Marquez sensationnel à  Misano

Qualifié en pole position, Márquez est bien parti mais a été doublé par Andrea Iannone (Speed Master) dès le troisième tour, juste avant qu’un incident des plus rares en Moto2TM ne perturbe le cours des évènements.
Victime d’une casse moteur dès le quatrième tour, Gino Rea (Federal Oil Gresini) a répandu, à son insu, une trainée d’huile sur la piste et ainsi provoqué l’arrêt de la course par drapeau rouge, afin que les commissaires de piste puissent nettoyer. Le second départ, donné pour 14 tours, reprenait les positions précédant l’incident et c’est donc Iannone qui s’est retrouvé en tête de la grille, devant Márquez, Pol Espargaró (Pons 40 HP Tuenti) et Takaaki Nakagami (Italtrans Racing).
A domicile et particulièrement motivé après avoir été confirmé chez Pramac Racing, sur Ducati, pour la saison 2013, Iannone a tout de suite tenté l’échappée et a compté jusqu’à une seconde d’avance sur Espargaró et Márquez alors qu’une excellent Johann Zarco (JiR Moto2) réalisait une offensive lui permettant de passer de la douzième à la septième place en l’espace de deux tours.
Coup dur pour le Belge Xavier Siméon (Tech3 Racing), qui a conclu un bon week-end sur une chute, peu de temps avant celles de Yuki Takahashi (NGM Mobile Forward Racing) et de Simone Corsi (Came IodaRacing Project).
Finalement rattrapé et battu par Espargaró et Márquez à trois tours de l’arrivée, Iannone a été incapable de suivre les deux Catalans qui se préparaient pour un duel de dernier tour. Etant donnée sa position de force au Championnat, Márquez aurait très bien pu se contenter de la seconde place mais le futur pilote du team Repsol Honda en MotoGPTM n’y a probablement jamais pensé et a attaqué jusqu’à la fin pour venir à bout de son compatriote et signes sa septième victoire de la saison, à l’issue d’une série de dépassements qui restera certainement l’une des plus belles bagarres de la saison 2012.
Deuxième, Espargaró est désormais à 53 points de Márquez dans le classement général. Iannone a quant à lui pris la troisième place, devant Mika Kallio (Marc VDS Racing), Esteve Rabat (Pons 40 HP Tuenti), Dominique Aegerter (Technomag-CIP), Scott Redding (Marc VDS Racing), Bradley Smith (Tech3 Racing), Tom Lüthi (Interwetten Paddock) et Johann Zarco, battu par le Suisse en fin de course.
Mike di Meglio, qui faisait sa première course avec Kiefer Racing, a de son côté fini en dix-huitième position, étant resté isolé durant une bonne partie de la course.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité