Le SERT en tàªte au Bol d’Or à  19 heures devant la Yamaha GMT 94 et la Honda Michelin

Ceux qui avaient enterré un peu vite le Suzuki Endurance Racing Team doivent ce soir réviser leur pronostics. La Suzuki officielle de Vincent Philippe, Freddy Foray et Olivier Four est en tête du Bol d’Or après quatre heures de course. Les écarts restent malgré tout très serrés. Dans le sillage de la Suzuki, la Yamaha France GMT 94 et la Honda Michelin Power Research Team sont à moins de vingt secondes et la Kawasaki GSR de Kenny Foray, Kenny Noyes et Javier Fores à un peu plus d’une minute.
Le SERT en tàªte au Bol d’Or à  19 heures devant la Yamaha GMT 94 et la Honda Michelin
Jusqu’à 18 heures, une autre machine menait la course : la Yamaha Austria Racing Team de Gwen Giabbani, Steve Martin et Igor Jerman. Une fuite d’huile due au desserrage d’un écrou de carter moteur a imposé un arrêt au stand et lui a fait perdre trois tours. Le YART reste pourtant dans la course pour défendre un titre mondial 2009 qui lui reste accessible.
Le SERT en tàªte au Bol d’Or à  19 heures devant la Yamaha GMT 94 et la Honda MichelinSixième, le Team 18 Sapeurs Pompiers fait une superbe course et devance l’étonnante Suzuki du RAC 41 City Bike. Trois teams permanents complètent le top 10, la Yamaha Phase One Endurance et les Suzuki RT Racing Team et AM Moto Racing Compétition. Curiosité, la Metiss, machine à moteur Suzuki et monobras avant engagé en Open, pointe en onzième position. En Superstock, la course est aussi très disputée et les places changent très rapidement. Le favori, le Suzuki Junior Team LMS, est relégué en 44e position après sa chute en début de course. A 19 heures, la catégorie est menée par la Kawasaki Maccio Racing devant la Suzuki Endurance Moto 45, la Yamaha Team 33 Mailperformance et les Suzuki Motors Events Joe Bar Team, TRT 27 Bazar 2 La Bécane et Qatar Endurance Racing Team, retardée par une chute peu avant 17 heures.Le début de course a été particulièrement mouvementé. Les safety-cars sont entrées en piste dès le deuxième tour suite à la chute de quatre machines au virage d’Adelaïde. Cédric Tangre, surpris par un défaut de frein sur la Suzuki Junior Team LMS, a provoqué la chute de la Honda National Motos d’Emeric Jonchière, de Dani Ribalta sur la Yamaha BK Maco Moto Racing Team et de la Kawasaki Atomic Moto Sport de Jérémy Keller. Tous ont pu repartir du fond de classement sauf National Motos, contraint à l’abandon. Victime d’un traumatisme crânien, Emeric Jonchière, évacué sur l’hôpital de Nevers, n’était plus en mesure de ramener sa moto au stand. Chez BK Maco Moto, Jason Pridmore et Josh Hayes ont doublé leurs relais pour permettre à Dani Ribalta de reposer son poignet blessé.Chute et départ en fond de classement aussi pour Horst Saiger sur la Kawasaki Bolliger Team Switzerland suite à un accrochage avec une autre machine. Bolliger pointe 33e en fin d’après-midi. Moteur cassé après deux chutes d’Anthony Dos Santos, la Yamaha Amadeus X-One a du abandonner.Le Bol d’Or, avant-dernière manche du Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance 2009, est aussi l’occasion de préparer la saison à venir. Très présent auprès de la Honda Michelin, Bernard Rigoni, l’ancien manager de la Honda France 111, deuxième à l’arrivée des 24 Heures du Mans, semble nourrir quelques projets de retour en Endurance mondiale. BMW montre aussi des envies d’Endurance avec la S1000RR. Enfin, le team manager Josep Folch, présent à Magny-Cours, compte bien reprendre la route du Championnat du Monde avec Folch Endurance en 2010.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,438FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité