Découverte du GP moto de Macao (Video)

Samedi 20 novembre 2010, se déroulera le 44e Grand Prix de Macao situé sur l’ancienne enclave portugaise située près de Hong Kong, dans le Sud de la Chine. Ce « Grand Prix » est un nom un peu ronflant pour une épreuve qui mélange les 600 supersport et les 1000 superbike. Mais c’est l’occasion de (…)

Un Grand Prix « en ville »
Comme à Monaco, le circuit du « GP » de macao se déroule entièrement en ville. Cette épreuve rassemble une trentaine de motos : les 600 supersport et les 1000 superbike roulent ensemble ! Le GP moto de Macao existe depuis 1967. Beaucoup de grands noms de la course moto s’y sont illustrés comme Ron Haslam, Kevin Schwantz (1088) , Cal Fogarty (1992) et Steve Hislop (1990, 1993 et 1994).
Sur la trentaine de pilotes présents lors de ce GP atypique, les anglo saxons repésentent le dessus du panier, outre les « stars » comme John Mc Guiness et Michael Rutter, on aperçoit Cameron Donald, Conor Cummins, Keith Amor et Stuart Easton. Mais 10 nationalités sont représentées dont des allemands avec Rico Penskoffer, des belges avec Marc Fissette et Michael Weynand. En 2010 seul Anthony Dos Santos représentera les Français.
Découverte du GP moto de Macao (Video)
Pas le droit à l’erreurSur ce circuit du GP de Macao, il n’y a pas le droit à l’erreur. Toute sortie de piste se termine par de la grosse casse : on vient taper dans des barrières métalliques. Il n’y a aucun dégagement et pas de bacs à graviers.
Un Grand prix de 4 joursEn moto il n’y a qu’une séance d’essais de 45 mn le jeudi matin. On enquille tout de suite sur deux séances qualificatives d’une heure et demi au total le jeudi AM et le vendredi matin. Les motos sont les premières à rouler le matin, devant des tribunes vides, et les dernières d’après midi. Le « circuit » du GP de Macao est fermé de 6H du matin à 18h le soir. La course a lieu le samedi AM et ne dure que 15 tours.
Sur plus d’une cinquantaine de box en « dur », seuls 5 sont réservés aux teams moto, qui sont bien souvent obligés de cohabiter à deux dans un espace restreint. Ces bâtiments en béton sont la seule infrastructure qui reste une fois toutes les tribunes démontées. Le grand jeu des chinois est de se faire prendre en photo à côté des motos, sans même savoir qui est le pilote.
A course atypique, pilote atypiqueMichaël Rutter est l’exemple même du pilote anglo saxon qui roule dans toutes les disciplines. Non seulement c’est un pilote du « road racing » : il a gagné 12 fois le North West 200, fait 8 podiums au Tourist Trophy et gagné 6 fois le GP de Macao mais il s’est aussi illustré au BSB en remportant 27 courses ! En 2010 il défendra les couleurs du « Team of Paris » d’Olivier Pierson avec sa Ducati 1098 R.
Petite vidéo pour vous donner un avant goût

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,441FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité