La consécration avec un sans-faute

La consécration avec un sans-faute
L’Autodromo de Portimao est niché dans les collines de l’Agarve à quelques kilomètres de l’océan. C’est un circuit ultra-moderne, inauguré il y a un an lors du premier passage du SBK Circus. Le tracé escalade et dégringole des flancs de ces collines, un relief bien utilisé. Pour Xavier, c’est la seconde fois que aborde les embûches du circuit portugais mais une première avec la Ducati 1198 du Ducati Xerox Junior Team. Sans pression, le nouveau champion de la catégorie est bien décidé à lutter pour la victoire. Vendredi après-midi, le soleil illumine le paysage. C’est parti pour les 45 minutes d’essais libres auxquels ont droit les Superstock 1000 le premier jour. Longtemps, Berger est le plus rapide. Mais dans les derniers tours, Xavier a retrouvé sa moto et il signe le temps le plus rapide de la séance. Il améliore aussi le meilleur temps des Superstock 1000 réalisé par Michele Pirro l’an dernier. « Au début, cela n’allait pas comme je le souhaitais. Il a fallu que je retrouve ma position sur la moto. Cela vient de mon dernier contact avec une moto au Superbiker de Mettet. Il fallait que je me réadapte à la Duc. »
La consécration avec un sans-faute Samedi,il est 8 heures à l’horloge portugaise quand les Superstock 1000 ouvrent le spectacle. Le jour se lève, le soleil est rasant. Xavier a monté une visière foncée. Pour lui, tout se passe bien. Rapidement, il améliore son temps (nouveau record de la piste) d’hier. Quand la séance se termine, Xavier, le plus rapide, a monté la barre d’un cran. Il relègue son suivant, Mähr, à plus d’une demi seconde. « C’est un circuit techniquement très difficile. Avec tous les virages masqués, il est difficile de prendre la trajectoire idéale. » La qualif d’une demi heure se dispute après la superpole des SBK. Là, c’est vraiment très disputé. Finalement, Berger décroche la pole. Il précède Xavier de 5 centièmes et signe le nouveau record. « La piste était plus glissante que ce matin. On avait un peu changé le set-up de la moto. Pour mon tour le plus rapide, j’étais à la limite. » La course promet d’être disputée. Dimanche, on est passé à l’heure d’hiver, mais le soleil est toujours estival sur l’Algarve. A 8 heure locale, Xavier entre en piste pour le warm-up de 10 minutes. Xavier longtemps le plus rapide est coiffé dans la dernière minute par Corti. Il est second devant Berger. La course n’est pas facile. Xavier prend un départ moyen. Il boucle le premier tour à la 3ème place. Dans le groupe de tête, il attaque et passe à la seconde place derrière Corti. Puis, il prend le commandement toujours pressé par l’Italien. Dans les deux derniers tours, il s’échappe et termine la course en vainqueur avec plus de 3 secondes d’avance. Il signe le nouveau record de la piste pour une Superstock 1000.Xavier : « Ce n’a pas été un week-end facile. Le châssis n’était pas au top. Pour la course cela allait un peu mieux, mais pas parfait. Pendant la course, j’ai ménagé mes pneus qui usaient vite. Dans les deux derniers tours, je me suis donné à fond. Je suis très content de cette victoire. Un grand merci à tous ceux qui m’ont aidé, l’équipe, ma famille et tous les autres. »A son titre de champion, Xavier a ajouté le panache !

Article précédentA la mémoire de Craig Jones
Article suivantCasque BMW Système 5

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,372FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité