Le Superbike fera du bruit en Russie

Le Championnat du Monde FIM Superbike, qui fête cette année son 25e anniversaire, franchit un pas de plus en débarquant cette semaine en Russie pour la première fois, sur le flambant neuf circuit de Volokolamsk, à 100 km à l’ouest de la capitale.Lors du dernier meeting, qui s’est tenu à Silverstone, Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport) waréduit l’écart qui le sépare de Max Biaggi (Aprilia Racing Team). Il n’y a plus que 10,5 points entre les deux hommes alors qu’il reste 200 points à prendre (Russie, Allemagne, Portugal et France). Tom Sykes (Kawasaki Racing Team), Carlos Checa (Althea Racing Team Ducati) et Jonathan Rea (Honda World Superbike Team) ont également des chances de remporter le titre.
Le Superbike fera du bruit en RussieC’est serré aussi chez les Constructeurs. BMW (316 points) est maintenant devant Aprilia (302.,), une première. Ducati n’est pas loins avec 300 points et Kawasaki (253,5) peut encore rêver.Cette saison est aussi celle des surprises, comme la victoire de Loris Baz, le Français de 19 ans, à Silverstone pour Kawasaki Racing Team.Eugene Laverty (Aprilia Racing Team), Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) et Davide Giugliano (Althea Racing), Sylvain Guintoli (Pata Racing Team Ducati) seront à surveiller.Classement (après 10 des 14 manches) : 1. Biaggi 274; 2. Melandri 263.5; 3. Sykes 222.5; 4. Checa 220.5; 5. Rea 203.5; 6. Haslam 170; 7. Laverty 160.5; 8. Guintoli 122.5; 9. Fabrizio 108.5; 10. Giugliano 106; etc. Manufacturers: 1. BMW 316; 2. Aprilia 302.5; 3. Ducati 300; 4. Kawasaki 253.5; 5. Honda 209.5; 6. Suzuki 75.5.
BMW en terres inconnues
Le Superbike fera du bruit en Russie
En tête des Constructeurs pour la première fois dans le Championnat du Monde FIM Superbike, l’équipe BMW Motorrad Motorsport aborde avec délice la découverte du circuit de Moscou, ce week-end.
Après dix courses, le constructeur bavarois compte 316 points, soit 13,5 de plus qu’Aprilia, son rival n°1. Voici ce qu’en pensent les pilotes.
Marco MelandriC’est la première fois que je vais me rendre en Russie. Je n’y suis jamais allé auparavant, alors ce sera une nouvelle expérience. C’est un circuit flambant neuf, mais j’en connais un petit peu sur ce tracé car j’ai vu des voitures y tourner à la télévision. La piste à l’air vraiment belle. Il y a une portion qui est très lente, une très longue ligne droite et un long freinage. J’ai l’impression que l’on va prendre du plaisir et qu’il y aura énormément de possibilité de dépasser.
Leon HaslamJe ne suis jamais allé en Russie et c’est toujours enthousiasmant de visiter de nouveaux pays. C’est bien de voir ce circuit ajouté au championnat ; un championnat du monde doit visiter un maximum de pays. Il est également enthousiasmant de courir sur un nouveau tracé. Il faut d’abord l’apprendre, le mémoriser mais nous avons effectué des essais là-bas avant la course, alors je suis pressé d’y être.
Lorsque vous arrivez sur une nouvelle piste, vous ne pouvez pas être rapide tout de suite alors il faut se concentrer sur son pilotage et s’habituer au circuit sans changer beaucoup de choses forcément. Lorsque vous devenez plus rapide, vous pouvez alors vous tourner vers les réglages de la moto. Il y a certains circuits auxquels on s’habitue très rapidement et sur lesquels les réglages de la machine sont très similaires à ceux que l’on a utilisés le week-end précédent. Cependant, il y a d’autres circuits qui sont assez uniques et qui demandent des réglages totalement différents. En Russie nous allons être renseignés très rapidement sur le travail que nous aurons à faire.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,438FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité