ses marques dans ces conditions difficiles. Bien vite, il trouve son rythme. Après les 45 minutes, Xavier est largement le plus rapide. Le second, Javier Fores, lui concède près de 2 secondes et demi. « C’était la première fois que je remontais sur une moto depuis 5 bonnes semaines et depuis mon incident à la main. Tout c’est bien passé et je ne ressens aucune gène à la main. » Samedi matin, l’entrée en piste c’est à 9 heures pour Xavier et le Superstock 1000. Il ne fait pas chaud, mais la piste est sèche. Dès le début de la séance, notre pilote Ducati s’installe tout en haut des classements. Puis, il est détrôné par Berger. Mais cela ne dure pas, Xavier réplique et améliore encore son temps par deux fois. Il est de nouveau le plus rapide avec un avantage de plus de 8 dixièmes sur le second qui est de nouveau Fores. Difficiles les conditions de la séance de qualification du vendredi après-midi ! Le ciel est menaçant. Les premières gouttes s’écrasent au sol quelques minutes avant que les pilotes Superstock 1000 ne s’élancent. Ils partent en pneus secs et rentrent aussitôt pour changer de pneumatiques. Bien vite, la pluie cesse. La piste est très irrégulièrement mouillée. Xavier prend rapidement la pole. Il améliore son temps par deux fois sur la piste séchante. Dans la dernière minute, Loris Baz qui a monté un pneu sec à l’arrière bat le chrono de Xavier. Xav partira de la seconde place de la grille. Dimanche matin sous le soleil, Xavier est de nouveau le plus rapide au warm-up.
Xavier prend le large C’est toujours sous le soleil que le départ est donné. Prudent au premier droit propice au accrochage, Xavier prend rapidement le commandement. Après quelques tours, il a creusé un écart et se dirige sans pression vers la victoire. Il passe le drapeau avec une avance confortable sur le second Maxime Berger. Et une victoire de plus pour Xavier ! Au passage, il signe le temps le plus rapide de sa catégorie au Nürburgring. Il renforce évidemment sa place de leader, il compte maintenant 40 points d’avance sur Corti et 53 sur Berger. Il reste trois épreuves donc 75 points à conquérir. « Je suis parti vite, mais j’ai abordé le premier virage prudemment en vérifiant qu’il n’y ait pas de chute juste derrière. Puis, j’ai pris la tête et j’ai mené ma course à mon rythme. Quand j’ai vu sur les grands écrans que Berger se rapprochait, j’ai accéléré pour garder de la marge. J’ai maintenant 40 points d’avance sur Corti. Cela me mets un peu à l’aise. Mais je sais qu’il reste 75 points à distribuer. Un grand merci à toute mon équipe et à tous les supporters qui avaient fait le déplacement. »

Article précédentYamaha YZF R125 2009
Article suivantKiyonari en pige en BSB

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,441FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité