Rossi contre-attaque à  Misano

Retour sur les trois courses du Grand Prix de Saint-Marin, marquées par une nouvelle victoire de Valentino Rossi, à Misano, en Championnat du Monde FIM MotoGP.MotoGPLe champion du monde Valentino Rossi a offert aux spectateurs du circuit de Misano la victoire qu’ils attendaient en s’imposant pour la deuxième fois de suite sur la piste italienne, tout en réaffirmant son autorité dans la course au titre.Une victoire 2″4 devant son coéquipier Jorge Lorenzo était la réponse parfaite à son abandon d’Indianapolis, et Rossi mène désormais le classement général avec trente points de plus que l’Espagnol, à quatre courses de la fin de la saison.Lorenzo a fait de son mieux pour suivre le tenant du titre sur les 28 tours de la course et il a devancé Dani Pedrosa après une courte bataille, mais Rossi est resté intouchable sous le soleil italien.Après avoir mené en début de course, Pedrosa (Repsol Honda) n’a pas pu tenir le rythme des pilotes Fiat Yamaha et a franchi la ligne d’arrivée en troisième position, dix secondes derrière Lorenzo.Le départ a été catastrophique pour les deux Américains Colin Edwards (Monster Yamaha Tech 3) et Nicky Hayden (Ducati Marlboro), qui se sont faits sortir de piste par Alex de Angelis (San Carlo Honda Gresini) qui a commis une erreur dans le premier virage.Andrea Dovizioso (Repsol Honda) et Loris Capirossi (Rizla Suzuki) se sont bien battus derrière les trois leaders, et Dovizioso a finalement terminé deux dixièmes de seconde devant son compatriote.Complètent le top dix Toni Elías (San Carlo Honda Gresini), qui avait mené en début de course, Mika Kallio (Ducati Marlboro), Marco Melandri (Hayate Racing), Chris Vermeulen (Rizla Suzuki) et James Toseland (Monster Yamaha Tech 3), tandis qu’Aleix Espargaro, pilote-remplaçant chez Pramac Racing, a terminé onzième de sa seconde course en MotoGP, une belle performance.250ccHéctor Barbera (Pepe World Team) et le pilote local Mattia Pasini (Team Toth Aprilia) se seront disputés la victoire jusqu’à la ligne d’arrivée dimanche après-midi à Misano, et l’Espagnol s’est finalement imposé quatre centièmes de seconde devant l’Italien.
Rossi contre-attaque à  MisanoContrairement aux duels précédents entre les deux pilotes, il n’y a cette fois pas eu de polémique, et Barbera a remporté un superbe duel pour décrocher sa deuxième victoire de l’année.Une autre belle bataille pour la dernière place sur le podium opposait les deux prétendants au titre Alvaro Bautista (Mapfre Aspar) et Hiroshi Aoyama (Scot Racing Team) dans le dernier tour – et le pilote espagnol a cette fois pris le dessus sur le japonais, pour seulement six millièmes de seconde. Ce résultat permet à Bautista de revenir à 13 points de Aoyama dans le classement général.Troisième durant une bonne partie de la course, Mike di Meglio (Mapfre Aspar) complète le top cinq après avoir concédé du terrain dans les derniers tours.Marco Simoncelli, le champion du monde en titre, repartira de Misano sur une énorme déception suite à sa chute dans le douzième tour alors qu’il luttait pour la tête de la course. La star italienne a ensuite expliqué qu’un problème d’antipatinage avait causé l’accident dans lequel il semble avoir perdu l’arrière avant de chuter.Le Français Jules Cluzel (Matteoni Racing), Alex Debon (Aeropuerto-Castello-Blusens), Raffaele de Rosa (Scot Racing), Héctor Faubel (Valencia CF – Honda SAG) et Thomas Luthi (Emmi – Caffe Latte) complètent le top dix.125ccL’épreuve 125cc s’est terminée sur la chute des deux leaders de la course, Andrea Iannone (Ongetta Team I.S.P.A.) et Pol Espargaro (Derbi Racing Team), dans le dernier virage, offrant la victoire à Julian Simon (Bancaja Aspar) qui renforce son avantage en tête du classement général.
Rossi contre-attaque à  MisanoLe départ de la course avait été marqué par la violente chute de Sergio Gadea, le co-équipier de Simon, mais l’Espagnol est finalement ressorti indemne de l’accident.Une fois la course 125cc du Grand Prix Cinzano di San Marino e della Riviera di Rimini lancée, Simon et Iannone ont rapidement pris les devants et n’ont été rejoints par Espargaró qu’à la fin de la course – avant qu’il ne chute avec Iannone.Nico Terol (Jack & Jones Team) obtient donc une deuxième place inattendue derrière Simón, tandis que Bradley Smith (Bancaja Aspar), le détenteur de la pole, décroche un podium surprise alors qu’il était neuvième à dix tours de l’arrivée.Marc Marquez (Red Bull KTM) et Sandro Cortese (Ajo Interwetten) complètent le top cinq, tandis que Stefan Bradl (Viessmann Kiefer Racing), Simone Corsi (Fontana Racing), Joan Olivé (Derbi Racing Team), Jonas Folger (Ongetta Team I.S.P.A.) et Danny Webb (Degraaf Grand Prix) figurent aussi dans le top dix.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,436FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité