C’était écrit pour Cervantes

Pour un pilote d’enduro, un GRAND PRIX AMV DE FRANCE n’est jamais une partie de plaisir, si ce n’est celui d’arriver au bout. Pour le huitième et dernier rendez-vous de la saison, les stars du MAXXIS FIM WEC ont relevé un défi de taille, sur un tracé aussi technique que spectaculaire, à la découverte du Cantal et des environs de Saint-Flour. Sentiers, remontée de ruisseau asséché ou encore carrière, tous les ingrédients de l’enduro extrême ont été réunis pour offrir l’épreuve la plus dure de la saison 2009. Le Cantal a failli à sa réputation de région la moins peuplée de France avec une impressionnante foule massée tout au long du parcours. Transformé en véritable chaudron, le théâtre du KTM SUPER TEST a souri aux pilotes français et plus particulièrement à Christophe NAMBOTIN (FRA-GAS), auteur d’un incroyable temps référence, 2.11 secondes plus rapide que le reste du plateau qui se bat à coups de centièmes.Avec une forte représentation tricolore, l’ENDURO 3 est d’ailleurs la catégorie reine de cette première journée de course. Dans la foulée du prologue, Nambotin écrase franchement la compétition et s’impose confortablement avec 1 minute 11 secondes d’avance. Il prouve notamment qu’il a définitivement pris l’ascendant sur son compatriote et adversaire Sébastien GUILLAUME (FRA-HVA), deuxième de la catégorie. Il suffisait à Ivan CERVANTES (ESP-KTM) le leader du championnat d’assurer une honorable quatrième place pour être sacré champion du Monde. L’Espagnol termine troisième et retrouve un titre chez les grosses cylindrées qu’il avait conquis pour la dernière fois en 2007, le quatrième de sa carrière.Ivan CERVANTES : « J’étais surpris car je me suis vraiment senti en confiance durant toute la course. Je savais qu’ici Nambotin et Guillaume seraient difficiles à battre, alors je n’ai pas voulu prendre de risques, j’ai préféré faire ma course seul. J’ai laissé filer quelques secondes pour jouer la sécurité, car une place dans les quatre me suffisait pour décrocher le titre. Je suis vraiment super content de remporter ce titre mondial tant convoité, au terme d’une bagarre incroyable sur toute la saison. La victoire revient à la maison, enfin! »Mika AHOLA (SF-HM) a bien failli s’adjuger le titre mondial E1 lors de cette première manche française. Mais en chutant dans l’Enduro Test, il perd une minute et rétrograde à la troisième place l’ENDURO 1. De son côté Antoine MEO (FRA-HVA), après une phase de déconcentration à mi-course s’offre la victoire devant son public, et repousse un peu plus l’échéance du sacre du Finlandais, qui n’aura pas le droit à l’erreur lors de l’ultime manche du championnat. Revenant sur le WEC, Marc GERMAIN (FRA-YAM) s’intercale entre les deux hommes forts du championnat, et prouve que malgré son absence il n’a rien perdu de son niveau sur la scène internationale.Johnny AUBERT (FRA-KTM) aurait souhaité répondre aux attentes d’un public français entièrement acquis à sa cause, mais le récent champion du Monde de l’ENDURO 2 est contraint à l’abandon après une heure de course, avec le réveil de la blessure qu’il a contractée lors du dernier Grand Prix de Grèce. En son absence Rodrig THAIN (FRA-TM) anime les débats, jusqu’à la mi-course où il cède à la pression du duo Knight-Salminen. Les ex-coéquipiers se découvrent adversaires, et en cette fin de saison la détermination de Juha SALMINEN (SF-BMW) prend le dessus sur la volonté de David KNIGHT (GB-KAW) pour 7.40 secondes. Le Finlandais offre du même coup une seconde victoire en Grand Prix à BMW en 2009. Troisième, Cristobal GUERRERO (ESP-YAM) vient compléter le podium de l’E2.La catégorie JUNIOR a vu une véritable explosion de la jeune garde française. Ce sont les surprenants Sébastien BOZZO (FRA-HVA) vainqueur et Benoît FORTUNATO (FRA-YAM) deuxième qui animent la course. Yannick BOSSI (FRA-TM) complète ce podium 100% français. Dans la bagarre pour la deuxième place finale du championnat, Fortunato le futur officiel Husaberg prend l’avantage sur Victor GUERRERO (ESP-YAM) seulement 6e. La seconde manche du GRAND PRIX AMV DE FRANCE décidera dimanche de l’issue du championnat.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,435FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité