Le Superbike de retour à  Donington

Un mois après l’ouverture du Championnat du monde FIM Superbike qui a eu lieu en Australie, sur le circuit de Phillip Island, les pilotes et les teams ont rendez-vous pour le second acte de la saison 2011 à Donington, en Angleterre, ce week-end. Alors que la météo s’annonce pour le moment clémente, voire printanière, les regards se tourneront évidemment vers celui qui a frappé un grand coup avec sa double victoire au pays des kangourous, à savoir Carlos Checa (Ducati Althea Racing). L’Espagnol sait que son principal adversaire demeure l’Italien Max Biaggi (Aprilia Alitalia Racing Team) et sa formidable RSV4 officielle.
Le Superbike de retour à  DoningtonLe circuit de Donington n’était pas inscrit au calendrier 2010 pour des raisons à la fois financières et liées aux infrastructures en réfection. En 2009, le public anglais assistait à la domination de Ben Spies qui remportait le doublé. L’Américain en MotoGP, il faut s’attarder sur ses suivants pour tenter d’analyser le profil du week-end qui s’annonce. En 2009 donc, Max Biaggi et son Aprilia, pour la première année d’exercice de la RSV4 officielle, alignait une excellente seconde place au terme de la première course. C’était alors le meilleur résultat de la moto italienne depuis le début de la saison. On peut donc logiquement se dire que les Aprilia risquent d’être à la fête ce week-end. D’autant que le coéquipier de Biaggi, Leon Camier (Aprilia Alitalia Racing Team), est un local de l’étape. Wild-card en 2009, année de son titre en British Superbike, Leon Camier avait terminé la deuxième course en sixième position au guidon d’une Yamaha privée. Il ne serait donc pas étonnant de voir le pilote britannique aux avant-postes devant son public.Ils sont d’ailleurs assez nombreux ces Britanniques à vouloir briller ce week-end. à commencer par Jonathan Rea (Castrol Honda) qui doit absolument se rattraper de son début de saison pollué par les chutes et les blessures. Il limite toutefois la casse au championnat en remportant une inespérée quatrième place en Australie lors de la seconde course. à Donington, il sera parfaitement remis et devrait s’illustrer aux avant-postes. La tâche pourrait être plus ardue pour Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) toujours aux prises avec la mise au point de la BMW. Il n’empêche, Haslam a démontré en Australie qu’il pouvait compenser les déficits techniques de la S 1000 RR par ses talents de pilotage. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a pu offrir un podium au constructeur allemand dès le début de la saison 2011. Il tentera évidemment de rééditer l’exploit de Donington, sur un circuit qu’il connaît lui aussi parfaitement bien. Tout comme le pilote anglais de Kawasaki, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team Superbike). Chef de file des Verts en attendant l’hypothétique retour de Chris Vermeulen (Kawasaki Racing Team), Tom Sykes aura à cœur d’exploiter tout le potentiel de sa nouvelle Ninja. Enfin, il faudra aussi surveiller de près Sylvain Guintoli (Team Effenbert – Liberty Racing). Installé en Angleterre depuis de nombreuses années avec femme et enfants, le Français connaît bien le circuit de Donington. Remis de ses blessures suite à sa chute spectaculaire en Australie lors de la première manche, Sylvain mettra un point d’honneur à faire briller sa Ducati privée sur la piste anglaise.Reste quelques inconnues : que valent les performances des bicylindrées Ducati à Donington face aux quatre-cylindres japonais et surtout face aux V4 de l’Aprilia ? La dernière victoire d’une Ducati à Donington remonte à 2008, avec Troy Bayliss sous une pluie battante. L’autre interrogation concerne l’équipage Yamaha. En 2009, Ben Spies a enterré la concurrence en inscrivant un implacable doublé en course au guidon de la R1 officielle. On a vu en Australie que Marco Melandri (Yamaha World Superbike Team) tout comme son coéquipier Irlandais Eugene Laverty (Yamaha World Superbike Team) étaient particulièrement en forme. On peut logiquement estimer qu’ils seront de la partie pour la course à la victoire ce week-end à Donington Park.
Points (après 1 manche sur 13): 1. Checa 50; 2. Biaggi 40; 3. Melandri 27; 4. Haslam 27; 5. Fabrizio 18; 6. Rea 17; 7. Haga 16; 8. Sykes 15; 9. Laverty 14; 10. Smrz 14; etc. Manufacturers: 1. Ducati 50; 2. Aprilia 40; 3. Yamaha 29; 4. BMW 27; 5. Suzuki 18; 6. Honda 17; 7. Kawasaki 15.
Championnat du monde SupersportDurement touché physiquement en Australie suite à sa chute lors du warm-up, Fabien Foret (Hannspree Ten Kate Honda) a démontré une fois de plus qu’il était un pilote particulièrement courageux en prenant le départ de la course malgré ses multiples blessures au pied, aux doigts et au dos. Il a même réussi à battre le record du tour en course avant d’abandonner sur crevaison. Le Français sera de retour à Donington avec la ferme intention de se battre pour la victoire. Une nouvelle qui doit nous réjouire car la bagarre en tête du championnat du monde Supersport 2011 promet d’être spectaculaire. Dès leur retourà la compétition après un an d’absence, les Yamaha officielles ont brilél en Australie. Luca Scassa (Yamaha ParkinGO Team) offre à sa R6 une brillante victoire alors que son coéquipier Chaz Davies (Yamaha ParkinGO Team) abandonne comme Fabien Foret à cause d’une crevaison. Le pilote Britannique voudra évidemment sa revanche en Angleterre.
Le Superbike de retour à  DoningtonTrès attendues aussi, les Kawasaki sont bien au rendez-vous puisque l’Australien Broc Parkes (Kawasaki Motocard.com) a termin deuxième de la course de Phillip Island devant son public. Il sera l’un des grands animateurs de la course à Donington. Mais on surveillera aussi les deux jeunes de la catégorie avec certainement plus d’attention encore. Sur ses terres, le pilote Britannique Sam Lowes (Parkalgar Honda) pourrait en étonner plus d’un. De la même façon que Florian Marino (Hannspree Ten Kate Honda) qui a toutes les possibilités de se mêler la bagarre en tête, même si c’est la première fois qu’il pose les roues à Donington. Mais c’était déjà le cas à Phillip Island il y a un mois et cela ne l’a pas empêché de signer une remontée phénomnale après avoir malheureusement calé sur la grille de départ.
Points (après 1 rmanche sur 13): 1. Scassa 25; 2. Parkes 20; 3. Lowes 16; 4. Salom 13; 5. Harms 11; 6. Ellison 10; 7. Marino 9; 8. Iannuzzo 8; etc. Manufacturers: 1. Yamaha 25; 2. Kawasaki 20; 3. Honda 16; 4. Triumph 6.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...

Le casque connecté Sena devient aussi modulable

Le nouveau et premier casque modulable connecté de SENA, l’Outrush R, se caractérise par un Bluetooth 5.0, son système Intercom à 4 voies qui permet...
Publicité