Guintoli et Rea s’imposent

Sylvain Guintoli (Team Effenbert Liberty Racing) a créé la sensation ce week-end à Assen. Pour la première fois depuis son arrivée en championnat du monde Superbike en 2010, le Français monte sur la plus haute marche du podium en remportant la première course. Une course incroyable où les rebondissements ont été nombreux, en partie à cause des conditions climatiques extrêmement changeantes. Parti sur le sec, la pluie est venue interrompre la course à neuf tours de la fin. Après le second départ, Guintoli s’impose sur une piste détrempée devant un très combatif Davide Giugliano (Althea Racing) qui double son coéquipier Carlos Checa (Althea Racing) dans la dernière chicane.
Guintoli et Rea s’imposentSylvain Guintoli (Team Effenbert Liberty Racing)
Sylvain Guintoli : « je suis resté calme en début de course. J’ai beaucoup observé l’état de la piste, mais je savais que je pouvais accélérer le rythme. Avant que la pluie ne vienne interrompre la course, j’étais en seconde position derrière Melandri et je pouvais encore accélérer. Après l’interruption, lors du second départ, j’étais dans le rythme. J’ai accéléré progressivement et je remporte ma première course en Superbike. C’est une très grande satisfaction pour moi et tout le team. Nous avons beaucoup travaillé depuis le début de la saison pour cette victoire que nous savions être à notre portée. J’aimerais dédier cette à Joan Lascorz qui, je l’espère, à pu la regarder à la télé. »
Au pied du podium de cette première course, on retrouve Max Biaggi (Aprilia Racing Team) qui finalement se classe quatrième. Un résultat remarquable pour le Romain qui a connu bien des déboires durant tout le week-end à Assen. L’officiel Aprilia devance son coéquipier Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) et Michel Fabrizio (BMW Motorrad Italia Goldbet) sur la première BMW classée.
Déclarée « Wet », la seconde course va finalement se dérouler sur le sec. Seul pilote parti en pneus pluie, Carlos Checa (Althea Racing) se voit obliger de regagner son stand en début de course. Il repart avec un tour de retard et se classe hors des points. Devant, Jakub Smrz (Team Effenbert Liberty Racing) s’est rapidement échappé en tête sur une piste séchante. La bagarre fait rage parmi le groupe de chasse duquel s’échappe Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport). Mais le pilote britannique va rapidement être rejoint à la mi-course par Sylvain Guintoli (Team Effenbert Liberty Racing) qui se montre une fois encore le plus rapide en piste, et cette fois sur le sec. Le drômois rejoint Haslam puis Smrz et se porte en tête à quelques tours de l’arrivée.
Mais c’était sans compter sur le retour de Jonathan Rea (Honda World Superbike Team). Le nord irlandais double rapidement Smrz qui, gêné par Mark Aitchison (Grillini Progea) part à la faute. Rea poursuit son effort pour finalement se porter en tête à trois tours de l’arrivée et remporter une éclatante victoire. Guintoli deuxième signe un week-end exemplaire au guidon de sa Ducati. Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) complète le podium au terme d’une bagarre musclée avec Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport) et Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) respectivement quatrième et cinquième de la course au coude à coude sur la ligne d’arrivée.
Alors que Max Biaggi (Aprilia Racing Team) termine la seconde course en huitième position, le Romain profite de la déroute de Carlos Checa (Althea Racing) pour s’emparer de la tête du classement provisoire du championnat du monde pour un point.
Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) victime d’un ennui mécanique en première course qui l’a contraint à l’abandon alors qu’il a mené toute la première partie de la course, sixième en seconde manche, occupe la troisième place du classement provisoire à treize points du Romain. Guintoli pointe quatrième du général, à 26 points de Biaggi.
Quant à Maxime Berger (Team Effenbert Liberty Racing), il termine à une belle onzième place en première course après avoir éviter le piège de la pluie. Malheureusement, il chute dans la seconde manche, après avoir lutté avec les hommes de tête en début de course. Un signe très encourageant pour le coéquipier de Sylvain Guintoli.
Résultat de la course 1 : 1. Guintoli S. (FRA) Ducati 1098R 18’38.395; 2. Giugliano D. (ITA) Ducati 1098R 2.633; 3. Checa C. (ESP) Ducati 1098R 3.031; 4. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 3.927; 5. Laverty E. (IRL) Aprilia RSV4 Factory 4.374; 6. Fabrizio M. (ITA) BMW S1000 RR 11.359; 7. Smrz J. (CZE) Ducati 1098R 26.412; 8. Canepa N. (ITA) Ducati 1098R 37.562; 9. Melandri M. (ITA) BMW S1000 RR 49.896; 10. Mercado L. (ARG) Kawasaki ZX-10R 1’08.847; 11. Berger M. (FRA) Ducati 1098R 1’11.760; 12. Aoyama H. (JPN) Honda CBR1000RR 1’13.988; 13. Salom D. (ESP) Kawasaki ZX-10R 1’27.019; 14. Zanetti L. (ITA) Ducati 1098R; 15. Aitchison M. (AUS) BMW S1000 RR; RET. Badovini A. (ITA) BMW S1000 RR; RET. Davies C. (GBR) Aprilia RSV4 Factory; RET. Haslam L. (GBR) BMW S1000 RR; RET. Hopkins J. (USA) Suzuki GSX-R1000; RET. Camier L. (GBR) Suzuki GSX-R1000; RET. Rea J. (GBR) Honda CBR1000RR.
Résultat de la course 2 : 1. Rea J. (GBR) Honda CBR1000RR 36’45.936; 2. Guintoli S. (FRA) Ducati 1098R 2.819; 3. Laverty E. (IRL) Aprilia RSV4 Factory 12.638; 4. Melandri M. (ITA) BMW S1000 RR 12.762; 5. Haslam L. (GBR) BMW S1000 RR 12.764; 6. Sykes T. (GBR) Kawasaki ZX-10R 20.393; 7. Badovini A. (ITA) BMW S1000 RR 36.317; 8. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 37.747; 9. Giugliano D. (ITA) Ducati 1098R 41.350; 10. Fabrizio M. (ITA) BMW S1000 RR 43.930; 11. Hopkins J. (USA) Suzuki GSX-R1000 57.515; 12. Salom D. (ESP) Kawasaki ZX-10R 1’32.593; 13. Aoyama H. (JPN) Honda CBR1000RR 1’33.576; 14. Camier L. (GBR) Suzuki GSX-R1000; 15. Mercado L. (ARG) Kawasaki ZX-10R; 16. Aitchison M. (AUS) BMW S1000 RR; 17. Checa C. (ESP) Ducati 1098R; RET. Zanetti L. (ITA) Ducati 1098R; RET. Smrz J. (CZE) Ducati 1098R; RET. Davies C. (GBR) Aprilia RSV4 Factory; RET. Berger M. (FRA) Ducati 1098R; RET. McCormick B. (CAN) Ducati 1098R; RET. Canepa N. (ITA) Ducati 1098R.
Classement du championnat du monde (course 3 sur 14) : 1. Biaggi 92; 2. Checa 91; 3. Sykes 79; 4. Guintoli 66; 5. Melandri 66; 6. Rea 65; 7. Haslam 58; 8. Laverty 56; 9. Smrz 39; 10. Giugliano 37; etc. Constructeurs : 1. Ducati 136; 2. Aprilia 100; 3. BMW 86; 4. Kawasaki 85; 5. Honda 69; 6. Suzuki 20.
Guintoli et Rea s’imposent
Supersport
Comme en Superbike, la pluie a largement perturbé les débats en championnat du monde Supersport. Au final, c’est une surprise que nous offre le nouveau venu de la catégorie, l’expérimenté italien Lorenzo Lanzi (Team ProRace) qui remporte une course pleine de pièges. Un retour triomphal, puisque Lanzi n’avait plus participé au championnat du monde Supersport depuis 2004. A l’époque, il avait effectué la saison complète au guidon d’une Ducati 749R d’usine. Lanzi qui remplaçait Lucas Pesek qui a quitté le team, pourrait bien venir brouiller les cartes du championnat. En attendant, derrière l’Italien, on retrouve Kenan Sofuoglu (Kawasaki Deltafin Lorenzini) qui assure des gros points après sa déception d’Imola. Le pilote Turc profite d’ailleurs de l’abandon de Fabien Foret (Kawasaki Intermoto Step) en début de course, pour prendre la tête du classement provisoire du championnat du monde pour un seul petit point.
Guintoli et Rea s’imposentVladimir Leonov (Yakhnich Motorsport).
Surprise encore sur la troisième marche du podium d’Assen où on retrouve le Russe Vladimir Leonov (Yakhnich Motorsport). Très à l’aise sous la pluie, le pilote Russe, qui n’avait fait que deux apparitions discrètes l’an dernier en championnat du monde Supersport, signe son premier podium. Malgré un bon début de course, Broc Parkes (Ten Kate Honda) ne parvient pas à monter sur le podium, et termine à la quatrième place. Premier Français classé, Jules Cluzel (PTR Honda) ne cache pas sa satisfaction de terminer à la sixième place. Satisfait aussi, Romain Lanusse (Kawasaki Intermoto Step) inscrit les points de la 13e place.
Résultat de la course : 1. Lanzi L. (ITA) Honda CBR600RR 42’56.376; 2. Sofuoglu K. (TUR) Kawasaki ZX-6R 12.054; 3. Leonov V. (RUS) Yamaha YZF R6 14.460; 4. Parkes B. (AUS) Honda CBR600RR 23.884; 5. Baldolini A. (ITA) Triumph Daytona 675 47.063; 6. Cluzel J. (FRA) Honda CBR600RR 49.755; 7. Antonelli A. (ITA) Honda CBR600RR 53.850; 8. Van Poppel T. (NED) Yamaha YZF R6 1’42.505; etc.
Classement du championnat (course 3 sur 13) : 1. Sofuoglu 45; 2. Foret 45; 3. Lowes 31; 4. Parkes 29; 5. Leonov 26; 6. Lanzi 25; 7. Quarmby 25; 8. Baldolini 24; etc. Constructeurs : 1. Kawasaki 70; 2. Honda 61; 3. Yamaha 31; 4. Triumph 30; 5. Suzuki 6.
Superstock 1000 Superbe course de Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia Golbet) qui remporte à Assen sa deuxième course de la saison. Après son succès à Imola il y a trois semaine, le Français remporte un fantastique succès à Assen. Prudemment parti depuis la pole position, Sylvain point troisième au premier virage. Mais il va rapidement s’imposer devant Eddi La Marra (Barni Racing Team Italia) et Lorenzo Savadori (Barni Racing Team). Le deux coéquipiers italiens terminent respectivement troisième et deuxième de la course. Une course interrompue à quatre tours du drapeau à damier suite à la casse moteur de Federico Sandi (Althea Racing) qui a répandu de l’huile sur la piste.
Guintoli et Rea s’imposentSylvain Barrier (BMW Motorrad Italia Golbet)
Derrière le trio de tête, la bagarre a été intense entre Loris Baz (MRS), Markus Reiterberger (Team Alpha Racing) et Lorenzo Baroni (BMW Motorrad Italia Golbet). Malgré une petite faute de Baz au bout de la ligne droite des stands aux environs de la mi-course, le Français réussi à revenir sur ses adversaires et à terminer quatrième au pied du podium. On retrouve un peu plus loin Jeremy Guarnoni (Team Pedercini) qui termine septième, puis Matthieu Lussiana (Team ASPI) dixième. Bilan positif pour le clan Français qui compte quatre pilotes dans le top 10. Week-end satisfaisant également pour le jeune Randy Pagaud (Team OGP) qui rentre dans les points avec la treizième place.
Résultat de la course : 1. Barrier 50; 2. La Marra 32; 3. Baz 30; 4. Savadori 28; 5. Reiterberger 26; 6. Coghlan 14; 7. Baroni 12; 8. Staring 11; etc. Manufacturers: 1. BMW 50; 2. Ducati 36; 3. Kawasaki 30; 4. Honda 10; 5. Aprilia 5.
Classement au championnat (course 2 sur 10) : 1. Barrier 50; 2. La Marra 32; 3. Baz 30; 4. Savadori 28; 5. Reiterberger 26; 6. Coghlan 14; 7. Baroni 12; 8. Staring 11; etc. Constructeurs : 1. BMW 50; 2. Ducati 36; 3. Kawasaki 30; 4. Honda 10; 5. Aprilia 5.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,435FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité