La finale la plus excitante des 25 ans de l’histoire du Championnat du Monde Superbike à  Magny-Cours

25 ans de World Superbike : Laconi, Pitt et Charpentier
La finale la plus excitante des 25 ans de l’histoire du Championnat du Monde Superbike à Magny-Cours est un nouveau chapitre écrit dans le Hall of Fame SBK. Lors d’une journée qui a vu le triomphe de la moto française avec quatre vainqueurs différents en cinq courses (Jeremy Guarnoni en STK1000, Sylvain Guintoli en SBK à l’issue de la course 1, Jules Cluzel en Supersport et Guillaume Raymond dans la dernière manche de KTM European Junior Cup), deux célèbres pilotes chevronnés que sont Régis Laconi et Sébastien Charpentier, mais également l’Australien double Champion du Monde Supersport Andrew Pitt, ont reçu leur prestigieuse médaille des 25 ans.
Pour Régis Laconi, vice-champion 2004 en WSBK avec l’équipe d’usine Ducati Fila, c’est une reconnaissance importante de sa réussite dans une carrière entièrement dédiée aux deux roues et durant laquelle il est rapidement devenu l’une des figures les plus appréciées dans le paddock SBK. Le natif de Saint-Dizier a participé à 173 courses pour le compte d’Aprilia, Ducati et Kawasaki, montant à 28 reprises sur le podium, dont 11 victoires, la première datant d’Imola en 2001 sur une Aprilia RSV1000. Il en a ensuite remporté dix autres entre 2004 et 2005 avec l’équipe d’usine Ducati et a manqué de peu de remporter le titre. Contraint de se retirer de la compétition après un accident malheureux durant les essais à Kyalami en 2009, Régis a depuis lors décidé de se concentrer au vélo, sa seconde passion.
Si Laconi n’a pas eu l’occasion de goûter aux joies de la victoire à domicile sur le circuit de Magny-Cours, Sébastien Charpentier a eu cette chance en 2006, lorsqu’il y remportait se deuxième titre dans une catégorie dans laquelle il s’est fait un nom. Sébastien détient le record de pole positions (22) et lors des 87 courses auxquelles il a participé, il est monté sur le podium 23 fois, signant 13 victoires. Douze d’entre-elles ont été acquises entre 2005 et 2006 avec deux titres consécutifs conquis avec Ten Kate Honda.
Un Champion du monde Supersport en cache un autre. Véritable gloire du SBK, Andrew Pitt a frappé la première fois en 2001, avec Kawasaki (une première pour le constructeur d’Akashi), puis une seconde fois en 2008 avec Ten Ken Honda. Apprécié pour ses compétences exceptionnelles comme pilote d’essai, l’Australien aux multiples talents a remporté deux titres et s’est offert 7 victoires en Supersport. En 2005 et 2006, il a également piloté pour Yamaha Motor Italia en Superbike avec d’excellents résultats à la clé, dont le meilleur est sa victoire dans la course 2 à Misano en 2006. Après avoir raccroché pour de bon au début de l’année 2012, son entrée dans le temple de la renommée du SBK vient couronner une carrière satisfaisante et pleine de succès en course pour Pitt.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,435FansLike
199FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité