PATA EJC – Carmen Geissler – une jeune femme pleine de talent !

Carmen Geissler est une jeune pilote de 17 ans qui vient du canton des Grisons. Actuellement elle fait son apprentissage de polygraphe à Coire.

Sa passion pour la moto vient de son père. A 8 ans, elle pratique déjà du Pocket Bike. Elle créera son palmarès en Mini Bike, en remportant le titre de Championne de Suisse en 2008.

Plus tard, elle roulera dans la catégorie Junor Cup ADAC en Allemagne et fera un 13ème rang au Red Bull Ring et sera 9ème à Oschersleben en 2011. Cette année elle évolue en European Junior Cup.

PATA EJC – Carmen Geissler – une jeune femme pleine de talent !

Autour d’elle, elle obtient tout le soutien nécessaire autant professionnellement que dans le privé, pour pouvoir évoluer dans ce championnat qui exige pas mal d’absences, entre les entrainements et la compétition.

Ses projets sont d’aller le plus loin possible dans le sport moto, consciente à la fois du fait qu’il est très difficile de se projeter dans le futur car ce sport peut réserver des évènements imprévisibles tels que par exemple un accident grave ou un refus de son employeur. Cependant, depuis toujours, son objectif principal est de viser les championnats du monde.

PATA EJC – Carmen Geissler – une jeune femme pleine de talent !

Sur un plan professionnel, il est très important pour elle de terminer sa formation avec obtention de bons résultats. Par la suite, elle compte bien sûr se perfectionner encore par des formations supplémentaires. « C’est à voir ce que l’avenir me réserve comme possibilités » dit-elle, mais encore une fois, pour le moment l’essentiel à ses yeux est de poursuivre ses études en faisant de bonnes notes.

Carmen Geissler pense que la discipline moto devrait être mise plus en avant dans le sens d’une meilleure reconnaissance avec une meilleure promotion pour ce sport en Suisse où il manque de soutien de base, déjà par l’absence de circuit dans le pays. Le fait d’avoir un circuit en Suisse permettrait déjà de faire de bons les entrainements plus réguliers.

PATA EJC – Carmen Geissler – une jeune femme pleine de talent !

Le monde de la moto est un monde qui se féminise de plus en plus aujourd’hui. Cependant au sein de cette majorité masculine Carmen Geissler apprend beaucoup sur la pratique de son sport et préfère même avoir à ses côtés ce monde masculin qui lui est si précieux dans la discipline sportive qu’elle a choisie. Elle ne se sent pas pour autant en minorité et c’est pour elle quelque chose de normal depuis son enfance car elle a toujours fréquenté ce milieu masculin.

PATA EJC – Carmen Geissler – une jeune femme pleine de talent !

Quand à savoir s’il existe une chance égale entre un homme et femme pilote pour accéder dans les dix premiers du classement, Carmen Geissler répond simplement qu’il est clair que dans l’histoire de la moto, il y a peu de femmes avec de bons résultats mais elle prend pour exemple une jeune fille qui court cette saison en Moto3 et qui fait des résultats. Ce n’est pas d’avoir une force masculine ou féminine mais c’est d’être très bien dans sa tête qui permet de faire des résultats ! La preuve se joue à Aragon, par son 10ème rang sur 24 participants aux qualifications.
Ensuite pour la course, elle part 6ème sur la grille mais est arrive 12ème. Le premier virage est un virage difficile où tous les pilotes arrivent à passer fort ou alors, ils sortent ! Cet endroit représente autant de difficultés pour un homme que pour une femme.

Les objectifs de Carmen Geissler sont très élevés et elle demeure globalement satisfaite de ses résultats. Le Honda Trophy en Allemagne est son objectif pour l’an prochain, mais pas seulement, car parmi ses objectifs, il y a aussi la Moto3 qu’elle souhaite vraiment pouvoir réaliser avant tout, car ce type de moto est fait pour sa taille. Bien sûr, il lui faudra trouver les moyens financiers pour concrétiser ce rêve, tout en étant consciente aussi que la chance de trouver un gros sponsor est extrêmement faible en Suisse.

PATA EJC – Carmen Geissler – une jeune femme pleine de talent !

En attendant, elle travaille beaucoup pour s’améliorer par des entraînements intensifs qu’elle pratique en Italie et en Allemagne aussi, au guidon d’une CBR 500cc qui n’est pas identique à celle utilisée pour la compétition cette année et de ce fait, représente un léger handicap pour elle.

Une partie de son entourage féminin porte un regard distant sur elle, car les femmes peinent à comprendre sa passion pour ce sport mécanique. Elles se tournent vers d’autres intérêts très différents, comme par exemple faire du cheval. Par contre le courant passe très facilement avec ses amis passionnés de mécanique qui vont jusqu’à la recommander pour des conseils à des jeunes qui s’engagent sur cette voie.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité