Championnat du Monde Moto 2 : le Qatar comme première destination pour Xavier Siméon

Xavier Siméon entame la saison 2011 du Championnat du Monde Moto 2 par le Grand Prix du Qatar, une course qui se disputera de nuit. Le pilote RTL Sport affiche un optimisme raisonnable.
Le circuit ultra moderne de Losail construit en 2004 et situé aux portes de Doha – capitale du Qatar – déroule son large ruban de bitume de 5.380 mètres au milieu du désert. Comme si la prouesse d’avoir érigé en un temps record des installations high tech dans un océan de sable ne suffisait pas, les organisateurs ont équipé le circuit d’un système d’éclairage très performant afin de permettre le déroulement du Grand Prix de nuit. Il en résultera à coup sûr une ambiance très spéciale et des images à couper le souffle, en particulier dans la ligne droite d’un kilomètre au bout de laquelle les Motos 2 débouleront à plus de 275 km/h.
Exceptionnellement, les essais seront répartis sur trois jours durant ce premier meeting, à savoir quatre séances de 45′ dont la dernière qualificative le samedi en fin de journée. Le warm-up de 20′ est quant à lui programmé également le samedi soir, soit la veille de la course !
« Ce sera un horaire un peu inhabituel. Le warm up prévu la veille de la course, c’est assez déroutant ! » commente Xavier Siméon. « Mais il n’y aura pas que ça. J’ai beaucoup de choses à découvrir ce week-end. Ce sera à la fois mon premier Grand Prix hors Europe et ma première course de nuit en Moto 2 ! »
La chaleur et le taux d’humidité seront aussi des facteurs à gérer pour le jeune pilote belge. « J’ai une excellente conditions physique, ce qui devrait me permettre de supporter sans problème le climat propre au Golfe Persique. Le fait d’arriver dès le mardi sur place me permettra de m’habituer plus facilement à ces conditions » explique Xavier.
Les essais de Jerez de la Frontera disputés du 4 au 6 mars à peine terminés, les mécaniciens auront eu tout juste le temps d’embarquer les motos et le matériel dans les conteneurs à destination du Qatar.
Interrogé sur la préparation de la Moto 2 concoctée par le team Tech 3, Xavier Siméon livre une rapide analyse: « On sait qu’il reste différentes configurations et différentes options techniques à valider. Par exemple, le réglage de l’embrayage sera très important, nous devrons particulièrement travailler sur ce point là. Il ne faudra pas perdre de temps durant les essais. Au niveau aérodynamique, je sais que la Mistral 610 est au top, nous devrions avoir une excellente vitesse de pointe ».
Ce premier rendez-vous réservera surement bien des surprises, Xavier Siméon l’aborde avec la lucidité qui le caractérise.
Encore quelques heures et la Moto 2 RTL Sport ira exhiber les reflets de son carénage sous les spots de Losail !

Article précédentScooters power
Article suivantREDDING BRILLE AUX ESSAIS DU QATAR

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Le salon de Bruxelles, avec ou sans moto ?

Le salon de Bruxelles est bien confirmé mais vous n'êtes sûrement pas sans savoir que certaines marques motos ont annoncé qu'elles n'y...

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...
Publicité