Percuté Mulhauser chute mais sauve quelques points

En France à Magny-cours le weekend avait parfaitement débuté pour Robin Mulhauser jusqu'au premier tour de course où notre pilote se fait percuter par un concurrent.

Après mon expérience passée en Grand-prix je me réjouissais de retrouver ma moto et d'appliquer tous ce que j'avais appris durant mon week-end passé à l'intérieur d'un GP, d'autant plus que Magny-cours figure parmi mes circuits préférés !

Percuté Mulhauser chute mais sauve quelques points

Les premiers jours la météo fut capricieuse, vendredi première séance d'essais sous la pluie, j'ai du prendre quelques tours pour me réhabituer à ma machine qui n'a vraiment rien à voir avec la Moto 2 du team Technomag CarXpert. L'après midi pour la première séance de qualification la piste est encore séchante. Chacun sait que se sera peut-être là, le seul moment du week-end ou nous pourrons profiter d'une piste ''sèche'' donc il faudra attaquer. Malheureusement trop de pilotes se sont mis la pression et sont partis à la faute sur les traces d'humidité. Je me qualifie 5ème plutôt content vu les conditions piégeuses, j'aurais pu faire mieux mais je ne voulais pas risquer une chute bête comme mon coéquipier qui s'est vu terminer sa saison à l'hôpital lors de cette séance de qualification.

Samedi pour la deuxième qualification il a plu toute la nuit donc nous allons rouler sur une piste mouillée les chronos seront donc inchangés pour la course je partirai bien de la 2ème ligne en 5ème position.

Percuté Mulhauser chute mais sauve quelques points

18h sur la ligne de départ je me sens bien et je sais que cette course sera géniale car j'ai largement le rythme pour crocher avec les italiens et leurs machines surpuissantes. Les feux s'éteignent je prends un bon départ, je prends deux places d'emblée mais au premier freinage je me fais directement fermer la porte, ce qui me force à couper quelques peu les gaz et je repasse en 5ème position, nous arrivons à Adelaïde le virage n°4 reconnu pour son gros freinage mais aussi ses panoplies d'accidents de début de course grâce aux pilotes un peu trop optimistes au freinage, je freine bien, je me place bien, j'entame mon virage et là j'entends un crissement de pneus, la fraction de seconde suivante je me retrouve à terre, heurté par un pilote qui n'a pas su s'arrêter, il devait être facilement 20km/h plus rapide que tout le monde...je me relève en réalisant que mes ambitions de podium s'achèvent là... Heureusement, ma moto n'est pas trop endommagée et me permet de repartir en dernière position ; 25ème , je donne tout pour essayer de faire quelques points mais malheureusement, sur une course de 10 tours la moindre erreur se paie cher, alors je fais de mon mieux et termine la course en 14ème position avec le 3ème meilleur temps au tour en course, ce qui prouve que j'avais largement le rythme pour me battre pour le podium.

Percuté Mulhauser chute mais sauve quelques points

Malheureusement ce sont les lois de la course, et il faut s'y faire, en 2012 il m'était arrivé la même chose, mais encore plus frustrant je ne pouvais pas repartir car la moto était trop endommagée. Il faut voir le bon côté des choses et regarder de l'avant. Je remercie tout mon fan club qui est venu me soutenir ce week-end ainsi que tous mes sponsors, ma famille, mon team car j'ai adoré partager ce week-end avec vous. On se verra à Jerez le 18 & 19 Octobre pour la finale du Superbike !

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Cobalt : la veste Crossover selon Bering.

La marque française Bering se revendiquant « lanceur de tendances marché », elle se doit de proposer des vêtements de protection de styles différents,...

La Kawasaki Versys 650, comme une grande

Les trails routiers, de moyenne ou grosses cylindrées, trustent encore les podiums des ventes. Assise plus haute, confort, protection et maniabilité sont...
Publicité