Dani Pedrosa remporte sa sixième victoire malgré une très mauvaise météo

Une  »superbe victoire » pour Pedrosa
Dani Pedrosa a remporté sa sixième victoire de la saison en bravant des conditions météo extrêmes au Grand Prix de Malaisie et est désormais à vingt-trois points de Jorge Lorenzo, avant les deux dernières manches de la saison 2012. Vainqueur sous la pluie pour la première fois, le pilote du team Repsol Honda était évidemment très heureux de ce résultat, qu’il a dédié à Ginés Guirado, le responsable de l’hospitality Repsol Honda, qui était décédé la veille.
Casey Stoner retrouvait quant à lui le podium après avoir manqué trois courses suite à sa chute d’Indianapolis et terminé cinquième la semaine précédente au Motegi. Le Champion du Monde 2011 était cependant un peu déçu de sa troisième place, la course ayant été arrêtée par drapeau rouge alors qu’il revenait très rapidement sur les deux premiers.
Avec ce double podium, le septième cette année, le team Repsol Honda est d’ores et déjà assuré de finir avec le titre de Team Champion du Monde 2012.
Dani Pedrosa : »Pour moi c’est une superbe victoire, c’est la première fois que je m’impose sous la pluie et je suis vraiment très heureux. Je tiens à remercier mon team et tous ceux qui m’ont aidé à arriver à ce niveau parce qu’auparavant, je n’étais pas bon sous la pluie. Jorge a imprimé un rythme élevé en début de course, je suis resté calme et je l’ai suivi. Je savais qu’il avait le pneu tendre et qu’il allait de toute façon être plus rapide en début de course. Au bout de quelques tours, il s’est mis à pleuvoir plus fort et c’était dur de rester sur la moto. J’ai eu de la chance de remporter cette course et Jorge de finir deuxième parce qu’il a failli partir par terre. Je suis content de cette victoire et je tiens à la dédier à Ginés, un ami, un membre du team Repsol Honda, qui est décédé hier. Celle-ci est pour toi ! »
Casey Stoner : « Au début de la course, j’aurais été très content d’être sur le podium. J’ai pensé à ne pas participer parce que les risques étaient très élevés. Si je chutais et que ma cheville prenait un choc, ma saison était terminée. Au fil des tours, j’ai petit à petit gagné en confiance et je me concentrais sur plusieurs choses, ça faisait longtemps que je n’avais pas piloté sous la pluie. J’ai commencé à revenir sur les deux premiers mais la course a été interrompue. Je suis donc assez déçu mais tout de même satisfait des points que nous avons marqués aujourd’hui ainsi que du podium. »
Pedrosa a dominé une course humide
Dani Pedrosa remporte sa sixième victoire malgré une très mauvaise météo Dani Pedrosa
Vainqueur au Circuit International de Sepang suite à un drapeau rouge qui a interrompu l’épreuve à sept tours de l’arrivée, Dani Pedrosa revient à vingt-trois points de Jorge Lorenzo, deuxième du Grand Prix de Malaisie, dans la course au titre du Championnat du Monde FIM MotoGP, avant les deux dernières manches de la saison. Casey Stoner a pris la troisième place.
Parti deuxième sur la grille du Circuit International Sepang, derrière son rival Jorge Lorenzo (Yamaha Factory), Dani Pedrosa (Repsol Honda) s’est emparé d’une troisième victoire consécutive suite à une course disputée sur piste mouillée et qui a finalement été arrêtée au treizième des vingts tours prévus en raison d’une pluie de plus en plus insistante. Après avoir étudié la possibilité d’un second départ, la Direction de Course a été contrainte à déclarer la fin de l’épreuve et confirmer le classement du treizième tour comme résultat définitif.
Qualifié en pole position, Lorenzo, qui disposait de vingt-hui points d’avance sur Pedrosa avant la course et disposait donc d’une opportunité de remporter le titre, a conservé l’avantage en début d’épreuve mais était suivi de près par son rival. Les deux Espagnols se sont très vite échappés loin devant le reste du peloton, que menait l’Australien Casey Stoner (Repsol Honda) devant Stefan Bradl (LCR Honda) et Valentino Rossi (Ducati), qui avait réalisé un excellent départ et gagné six positions sur la première ligne droite.
Sur une piste complètement trempée, Ben Spies (Yamaha Factory Racing) a été le premier à partir à la faute, dans le septième tour, et a été suivi par Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3), qui était revenu en quatrième position malgré un très mauvais départ. Ont également chuté son coéquipier Cal Crutchlow, le Français Randy de Puniet (Power Electronics Aspar), Stefan Bradl puis Roberto Rolfo (Speed Master).
Installé en tête avec plus de trois secondes d’avance sur Lorenzo, Dani Pedrosa a été déclaré vainqueur suite au drapeau rouge levé au treizième tour. Le Catalan, qui décroche trois victoires consécutives en MotoGPTM pour la première fois de sa carrière, revient ainsi à vingt-trois points de Lorenzo dans la course au titre. Casey Stoner retrouvait quant à lui le podium en finissant troisième, devant Nicky Hayden (Ducati), Valentino Rossi (Ducati), Álvaró Bautista (San Carlo Honda Gresini), Héctor Barbera (Pramac Racing) et Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar), huitième et premier pilote CRT au moment où la course a été interrompue. Ce dernier compte désormais dix points d’avance sur De Puniet dans la lutte pour le titre de premier pilote CRT.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Le salon de Bruxelles, avec ou sans moto ?

Le salon de Bruxelles est bien confirmé mais vous n'êtes sûrement pas sans savoir que certaines marques motos ont annoncé qu'elles n'y...

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...
Publicité