Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

Sébastien Fraga est un jeune pilote suisse, né le 27.02.1999. Il a commencé la compétition moto à l’âge de 10 ans, en participant au championnat Suisse « Minibike-Trophy ». Ce championnat se disputait sur des motos Honda NSF100 de 100 cm3 développant à peine 8 CV. Les courses se déroulaient sur des pistes de karting, très bien adaptées à ce type de moto. Pour la petite anecdote, tous les autres concurrents pratiquaient ce sport depuis l’âge de 5 ans et avaient tous disputé des courses de « pocket-bike ». Du coup, pour la première course de toute sa vie, Sébastien terminait à 7 tours du vainqueur de l’épreuve ! Mais cette situation n’a pas diminué son envie de rouler et, au contraire, il a tout fait pour progresser ! La preuve de son progrès, en fin de saison, il ne terminait « plus qu’à » 1 tour du vainqueur !

Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

En 2ème saison il se rapprochait petit à petit des pilotes roulant en tête de course, se battant assez régulièrement pour la 4ème place depuis le milieu de saison. Il avait même réussi à monter sur la 3ème marche du podium lors d’une course.

Pour sa 3ème saison, il connaissait et maîtrisait enfin assez bien sa moto pour rouler devant. Depuis, il est monté sur le podium à 16 reprises sur les 18 courses auxquelles il participait, en gagnant à 2 reprises. Sébastien terminait 3ème au championnat Suisse, ne pouvant guère faire beaucoup mieux, handicapé par son poids, comparativement aux 2 pilotes devant lui… Cette année-là, son dossier a été envoyé à la « Redbull Rookies Cup » et Sébastien a été choisi pour participer aux journées de sélection de ce championnat. Quelle belle expérience ! Il n’a pourtant pas été retenu, bien sûr, tout était trop nouveau pour lui. Beaucoup de pression, le fait de rouler sur des 125 cm3 beaucoup plus puissantes que sa petite NSF100, bref, trop tôt pour tenter ce pari, mais journée inoubliable !

Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

Pour la saison 2012 il lui semblait, ainsi qu’à ses parents, qu’il était temps de changer de catégorie. Il s’inscrivait donc au championnat Suisse « Moriwaki GP3 junior cup », championnat se disputant sur des 250 cm3 développant 35 CV. Il s’agissait de machines similaires à celles évoluant dans le championnat du monde Moto3 mais avec beaucoup moins de puissance. C’était aussi l’occasion de découvrir et de rouler sur de nouveaux circuits comme Assen, Hockenheim, Portimao….

C’était une saison très intéressante et, surtout, pleine d’apprentissage. Moto plus puissante, beaucoup plus rapide aussi (un peu plus de 200 km/h en vitesse de pointe), circuits internationaux, bref, du pur bonheur ! Les courses se disputaient en même temps que les pilotes hollandais, mais avec deux classements séparés. Ainsi, au départ des courses 25 à 28 pilotes prenaient le départ. Il terminait sa saison à la 5ème place du championnat Suisse et à la 11ème place du classement général (classement non officiel). La progression étant là, il se réjouissait déjà de la saison suivante.

Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

Sébastien Fraga débute donc la saison 2013 avec beaucoup d’espoir. Cette fois, le classement général est devenu un classement officiel et le championnat Suisse se dispute à l’intérieur de celui-ci. Il se qualifie 3ème pour le départ de la première course de la saison mais ne termine « que » 12ème en course… De nouveaux pilotes sont arrivés, VRAIMENT très légers (35 kg !), ce qui à moto égale représente un gros handicap pour lui ! Très motivé, il redouble d’efforts en faisant beaucoup de sport et en faisant attention à son alimentation. En sachant de toute façon qu’il ne pèserait jamais aussi peu.

Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

Il perd quand même 12 kg mais le problème demeure, ce qui l’amène à se poser la question suivante : les motos sont-elles vraiment toutes identiques ? Il résume en disant qu’il a enfin eu la certitude qu’il y avait des différences entre les motos, trois courses avant la fin de la saison. Sa moto est donc légèrement modifiée, sans sortir du règlement. Suite à ces modifications, la moto fonctionne déjà beaucoup mieux mais il lui manque encore un peu de puissance à haut régime. Cela lui permet quand même de se qualifier 8ème en Turquie et terminer la course en 10ème position, mais cette fois-ci en se battant dans le groupe de tête, ce qui n’était jamais le cas auparavant (il se battait habituellement autour de la 15ème place). Pour les 2 dernières courses se disputant à Assen, là aussi il se qualifie très bien (2ème) et il se bat dans le groupe de tête. Il termine la 1ère course en 5ème position et chute malheureusement à la deuxième alors qu’il était dans le groupe des 5 pilotes qui se battaient pour la victoire.

Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

Au terme de cette saison, il est vice-champion Suisse et 14ème au classement général.

Pour l’année prochaine, il aimerait bien continuer avec sa Moriwaki 250, mais cette fois-ci en championnat d’Europe. Cela lui permettrait de continuer à progresser dans un championnat où le niveau est très relevé.

Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

Le rêve serait, en parallèle, de trouver un partenaire qui serait disposé à lui prêter une 600 cm3 pour qu’il puisse s’entrainer à côté de son championnat et préparer ainsi sa saison 2015. Mais tous ces projets restent actuellement des rêves…

Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

En effet, sa famille ne roule vraiment pas sur l’or et il est tout simplement impossible de continuer cette belle aventure sans des sponsors et des partenaires réguliers et fiables. Il est d’ailleurs de plus en plus difficile de trouver des gens disposés à l’aider, d’où ses remerciements encore plus forts à tous ceux qui le soutiennent et qui croient en lui. Ses parents font tout ce qu’ils peuvent, ils investissent un temps énorme pour qu’il puisse s’entraîner et se déplacer sur ses courses. A eux deux ils assurent les déplacements, l’intendance, la mécanique de la moto, etc. Ils sont à la fois chauffeur, mécano, cuisinier, manager, coach, remonte-moral 😉 ….
Mais Sébastien est conscient que financièrement ses parents n’y arrivent pas seuls longtemps et que sans soutien financier extérieur son aventure, ses projets et ses rêves s’arrêteraient là…

Sébastien Fraga, jeune pilote suisse

Un site internet ( www.mg-racing-team.ch ) a été créé et un groupe sur facebook (mg racing team) afin de permettre aux gens de suivre son évolution.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,435FansLike
199FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité