Embarquez votre Mini Coyote sur votre moto !

Coyote pense à nous, les motards (et motardes), en nous proposant un support moto pour embarquer le Mini coyote sur nos machines.

Le kit moto se compose d’un boitier plastique et de différentes fixations.
On retrouve sur le boitier même, le bouton d’allumage et les trois en façade vous permettant ainsi de régler les paramètres de l’appareil même sur la moto mais à l’arrêt, ça va de soi. On peut aussi utiliser ceux-ci pour partager les informations comme tout bon membre de la communauté mais restez prudents, il vaut mieux limiter les manipulations en roulant.

Coyote fournit plusieurs types de fixation : deux U pour guidon tubulaire et une cale pour le régler au mieux et pour les autres types de guidon, un support avec une sangle permet de l’attacher aussi. On l’a testé sur le Té de fourche de la Gsxf et ça tient sans souci pour peu qu’on place la base sur une surface plane. Le seul hic, il faudra la retirer à l’arrêt parce que si les deux supports en U sont plus contraignants à démonter avec les écrous, la sangle tient avec du velcro… inutile donc de tenter le diable en la laissant sur la moto.

La base peut aussi être visée sur un support ou le tableau de bord, les vis étant également fournies.

Embarquez votre Mini Coyote sur votre moto !

On retrouve aussi une dragonne pour assurer le boitier au cas où il viendrait à se détacher par inadvertance. Dans la boîte aussi, on trouve un câble avec prise USB pour l’alimentation. Un peu surprenant, il n’y a ni prise allume-cigare ni câbles pour une alimentation directe sur la moto.

Embarquez votre Mini Coyote sur votre moto !

Vous serez donc contraints d’avoir une prise USB ou type allume-cigare sur votre moto (et pas le modèle « BMW ») et de récupérer la prise du kit de base. Vous lirez aussi dans le manuel du support que Coyote vous déconseille de charger l’appareil sous la pluie. Si une trappe est bien prévue dans le boitier, elle ne devrait donc pas être utilisée pour garantir l’étanchéité.

Il faudra aussi avoir assez de place pour le mettre. Si dans notre vidéo on l’a placé bien en évidence devant le tableau de bord, ce n’est pas conseillé. Il faudra plutôt le placer sur un côté, sur le Té de fourche ou au dessus du tableau de bord si c’est possible. Il faut aussi noter que la boule du support Coyote est plus petite que celle du Ram-Mount pour le GPS, impossible donc de l’utiliser à moins de trouver une pièce intermédiaire.

Maintenant, l’autonomie devrait être suffisante pour la plupart des trajets sous la flotte, à moins d’aimer (ou de devoir) rouler toute la journée en prenant sa douche.

Notre présentation vidéo :

Le Mini Coyote en lui même reprend bien entendu toutes les fonctions classiques d’un Coyote. Il affiche votre vitesse, la limite autorisée sur votre route, le nombre d’éclaireurs, la confiance de ceux-ci et la distance vous séparant du plus proche utilisateur.

Sur autoroute ou routes principales, l’écran change pour vous donner un aperçu de ce qui est signalé sur les 30 kms à venir. Sur les autres axes routiers, l’écran simple reste de mise. En parlant d’écran, le contraste et la luminosité est vraiment très bonne et les informations principales restent bien visibles.

Le cercle autour de la vitesse reste dans le vert tant que vous respectez la vitesse et passe au rouge en cas de dépassement.

Attention toutefois, le Coyote ne vous dédouane pas de regarder les panneaux routiers. Comme tout GPS, certaines données ne sont pas forcément à jour et même si la plupart du temps, il est dans le bon, il peut arriver qu’il se trompe ce qui pourrait vous coûter cher.

En voiture, vous pouvez aussi utiliser la commande vocale pour signaler ou confirmer un événement et pour nous les motards, il se dote du Bluetooth qui permet ainsi d’être connecté à votre intercom. Vous pouvez ainsi même vous passer du support si ça ne vous dérange pas d’avoir toutes les informations dans votre casque. En couplant les informations visuelles et sonores et la commande vocale, l’ensemble se montre plus que pratique au quotidien.

Rappelons le, il n’est pas qu’un simple avertisseur de radars, c’est bien plus que ça. Il peut vous informer d’un accident, d’un bouchon, d’un objet sur la route ou d’un véhicule arrêté. Qui d’entre vous n’a pas déjà été surpris par un véhicule arrêté en sortie de virage ?

Il faut avouer que ça aurait été appréciable de le savoir avant et ce même en respectant la vitesse autorisée. Pour l’avoir vécu, je ne sais pas comment ça se serait passé si le Coyote ne m’avait pas signalé un véhicule arrêté et comme il s’agissait en plus d’une camionnette (ce que le Coyote ne savait pas forcément), le passage était bel et bien réduit.

Embarquez votre Mini Coyote sur votre moto !

De quoi rouler plus zen en somme !

Sans vouloir en profiter pour essorer la poignée droite, il permet de ne pas constamment avoir un oeil sur le compteur et les panneaux (bien que ça ne vous en dispense pas). Il se dit même que les utilisateurs sont plus respectueux des vitesses.

Reste bien entendu la question du budget : 179 € pour le Mini Coyote, 79.90 € pour le kit moto ou 239 € pour l’ensemble. (le support voiture est fourni)

A cela il faut ajouter l’abonnement, au moins 144 € pour un an (prix dégressifs si vous achetez pour plusieurs années).

Le Coyote Mini et son support sont disponibles en ligne ou dans les Coyote Stores.

 

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

  1. Bonjour,
    Vous écrivez « Vous serez donc contraints d’avoir une prise USB ou type allume-cigare sur votre moto (et pas le modèle “BMW”) et de récupérer la prise du kit de base ».
    Pourquoi précisez-vous « pas le modèle BMW »?
    Je vous explique. J’ai un Coyote mini qui ne recharge ni sur ma BMW 1000 XR ni sur ma BMW 1150 GS. Il est branché sur un allume-cigare via une prise USB. Dans ma voiture, en revanche, aucun problème de recharge. Pourriez-vous me dire où est le problème?
    Merci de votre attention
    Etienne

    • Bonjour
      Ma remarque pour les BMW était pour le format de la prise allume-cigare qui est différente d’une classique (plus étroite).
      Par contre, pour répondre à ton souci (je me permets de te tutoyer), je me demande si ce n’est pas une question d’ampère en sortie de la prise USB. Utilises tu la même dans la voiture que sur la moto ?
      Si pas, le souci pourrait venir de là.
      Avec les premiers Coyote, j’avais testé d’autre prise allume cigare, histoire de ne pas à chaque fois la passer de la moto à la voiture et avec certaines, ça ne fonctionnait pas.

      Je pense que ça pourrait venir de là. Si pas, il te faudra contacter Coyote, ils pourront peut être t’aider.
      Je viens d’ailleurs d’acheter chez un revendeur belge une prise allume-cigare (type BMW) avec deux sorties USB 2 Ampères. Je vais tester ça dans quelques jours.

      Sylvain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

Kymco Maxxer 300

Encore du boulot ! Kymco cartonne au hit-parade français alors qu'il commence seulement à s'implanter. Cette année, les Taiwanais agrandissent leur famille avec...
Publicité