Découverte des stages de pilotage à la Mertens Riding School

L’année dernière nous vous avions fait découvrir les journées « Track Days » de la Mertens Ridding School, l’occasion pour nous d’y réaliser une petite vidéo de présentation sur la manière dont cela se passait

Notre article sur les Trackdays : https://www.objectif-moto.com/decouverte-des-trackdays-a-la-mertens-riding-school/

 

Revoir la vidéo « TrackDay »

 

L’idée était là de tourner avec sa moto sur un circuit, dans un groupe de motards du même niveau que soi (première fois sur circuit, débutant, amateur, pro…), le tout encadré par des professionnels que sont les moniteurs de la Mertens Riding School. Je ne vais pas vous réexpliquer le tout, le mieux étant de relire notre article. 😉

Mais les « track days » ne sont qu’une partie des services que propose l’école du double champion du monde d’endurance au plus de 100 victoires ! En effet, quelques semaines après mon premier trackday, en manque de piste, j’ai souhaité poursuivre l’expérience. Nous avons dès lors eu la chance de nous immiscer dans un groupe le temps d’une journée « Stage ». L’occasion pour nous de vous en dire plus !

Tout d’abord, et pour planter le décor, je ne suis pas pistard ! J’ai beau avoir la chance de passer sur plein de motos durant nos saisons de tests, je n’avais jamais eu l’occasion d’aller en piste et vivre ce type d’expérience. D’autres de l’équipe étant bien plus qualifiés que moi lorsque il y avait des essais piste, je faisais l’impasse. À chacun son domaine après tout !
Pourtant, comme la très grosse majorité des motards, l’idée de maîtriser la piste me plaisait, mais il y avait toujours quelque chose pour m’en empêcher…
Pas le temps ! Et s’il pleuvait ? Et si je me plante et ruine ma bécane ? Non, mais attend je vais ruiner mon train de pneus !? Les gars que je croiser là-bas vont me mettre la gêne… Excuses tout cela !

Une fois le premier trackday effectué, on comprend très vite que le fun et amusement ne veulent pas nécessairement dire danger et accident. Tout l’intérêt d’être sur un circuit, encadré par des pros et dans un groupe à son niveau prend là tout son sens…

Découverte des stages de pilotage à la Mertens Riding School

Là encore, je vais couper court aux idées reçues. Non le stage n’est pas là pour vous apprendre à tourner de plus en plus vite sur le circuit et devenir « pilote de course ».

Tourner de plus en plus vite, vous le ferez…enfin je suppose… ! Je suppose, car à l’inverse de ma journée TrackDay où une fois la session terminée j’allais naturellement voir mes temps au tour « pour le fun »,  autant à la journée stage, je me suis rendu compte que pas une fois je n’y ai été et n’en ai éprouvé le besoin.
En effet, le stage est abordé de manière à vous apprendre de bonnes techniques à appliquer en piste, mais qui pourront également vous servir sur route. Et croyez-moi, on en apprend beaucoup… sur soi-même et sa moto…

Que devez-vous attendre d’une telle journée ?
Je vais tâcher de vous résumer cela sans spoiler. Néanmoins les « exercices » proposés y étant tellement spécifiques qu’il va m’être très compliqué de vous décrire ce que j’ai vécu avec cette contrainte. Toutefois, le plaisir de découvrir au fur y a mesure de la journée nos « épreuves » faisant partie de la magie du stage, je m’en voudrais de trop en dire!

Découverte des stages de pilotage à la Mertens Riding School
En piste avec la Pikes Peak !

Comme toujours, on arrive tôt le matin au circuit de Mettet. Soit en voiture, au chaud, avec son fidèle destrier sur une remorque. Soit, comme dans mon cas, n’habitant qu’à une demie heure de là, en combinaison, prêt à en découdre.

Sur place, on va se présenter à l’équipe pour vérifier que tout est en ordre (assurance, inscription ..).
L’occasion également de prendre possession du numéro à appliquer sur sa moto et son transpondeur pour suivre nos chronos si on le souhaite.

Les groupes une fois formés suivant son niveau, la journée commence par un briefing avec son instructeur. Ce dernier nous suivra toute la journée de manière à voir notre évolution et nous corriger individuellement si besoin.

Comment se comporter en piste ? Que faire suivant les situations rencontrées (dépassement, drapeau, fin de session …), sont autant de questions abordées avant de monter en piste.

La première session vous permettra de prendre connaissance du tracé, à votre rythme ! Découvrir les dénivellations, les bosses, la largeur qui varie suivant les différents endroits.

Ensuite le réel travail sur soi commence. En effet , entre chaque run d’environ 20 minutes en piste, un cours vous sera proposé par votre moniteur. L’occasion de se poser dans une salle de classe avec tableau et autres plans du circuit servant de support aux explications.

Très vite, vous vous rendrez compte qu’il n’est pas ici question de limer vos genouillères. Pour le coup, pensez à prendre une meuleuse dans le coffre de la voiture si vous souhaitez impressionner madame ou les amis à votre retour à la maison…

Non, ici les moniteurs vous feront prendre conscience des capacités de votre moto, mais également les vôtres avec des exercices que vous ne vous attendiez peut-être pas à faire sur circuit. On ne parle pas bêtement de slalom autour de cônes ou de repasser votre permis croyez-moi ! Ils ont de la suite dans les idées la « team à Mertens » 🙂

À chaque fin de session, quand vous sortirez de piste, vous vous rendrez compte que ce qui semblait peut être « compliqué » ou « perturbant » avant de monter en piste n’est qu’une barrière psychologique que vous vous imposiez pour votre sécurité.

Et cette barrière évoluera au fil de la journée pour être repoussée toujours plus loin, mais toujours en toute sécurité !

Découverte des stages de pilotage à la Mertens Riding School
A défaut de limer les genouillères en Pikes Peak on lime le sélecteur 😊

À la remémoration de cette journée, j’ai tellement envie de vous en dire plus…mais cela gâcherait votre plaisir ! Alors que dire ?
Et bien avant tout ce que cette journée « stage », bien que se déroulant sur piste, est une journée « perfectionnement piste ET route ».  Qu’elle s’adresse vraiment à tout le monde. Un motard débutant, mais maîtrisant tout de même suffisamment sa moto. Un motard expérimenté, mais voulant en apprendre davantage. Il n’y a pas de profil type. Chacun en fin de journée aura tiré des leçons de ce qu’il aura eu l’occasion d’expérimenter en piste.

Le prix ? Ce dernier démarre à 295€ pour une journée complète.
À cela peuvent s’ajouter des frais additionnels si vous souhaitez par exemple prendre l’assurance « accident » (17€) ou louer une combinaison ou des bottes si vous ne souhaitez pas investir dedans. (+/- 40€ supp.)

À noter que durant toute la journée vous serez mitraillé par Marc Bossiroy, photographe professionnel dépêché sur place pour l’occasion et surtout vous proposant de très chouettes clichés une fois de retour dans le stand. En plus de vous immortaliser en pleine action pour après pouvoir frimer auprès de vos potes, ses clichés seront également utilisés par votre moniteur pour corriger vos mouvements sur la moto en décomposant vos mouvements séquence par séquence. Fun et didactique ! Avec la possibilité d’imprimer ses photos pour quelques euros de plus, on ne peut qu’apprécier cette attention de l’organisation et la qualité du travail du photographe en bord de piste !

Au final, un prix total pour un stage plus que contenu au vu de l’organisation que demande un tel évènement, la qualité des moniteurs proposés et l’encadrement global (commissaires de pistes, secouristes, service technique côté stand …).

À noter que certaines dates ou certains stages sont très vite complets. N’attendez donc pas la veille pour vous renseigner ! Consulter la liste complète.

À la lecture de ces quelques lignes, vous l’aurez compris, j’ai adhéré et il y a de fortes chances que vous me recroisiez cette année sur la piste ou tout au moins mes comparses journalistes, non-pistard pour certains, qui eux aussi vont s’y mettre! N’hésitez donc pas à venir les saluer lorsque vous les croiserez (et leur mettre la pression! :))

Le site officiel : http://mertensschool.com/
Le site du photographe Marc Bossiroy : mbo-photos.be (Retrouvez y vos photos du jours mais également des sessions précédentes!)

 

Découverte des stages de pilotage à la Mertens Riding School

 

Découverte des stages de pilotage à la Mertens Riding School
Geoffroyhttp://www.creatix.be
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,446FansLike
196FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.

Nouveau site web et journées d’essai chez CFMoto

À partir du mois de mars, CFMoto organise un roadshow où vous pouvez vous rendre chez votreconcessionnaire local pour un essai (gratuit)...
Publicité