Pedrosa, la gloire en France

Sixième sur la grille de départ après avoir chuté en qualifications, Dani Pedrosa (Repsol Honda) a brillé dans des conditions extrêmement difficiles dimanche au Mans pour remporter sa deuxième victoire de la saison, dans le Championnat du Monde FIM MotoGP, et prendre la tête du classement général. Remonté à la troisième place dès un départ donné sur piste mouillée, le Catalan a longuement suivi un surprenant Andrea Dovizioso (Ducati), qui s’installait aux commandes en étant parti de la troisième position.
Pedrosa, la gloire en France
L’Italien a tenu tête à son ancien coéquipier jusqu’au quatorzième tour, jusqu’à ce que Pedrosa ne le double une dernière fois, après plusieurs tentatives, et ne creuse l’écart sur ses poursuivants. Sur une piste qui séchait progressivement, Dovizioso s’est ensuite fait doubler par Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), qui offrait un podium à domicile à l’équipe d’Hervé Poncharal en signant son meilleur résultat en MotoGPTM, puis par Marc Márquez (Repsol Honda) dans l’avant-dernier tour.
Pedrosa, la gloire en France
En pole position, Márquez avait réalisé un très mauvais départ et s’était retrouvé à la neuvième place dès le premier tour. Le rookie catalan a fait de nombreuses erreurs en début d’épreuve, pour sa première course sur piste mouillée en MotoGPTM, mais a progressivement trouvé son rythme pour revenir jusqu’à une troisième place qui lui permet de n’être qu’à six points de Pedrosa au classement général.
Privé d’un premier podium avec Ducati, Dovizioso pouvait cependant être satisfait de sa belle prestation et a fini devant son coéquipier Nicky Hayden (Ducati), Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) ainsi que Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing). Bien parti, ce dernier a d’abord été battu par Pedrosa sur les premiers tours avant de s’incliner face à son coéquipier Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing), Cal Crutchlow et Nicky Hayden dans la neuvième boucle. Septième à l’arrivée, le Champion du Monde en titre signait son plus mauvais résultat, hors abandon, depuis sa première saison dans la catégorie reine (2008).
Rossi a quant à lui chuté dans le 18ème tour, juste après Stefan Bradl (LCR Honda), et est reparti pour finir à la douzième place, derrière Andrea Iannone (Energy T.I. Pramac Racing), tandis que l’Allemand finissait en dixième position, derrière Michele Pirro (Ignite Pramac Racing) et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3).
Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) est également tombé, dans le seizième tour, alors qu’il devançait son coéquipier Aleix Espargaró, treizième à l’arrivée, dans la lutte pour la première place des CRT.
Grâce à cette seconde victoire, Pedrosa mène le Championnat du Monde avec six points d’avance sur Márquez et dix-sept sur Lorenzo.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,375FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité