Caberg Drift, enfilez le savoir-faire italien !

Ils ne sont plus nombreux les fabricants de casques à réaliser leurs productions en Europe…et pourtant Caberg peut se targuer d’être l’un de ceux-là. Dans la petite ville de Bergame, en Italie, ces derniers y sont implantés depuis bien longtemps et connus sous le nom de « CAsco di BERGamo »…alias Caberg ! Comme quoi il ne faut pas toujours aller chercher très loin la signification des noms de marques !

La marque propose de nombreux modèles, du jet à l’intégral, des modèles les plus sobres aux calottes vraiment originales. De quoi nous donner largement envie d’en tester un cette saison !

Et c’est via l’importateur Français SEMC que nous avons eu l’opportunité de tester le nouveau Drift qui se veut être du haut de gamme à destination du segment sport-route.

Premier contact, et première surprise…Qu’il est léger ! 1350gr seulement ! Cela en grande partie dû à sa double calotte tri-composite. Tri-composite étant dans ce cas, carbone, kevlar et fibre de verre.

Autant de composants ultras résistants en cas de choc et pourtant ultra légers. Cela peut sembler ridicule mais à l’utilisation au quotidien, qu’il s’agisse de Caberg ou d’autres d’ailleurs, réduire le poids de son casque de quelques grammes peut parfois faire une énorme différence. Sur ce point, le Drift fait partie des casques très agréables à porter que l’on oublie très rapidement une fois en route.

La particularité du Drift par rapport aux casques traditionnels est sa visière qui a tendance à s’élargir vers le bas du visage pour permettre une meilleure visibilité de la route et des instruments de bord. À l’utilisation elle s’avère très bien dessinée et permet vraiment d’avoir un champ de vision bien plus dégagé que certains autres modèles de casques. Caberg n’est pas le seul à proposer ce type de visière et à l’utilisation on comprend pourquoi.

L’écran, traité anti rayures est quant à lui aussi de très bonne qualité. Clair, sans déformation visible ou élément de design perturbant. Droitier ? Gaucher ? peu importe, la visière est équipée d’une petite patte à droite, mais également à gauche de manière à pouvoir ouvrir celle-ci avec la main qui sera libre.

D’origine, le Drift est fourni avec une protection Pinlock clear, comprenez par là, non teintée.
Même si l’efficacité des visières Pinlock n’est plus à démontrer, Caberg ne s’est pas arrêté là pour combattre la buée qui aurait décidé de vous gâcher la vue. Un petit levier situé sur le côté gauche vous permet en un instant d’écarter la visière de son joint de 5 petits millimètres,  juste ce qu’il faut pour accentuer la circulation de l’air dans le casque et réduire ainsi toute possibilité de buée sur la visière. Un système mécanique simple mais bien pensé. Celui-ci ne force en rien sur la visière et se manipule extrêmement facilement. Visière qui d’ailleurs ne plie/gondole pas lorsqu’on la manipule à une main comme on peut malheureusement le rencontrer sur d’autres modèles du marché.
Coté visière, notez également un écran solaire Anti UV-A et UV-B.
Ce dernier, une fois déployé, couvre parfaitement la vision « haute » de la route et vous laisse une vision claire sur les instruments de bord, l’écran ne descendant pas aussi bas.

La visière principale, comme la protection solaire est démontable. Comme toutes les marques, démontable parait-il facilement. Dans le cas de Caberg, une petite patte à pousser suffit normalement à la faire sauter. Dans la pratique c’est un peu plus complexe et difficile qu’indiqué avec toujours la crainte de casser un petit ergot ou de griffer la coque…toujours est-il qu’après nous y être pris à plusieurs reprises nous y sommes arrivés et avons amélioré notre temps de démontage d’essai en essai…tout un entrainement me direz-vous !

Côté aération, deux prises d’air à l’avant, côté mentonnière et côté front et un extracteur d’air à l’arrière. Celles-ci sont simples à manipuler et suffisamment grandes que pour réellement sentir le courant d’air dans le casque. À noter également que la mentonnière du casque étant assez éloignée de la bouche et qu’aucun mousse ou autre élément du style n’étant disposés devant les lèvres, l’air y circule d’autant mieux et ne viendra pas chatouiller vos poils de barbe…. du moins si vous la portez !

Les mousses intérieurs sont hypoallergéniques, anti-transpirants et bien entendu démontables et lavables en machine. Leur extraction et remise en place se font en un tour de main.

Du côté des oreilles des encoches dans les mousses vous permettront de venir y placer sans trop de difficultés vos oreillettes, qu’elles soient issues du kit Caberg ou autre d’ailleurs !

Pour maintenir le casque sur la tête en cas de problème, nos amis italiens ont préféré la boucle D à la boucle micrométrique. Peut-être pour affirmer son côté « racing » ou tout simplement pour permettre un serrage plus précis…allez savoir. Les deux systèmes se valant pour une utilisation « route », ce dernier point ne devrait pas entrer en ligne de compte dans le choix de votre casque.

 

Niveau coloris, Caberg étoffe sa collection cette année avec de nouveaux motifs en plus des traditionnelles couleurs unies. Une version carbone sera également disponible dans les jours à venir ! Voyez par vous-même. (Disponible de la taille XS au XXL)

 

Dernier point et non des moindres…le prix !
Alors oui on commençait l’article en utilisant des termes comme « haut de gamme », « tri composite carbone, kevlar, fibre de verre », …autant de termes qui d’habitude annoncent un prix au-delà de 400€…et bien non pas cette fois ! Caberg l’a joué intelligemment en proposant son casque à un prix bien moindre :  279.99 € pour la version unie et 299 € pour la version décorée.

Un tarif très attractif et compétitif en comparaison à ce qui se fait pour l’instant sur le marché. Reste que comme tout casque, la meilleure façon de s’en faire une idée est de glisser sa tête dedans !
Envie d’en savoir plus sur les produits Caberg, demander des prix ou des informations? Rendez-vous sur SEMC !

Présentation officielle Caberg

 

 

Geoffroyhttp://www.Objectif-moto.Com
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!
Article précédentPrésentation Shoei NXR
Article suivantGants Racer Roca et Roca F

Articles similaires

Commentaires

    • La c’est une bonne question, ce n’est pas non plus mentionné sur le site de Caberg. On tentera de passer les voir sur leur stand à Intermot et on verra sur place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,402FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité