BMW S1000 RR 2012, ce qui change.

L’arrivée de la S1000RR n’était pas passée inaperçue : dès les premiers essais, elle s’est imposée dans les comparatifs mais on le sait, la concurrence est rude et il faut bosser pour se maintenir au top. BMW le sait bien, ils ont travaillé sur la 1000RR pour une mise à jour sur le modèle 2012.
BMW S1000 RR 2012, ce qui change. BMW S1000 RR 2012, ce qui change. BMW S1000 RR 2012, ce qui change.
Toutes les nouveautés en un coup d’oeil: (liste fournie par BMW)

Moteur plus facile à conduire grâce à une caractéristique de couple optimisée.
Passage de deux courbes de puissance à trois (une courbe pour le mode Rain, une deuxième pour le mode Sport ainsi qu’une troisième pour les modes Race et Slick). Désormais 120 kW (163 ch) en mode Rain.
Redéfinition de la réaction à l’ouverture des gaz pour une réponse optimisée (réaction à l’ouverture des gaz sensible et tout en douceur en mode Rain et une même réaction directe et spontanée dans les modes de conduite Sport, Race et Slick.).
Force d’actionnement réduite des leviers à main et poignée de gaz à tirage rapide.
Rapport de réduction secondaire plus court pour un punch accru.
Réglage optimisé du Race ABS et du Contrôle de traction dynamique DTC (Dynamic Traction Control).

BMW S1000 RR 2012, ce qui change.

Section d’ouverture du canal d’admission d’air agrandie dans la tête de direction pour un débit d’air plus efficace.
Optimisation de la maniabilité, de la précision directionnelle et du retour d’information.
éléments de suspension revus pour une plage encore plus large des forces d’amortissement.
Adaptation de l’assiette et de la géométrie de la partie cycle par le biais de nouvelles valeurs pour l’angle de tête de direction, le déport de fourche, la position du pivot du bras oscillant, le porte-à-faux de fourche et la longueur du combiné ressort/amortisseur.
Nouvel amortisseur de direction à réglage mécanique sur dix niveaux.
Té de fourche forgé et fraisé se distinguant par un nouveau look ainsi qu’un déport réduit.
Design évolué se caractérisant par une partie arrière plus fine, par des carénages latéraux redessinés, par un cache central de boîte à air doté de grilles latérales et de «winglets» (ailettes).
Quatre nouvelles variantes de couleur : Racing red uni associé au blanc alpin uni, Bluefire uni, noir saphir métallisé, Motorsport.
Monogramme RR retravaillé.
Nouvelles talonnières et platines de repose-pied passager plus fines.
Nouveau traité visuel du compte-tours pour une lisibilité améliorée et écran à cristaux liquides (LCD) à luminosité réglable sur cinq niveaux.
Combiné d’instruments offrant les nouvelles fonctions «Best lap in progress» et «Speedwarning», désactivation du message d’erreur «éclairage» lorsque le projecteur ou le support de la plaque d’immatriculation sont déposés.
Repositionnement des pots catalytiques, suppression de la tôle de protection thermique.
Extension des options et des accessoires disponibles départ usine.

BMW S1000 RR 2012, ce qui change. BMW S1000 RR 2012, ce qui change. BMW S1000 RR 2012, ce qui change.
Ils ne se sont pas reposés sur leurs laurriers chez BMW, il ne nous restera plus qu’à tester ça en live et espérer la fameuse déclinaison roadster tant attendue.

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité