Gaerne G-Voyager Gore-Tex

Un essai plutôt surprenant ou inattendu. Gaerne, fabricant italien de bottes moto ne se présente plus, du moins pour les fans de cross et d’enduro. Leur gamme dans cette catégorie est déjà synonyme de qualité.

Mais il est moins connu qu’ils ont aussi des bottes racing et touring qui elles aussi semblent avoir droit à leur savoir-faire et des matériaux high-tech.

On cite par exemple ces GRW Aquatech ou les G-Midland Gore Tex qui n’auraient pas dénoté lors de l’essai de l’Africa Twin par exemple, une paire de bottes prévues pour rouler sur vos trails sportifs.

Et au final, on a reçu des Voyager Gore Tex !

Gaerne G-Voyager Gore-Tex

Notre avis en vidéo :

 

Une paire de baskets en cuir suédé grise avec des lacets couleur jaune fluo ! Rassurez-vous, des lacets beiges plus discrets sont fournis dans la boîte mais comme j’aime bien, j’ai gardé le fluo, raccord avec l’intérieur de la botte.

Gaerne G-Voyager Gore-Tex
lacets fluos ou beiges

Les protections sont bien là pourtant, discrètes, à la malléole, au talon et aux orteils. La seule chose qui vous trahira c’est le zip latéral réfléchissant.

Il n’y a même pas de renfort pour le sélecteur et c’est bien dommage car ça va se marquer assez vite vu l’aspect peau de pèche extérieur. De fait, il n’a pas fallu beaucoup de kilomètres pour en voir un peu la trace.

La présentation étant faite, il faut maintenant les essayer.

Grâce au zip, pas besoin de défaire les lacets pour les enfiler. On les ajuste au mieux au début et tant que le noeud tient, plus besoin d’y toucher. Simple et pratique.

Surprenant, quand je les porte, j’ai l’impression de porter des simples baskets. Je n’irai pas faire un jogging avec ces Voyager mais marcher avec est tout à fait possible sans le regretter. Là, c’est vraiment un bon point pour les Gaerne. On se sent motard mais on peut profiter d’une petite excursion à pied avec le sourire.

En plus, la membrane Gore-Tex gardera vos pieds au sec, sous réserve toujours d’avoir un pantalon étanche assez long. Par contre, il faudra les nettoyer rapidement, l’eau ça va, la boue par contre…

La semelle plate surprend au début mais se montre assez adhérente sur l’asphalte, sur du gravier forcément, le manque de relief se fait cruellement sentir. Il faut dire qu’on n’achète pas ce genre de bottes pour faire du tout terrain.

Gaerne G-Voyager Gore-Tex

Affichée à 156 € chez Motoblouz, elles ne sont peut être pas les moins chères mais sont équipées Gore-Tex, passent inaperçues (avec les autres lacets en tout cas) et sont confortables. Quand la température grimpe, on regrettera quand-même l’absence d’aération, vos pieds auront vite chaud. On trouve aussi dommage l’absence de renfort pour le sélecteur mais tous les deux n’en sont pas équipés : entre les scooters et les boîtes automatiques, il y a de quoi faire et Gaerne ne s’en cache pas, le public cible pour ces baskets sont les motards évoluant principalement en ville ou sur de plus courts trajets, voir en scooter. Rien ne vous interdit de les utiliser ailleurs et plus longtemps, lors de l’essai de la Honda NC 750 S, j’en ai bien profité toute la journée et avec le DCT, pas de trace sur le dessus.

Finalement, la surprise était agréable et plutôt sympathique. On espère bien entendu qu’on pourra par la suite vous présenter de nouveau d’autres bottes Gaerne tant la qualité de ces Voyager est plus que convaincante.

 

Gaerne G-Voyager Gore-Tex
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,443FansLike
197FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité