Doublé de Checa à  Imola

Carlos Checa (Althea Racing) a fait une véritable démonstration de force ce week-end en Italie. Devant 80 000 spectateurs, le Catalan signe un doublé irrésistible pour Ducati. « Je me sens un peu comme à la maison », a-t-il déclaré à l’arrivée, ravi de sa prestation. Avec ses deux nouvelles victoires, El Toro s’empare du commandement du championnat. Il compte désormais 75 points au classement provisoire du championnat du monde, et devance son plus sérieux rival, l’Italien Max Biaggi (Aprilia Racing Team) de quatre points. Une fois n’est pas coutume, Imola a été le théâtre de deux courses quasiment identiques, avec les quatre mêmes pilotes aux quatre mêmes premières place à l’arrivée. Ainsi, derrière l’intouchable Checa, on retrouve Tom Sykes (Kawasaki Racing Team). « C’est un fantastique week-end pour moi et pour Kawasaki. Une pole position et deux secondes places, je ne pense pas que l’on puisse exiger plus pour le moment. » Très rapide lors des essais, l’Anglais s’élance depuis la pole position et s’empare immédiatement du commandement en début de course. Si Tom ne parvient pas à résister à la remontée de Checa et à la prise de pouvoir de l’Espagnol aux alentours de la mi-course, il résiste parfaitement en revanche au retour des autres concurrents. Excellent week-end pour Kawasaki donc, puisque Sykes se hisse par deux fois sur la seconde marche du podium. Ce qui lui permet d’occuper la troisième place du championnat avec seulement six points de retard sur Checa. Malgré des difficultés techniques récurrentes sur sa BMW et une fracture du tibia il y a à peine un mois, Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) n’a pas économisé ses efforts à Imola. « Nous avons fait deux fantastiques courses. C’est la première fois que BMW monte sur le podium deux fois d’affilés. Je souffre encore un peu de mes blessures, mais je serais à 100% pour la prochaine course à Assen. » Si on peut lui reprocher un dépassement musclé sur le Français Sylvain Guintoli (Team Effenbert Liberty Racing) en première course, l’Anglais a effectué deux courses courageuses pour placer par deux fois la S 1000 RR sur la troisième marche du podium. Il égalise ainsi son meilleur résultat au guidon de la BMW, alors que son coéquipier Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport) était en perdition et terminez sixième et dixième en première et seconde course. Deux résultats qui contrastent franchement avec sa seconde position en Australie il y a un mois. Le circuit d’Imola n’a jamais souri ni à Max Biaggi (Aprilia Racing Team) ni à l’Aprilia RSV4. Et cette année ne fait pas exception à la règle. Si le Romain parvient à limiter les dégâts avec deux quatrièmes places, il ne parvient pas cependant à se hisser sur le podium et à conserver sa première place au championnat. Il concède ainsi quatre points à Carlos Checa au classement général provisoire. Un peu plus loin dans le classement avec ses neuvième et cinquième positions, Jonathan Rea (Honda World Superbike Team) peut être déçu de son week-end à Imola. Vainqueur ici même en septembre dernier, le nord irlandais n’a jamais été en mesure de renouveler son exploit. Quant à Eugene Laverty (Aprilia Racing Team), après avoir connu des déboires en qualification lors de la Superpole, il n’a jamais été en mesure de se battre avec le groupe de tête. Il se contente des cinquième et sixième places à une bonne longueur des leaders. La plus grosse déception revient évidemment à Sylvain Guintoli (Team Effenbert Liberty Racing). Bousculer par Leon Haslam à l’entame du second tour de la première course, Sylvain s’est fait mal au flanc et aux cotes dans sa chute. Il prend courageusement le départ de la seconde course, mais va rapidement tirer tout droit lors d’un freinage un peu trop appuyé. Il ruine ainsi toutes ses chances de bien figurer à l’arrivée. Après un résultat blanc en première manche, il accroche la onzième place dans la seconde. Un résultat frustrant quand on considère que le pilote Français à toujours occuper les premières places lors des essais de vendredi et de samedi et qu’il était capable de disputer le podium avec les pilotes de tête. Quant à son coéquipier Maxime Berger (Team Effenbert Liberty Racing), il franchi la ligne d’arrivée par deux fois en douzième position. Résultat course 1 : 1. Checa C. (ESP) Ducati 1098R 38’06.264; 2. Sykes T. (GBR) Kawasaki ZX-10R 3.206; 3. Haslam L. (GBR) BMW S1000 RR 5.593; 4. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 6.519; 5. Laverty E. (IRL) Aprilia RSV4 Factory 24.662; 6. Melandri M. (ITA) BMW S1000 RR 27.261; 7. Lascorz J. (ESP) Kawasaki ZX-10R 27.384; 8. Zanetti L. (ITA) Ducati 1098R 28.299; 9. Rea J. (GBR) Honda CBR1000RR 34.067; 10. Canepa N. (ITA) Ducati 1098R 35.724; 11. Smrz J. (CZE) Ducati 1098R 36.738; 12. Berger M. (FRA) Ducati 1098R 37.257; 13. Hopkins J. (USA) Suzuki GSX-R1000 50.418; 14. Mercado L. (ARG) Kawasaki ZX-10R 53.623; 15. Badovini A. (ITA) BMW S1000 RR 53.942; 16. McCormick B. (CAN) Ducati 1098R 54.139; etc. Résultat course 2 : 1. Checa C. (ESP) Ducati 1098R 37’57.571; 2. Sykes T. (GBR) Kawasaki ZX-10R 1.935; 3. Haslam L. (GBR) BMW S1000 RR 2.969; 4. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 3.346; 5. Rea J. (GBR) Honda CBR1000RR 18.925; 6. Laverty E. (IRL) Aprilia RSV4 Factory 21.180; 7. Smrz J. (CZE) Ducati 1098R 21.392; 8. Camier L. (GBR) Suzuki GSX-R1000 23.797; 9. Lascorz J. (ESP) Kawasaki ZX-10R 24.219; 10. Melandri M. (ITA) BMW S1000 RR 25.599; 11. Guintoli S. (FRA) Ducati 1098R 25.776; 12. Berger M. (FRA) Ducati 1098R 26.004; 13. Zanetti L. (ITA) Ducati 1098R 31.172; 14. Davies C. (GBR) Aprilia RSV4 Factory 33.837; 15. Badovini A. (ITA) BMW S1000 RR 45.541; 16. McCormick B. (CAN) Ducati 1098R 50.807; etc. Classement général provisoire : 1. Checa 75; 2. Biaggi 71; 3. Sykes 69; 4. Haslam 47; 5. Melandri 46; 6. Rea 40; 7. Smrz 30; 8. Laverty 29; 9. Guintoli 21; 10. Berger; etc. Classement constructeurs : 1. Ducati 91; 2. Aprilia 71; 3. Kawasaki 69; 4. BMW 63; 5. Honda 40; 6. Suzuki 15; etc. Supersport Quelques mois après sa victoire sur le circuit d’Imola lors de la course 2011, Fabien Foret (Kawasaki Intermoto Step) renouvelle son exploit en remportant la course Supersport. Un franc succès qui lui permet de prendre la tête du championnat avec quatorze points d’avance sur l’Anglais Sam Lowes (Bogdanka PTR Honda) qui franchi la ligne d’arrivée en seconde position. Le pilote Honda égalise sa meilleure performance en course. Le succès du pilote Français s’accompagne d’une excellente opération au championnat, puisque ses principaux concurrents sont tous partis à la faute. A commencer par Kenan Sofuoglu (Kawasaki Deltafin Lorenzini). Blessé, le pilote Turc, en tête au départ de la course, a souffert physiquement jusqu’à louper son freinage dans la dernière chicane du circuit. Pénalisé d’un passage par les stands, Sofuoglu ne s’est pas exécuté et au bout de quelques tours, la direction de course l’a disqualifié. Un peu plus tard, c’est au tour de Jules Cluzel (PTR Honda) de partir à la faute. Bien parti dans le groupe de tête, le jeune Français chute à l’entrée de la ligne droite des stands en tentant de suivre le rythme des leaders. De son côté, Broc Parkes (Ten Kate Honda) a rencontré des problèmes mécaniques qui l’on relégués dans un premier temps dans le peloton, et qui l’on finalement obligé à passer par son stand. Encore un des favoris du championnat qui ne marque pas de point au championnat. Quant à Sheridan Morais (Kawasaki Deltafin Lorenzini), très rapide en début de course, il va partir à la faute en tentant de suivre le rythme de Foret. Une chute sans gravité après laquelle le sud africain parvient à repartir. Il termine dixième en limitant les dégâts. C’est finalement son compatriote Ronan Quarmby (PTR Honda) qui parvient à se hisser sur la troisième marche du podium, loin derrière les deux leaders. A noter la belle course de Romain Lanusse (Kawasaki Intermoto Step) qui termine à une prometteuse treizième place pour sa seconde course en championnat du monde Supersport, qui lui permet d’inscrire ses premiers points de la saison. Résultat de la course : 1. Foret F. (FRA) Kawasaki ZX-6R 35’44.653; 2. Lowes S. (GBR) Honda CBR600RR 0.574; 3. Quarmby R. (RSA) Honda CBR600RR 17.266; 4. Tamburini R. (ITA) Honda CBR600RR 17.270; 5. Iannuzzo V. (ITA) Triumph Daytona 675 22.953; 6. Leonov V. (RUS) Yamaha YZF R6 25.509; 7. Nemeth B. (HUN) Honda CBR600RR 30.042; 8. Antonelli A. (ITA) Honda CBR600RR 32.429; etc. Classement du championnat : 1. Foret 45; 2. Lowes 31; 3. Sofuoglu 25; 4. Quarmby 25; 5. Iannuzzo 18; 6. Parkes 16; etc. Classement constructeurs : 1. Kawasaki 50; 2. Honda 36; 3. Triumph 19; 4. Yamaha 15; etc. Superstock 1000 C’est à une course à rebondissement à laquelle le nombreux public d’Imola a pu assister en catégorie 1000 Superstock. D’abord dominé par Eddi La Marra (Barni Racing Team Italia) au guidon de la nouvelle Ducati Panigale, la course a été interrompue sur drapeau rouge après la chute spectaculaire d’un attardé. Quelques minutes plus tard, un second départ est donné. Immédiatement, Loris Baz (MRS) s’empare du commandement, très vite rejoint puis dépassé par son compatriote Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia Golbet). Très rapide à Imola sur un tracé qu’il affectionne particulièrement, Barrier va se révéler intouchable. Derrière, Baz assure la seconde place sur le podium au terme d’une âpre bataille avec La Marra. Doublé Français pour l’ouverture du championnat, on ne peut rêver meilleur scénario pour les pilotes tricolores. Ce fut plus chaotique pour les autres Français. Jeremy Guarnoni (Team Pedercini) est victime dans les premiers tours de l’optimisme de Federico Sandi (Althea Racing). L’Italien chute au terme d’une attaque sur le Français, et Jérémy est éjecté dans le bac à graviers sans rien pouvoir faire. Un problème technique oblige Matthieu Lussiana (Team ASPI) à abandonner, tout comme Randy Pagaud (Team OGP). Résultat de la course : 1. Barrier S. (FRA) BMW S1000 RR 9’25.462; 2. Baz L. (FRA) Kawasaki ZX-10R 0.700; 3. La Marra E. (ITA) Ducati 1199 Panigale 1.098; 4. Reiterberger M. (GER) BMW S1000 RR 1.240; 5. Staring B. (AUS) Kawasaki ZX-10R 5.638; 6. Massei F. (ITA) Honda CBR1000RR 11 703; 7. Coghlan K. (GBR) Ducati 1199 Panigale 13.079; 8. Savadori L. (ITA) Ducati 1199 Panigale 13.210; etc. Classement au championnat : 1. Barrier 25; 2. Baz 20; 3. La Marra 16; 4. Reiterberger 13; 5. Staring 11; 6. Massei 10; etc. Classement constructeurs : 1. BMW 25; 2. Kawasaki 20; 3. Ducati 16; 4. Honda 10; 5. Aprilia 5; etc.——————————————————————————–

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,437FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité