Spies reprend son vol

Au terme d’une séance de Superpole abrégée par une légère averse, à Donington Park, Ben Spies (Yamaha World Superbike) remporte sa huitième pole position de la saison, dans le Championnat du Monde FIM Superbike, après en avoir été privé à Misano.
Spies reprend son volL’Américain place l’une des rares motos japonaises présentes aux avant-postes. Six motos italiennes occupent les deux premières lignes de la grille. Les deux Aprilia de Max Biaggi (Aprilia Racing) et de Shinya Nakano (Aprilia Racing), respectivement deuxième et quatrième et quatre Ducati. C’est donc un véritable succès pour Aprilia qui place ses deux motos sur la première ligne de la grille de départ et qui devance les Ducati officielles. Car, c’est l’Anglais Shane Byrne (Ducati Strilgarda) au guidon de sa Ducati privée qui s’intercale entre Biaggi et Nakano.Premier pilote officiel Ducati, Michel Fabrizio (Ducati Xerox) ouvre la deuxième ligne de la grille départ à la cinquième place. L’Italien n’en reste pas moins le pilote le plus rapide en piste ce week-end, puisqu’il bat le record du tour lors de la deuxième séance de Superpole avec un extraordinaire chrono de 1’29″664. Malheureusement pour lui, Spies a été plus prompt en piste à faire son tour chrono dans la troisième mini-séance avant que la pluie ne vienne brouiller les cartes d’un duel qui sentait déjà le soufre. Derrière Fabrizio, on retrouve son coéquipier paponais Noriyuki Haga (Ducati Xerox). Carlos Checa (HANNspree Ten Kate Honda), rescapé du clan Honda, occupe la septième position devant le Tchèque, poleman à Misano le week-end dernier, Jakub Smrz (Guandalini Racing).Derrière les deux premières ligne, la cohorte des déçus s’aligne. à commencer par les pilotes britanniques. Car, mis à part Shane Byrne (Ducati Strilgarda), deux fois champion d’Angleterre, classé en troisième position, tous les autres pilotes locaux se contentent au mieux de la troisième ligne. A commencer par Leon Haslam (Stiggy Racing Honda) pourtant très incisif depuis le début du week-end, seulement neuvième. Il est suivi par Tom Sykes (Yamaha World Superbike), coéquipier de Spies. John Hopkins (Stiggy Racing Honda) et Jonathan Rea (HANNspree Ten Kate Honda) doivent se contenter des onzième et douzième position. Une vraie contre-performance pour Rea à domicile, lui qui reste sur sa première victoire en course la semaine dernière en Italie. Chez BMW, les deux pilotes ont réussi à se qualifier pour la séance de Superpole. Troy Corser (BMW Motorrad Motorsport) devance son coéquipier d’une petite place en occupant la quinzième position devant Ruben Xaus (BMW Motorrad Motorsport).Rien ne va plus dans le clan Suzuki. La première moto classée du team de Francis Batta, celle de Yukio Kagayama (Suzuki Alstare), est seulement 18e. Quant à Blake Young (Suzuki Alstare) pilote Américain remplaçant Max Neukirchner et suivi de près par le champion du monde 500 Kevin Schwantz, il partira depuis la 28e place. 24e chrono en séance qualificative ce matin, Matthieu Lagrive (Honda Althea Racing) n’a pas participé à la séance de Superpole.SupersportSixième pole position pour Cal Crutchlow (Yamaha World Supersport Team) cette saison en championnat du monde Supersport. Une pole position qui en dit long sur la motivation de l’Anglais. Blessé à la cheville après une chute en séance libre hier après-midi, l’officiel Yamaha à de nouveau chuté en séance aujourd’hui.Malgré la douleur de sa blessure, il bat largement le record de la piste avec un impressionnant chrono de 1’31″702 qui relègue le second sur la grille, l’Irlandais Eugene Laverty (Honda Parkalgar) à plus d’une demi-seconde. Une nouvelle fois ce week-end, les deux pilotes paraissent intouchables et le public Anglais devrait se régaler de ce duel au sommet qui s’annonce demain. Pour autant, il s’agit de ne pas négliger la concurrence, à commencer par celle de l’Espagnol Joan Lascorz (Kawasaki motocard.com) qualifié en troisième position, juste devant le Turc Kenan Sofuoglu (Honda Ten Kate Racing) sur la première Honda officielle. Fabien Foret (Yamaha World Supersport Team), seul pilote Français engagé en mondial Supersport est seulement dixième sa la grille. Une position frustrante qui ne reflète pas l’excellente séance de Fabien qui s’est hissé un temps en pole position provisoire.Coupe FIM Superstock 1000C’est à une séance qualificative un peu folle à laquelle nous avons assisté en catégorie Superstock 1000. La pluie a joué l’invité surprise en début de séance puis la trajectoire a progressivement séchée. Seuls les pilotes les plus téméraires ont réussi à tirer leur épingle du jeu, en tête desquels se classe le Belge Xavier Simeon (Ducati Xerox Junior Team) qui poursuit sa main mise sur ce week-end Anglais. Le pilote Ducati remporte ainsi la pole position devant un flamboyant Loris Baz (Morillas) qui s’est plusieurs fois porté en tête du peloton.
Spies reprend son volBaz, deuxième, devance Sylvain Barrier (Garnier Junior Racing Team). Décidément, les couleurs de la France sont largement représentées en tête de la catégorie. Et on retrouve d’ailleurs en début de deuxième ligne, classée à la cinquième place, l’excellent Matthieu Lussiana (Team ASPI – CSM Bucharest) qui a parfaitement géré sa séance qualificative, contrairement à Maxime Berger (Ten Kate Honda Racing). Le pilote de la Honda Ten Kate est rentré au stand au plus mauvais moment alors que tous les autres pilotes en piste baissaient leurs chronos de façon significative.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité