Le point sur le Dakar Moto 2016

Au fil des jours, soumis à de rudes conditions, certains pilotes cumulent fatigue et autres difficultés tandis que d’autres affichent de bons résultats.

 

Etape 4 Mercredi 6 janvier

Paulo Gonçalves, le Portuguais, a remporté la victoire de l’étape devant Kevin Benavides, l’Argentin et Ruben Faria, l’autre Portuguais. Premier Français, Antoine Méo s’est positionné 5e devant son compatriote Michael Metge, 10e et Xavier de Soultrait ,19e .

Le point sur le Dakar Moto 2016

Après une troisième étape très prometteuse durant laquelle Damien Udry avait effectué une remontée impressionnante dans le classement, la 4ème étape avait très bien commencé aussi mais il a été victime d’une grosse chute au km 300. Le pilote suisse s’en est sorti apparemment sans blessure grave mais avec une douleur au poignet. Quant au système de navigation de sa moto, il a été fortement abîmé et les dégâts constatés lui ont fait perdre beaucoup de temps à tenter de réparer partiellement avant d’enfin pouvoir repartir. Cette chute lui a coûté très cher en terme de places perdues au classement : il a fini 116e de l’étape et 101e au général, restant malgré tout optimiste pour la suite.

L’étape Marathon du lendemain devant obligatoirement se dérouler sans assistance, Damien Udry a vite réalisé devoir poursuivre sa route tranquillement, avec une navigation très endommagée.

Etape 5 jeudi 7 janvier

L’étape a été remportée par l’Australien, Toby Price qui s’est montré très à l’aise sur ce terrain. Second sur le podium Stefan Svitko, le Slovaque, a devancé de très peu l’Autrichien, Matthias Walkner, qui a terminé à 02’40 de Price. Chez les Français, Antoine Méo a fini 8e et Alain Duclos 10e.

Après sa chute de la veille, la journée a très mal débuté pour Damien Udry qui s’est réveillé avec un poignet droit qui avait triplé de volume durant la nuit. Résultat : douleurs vives probablement dues à une fracture du scaphoïde. Les médecins ne l’ont dès lors plus autorisé à prendre le départ. Cette malheureuse issue a été moralement difficile à accepter pour le pilote genevois qui a dû renoncer à poursuivre l’aventure.

L’Espagnol Joan Barreda a fini l’étape au 4e rang, comme la veille mais a perdu une place au général où il est maintenant 4e aussi.

Le second pilote suisse, Nicolas Monnin a, lui aussi, été victime d’une chute avec pour conséquence, une côte froissée. C’est donc en serrant les dents qu’il a pris le départ de ce jeudi matin, espérant parvenir à oublier la douleur. Au contraire, tout cela s’est intensifié lors de la seconde partie de l’étape marathon durant laquelle il a dû rouler debout sur sa moto, étant dans l’impossibilité de pouvoir récupérer en position assise. Au km 198, à l’altitude de 4’400 m, les médecins l’ont stoppé et lui ont donné de l’oxygène car son taux avait trop chuté. Une heure plus tard, il a essayé de repartir mais en vain. C’est donc en hélicoptère qu’il a rejoint Uyuni après avoir du renoncer à son tour, à peine vingt-quatre heures après l’abandon de Damien Udry. Pas de chance pour les deux seuls pilotes suisses engagés sur le Dakar Moto cette année !

Etape 6 vendredi 8 janvier

Toby Price s’est encore adjugé la sixième et plus importante étape du Dakar avec une belle nouvelle victoire ! Matthias Walkner et Paolo Gonçalves sont venus compléter ce podium du jour alors que les pilotes français Antoine Méo et Alain Duclos ont pris respectivement le 14e et 15e rang. Victime de problèmes techniques importants, Joan Barreda s’est placé très loin derrière, à 4h58’11 du vainqueur. Pas de chance non plus pour Ruben Faria : il s’est fracturé un poignet en chutant et a été, lui aussi, contraint à l’abandon. Cette étape a réservé quelques gros changements notables au sein du classement.

Etape 7 samedi 09.01.2015

La pluie est revenue en force le matin ! Consécutivement aux violents orages qui se sont abattus sur le parcours, dont notamment déjà sur le deuxième secteur chronométré, peu après le départ, la course a été stoppée. Cette décision a été motivée par la brusque montée des eaux d’un rio, coupant la piste en rendant toute progression impossible pour les concurrents.

Pour sa première participation sur ce Dakar, hormis ses petites erreurs de navigations d’hier, Antoine Méo, quintuple champion du monde d’enduro, a encore franchi un cap aujourd’hui en s’offrant sa première victoire en spéciale. Antoine Méo s’est payé le luxe de se pointer en tête de la course, à tous les points de passages intermédiaires, réussissant brillamment sa journée ! D’ailleurs, personne n’a été en mesure de suivre le rythme très soutenu du Français. Kevin Benavides a pris la seconde place, à 1’53s d’écart et Michael Metge est arrivé 3e avec un écart de 3’51s. Journée très difficile à accepter pour Joan Barreda dont la moto a subi une grosse casse moteur.

La course moto a été définitivement arrêtée compte tenu des conditions terrain. Les concurrents bloqués au départ de la deuxième spéciale ont été forcés de rejoindre l’arrivée du jour en convoi, par un itinéraire alternatif.

 

Le point sur le Dakar Moto 2016

Entretemps, Damien Udry est arrivé à Salta, dans l’attente de son rapatriement vers Buenos Aires. Sa fracture du scaphoïde a été confirmée et son poignet reste très douloureux. Il sera donc rapatrié vers la Suisse mercredi pour se faire opérer ! Aux dernières nouvelles, Nicolas Monin est aussi arrivé à Salta. Il va mieux depuis ses soucis de santé vécus à plus de 4400 m d’altitude.

 

Classements :

http://www.dakar.com/dakar/2016/fr/etape-800/classements/general-motos.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,436FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité