BMEC (Belgian Moto Endurance Championship) : 6h de Spa (12 et 13aoà»t)

Enorme déception pour Marc Fissette !

Après sa superbe performance lors de l’épreuve de Dijon en juillet, Marc Fissette avait hâte d’en découdre avec ses adversaires sur un circuit qu’il affectionne tout particulièrement, celui de Spa-Francorchamps. Dès les premiers essais, la malchance va pourtant s’abattre sur le Team City 2 Roues. Moteur cassé, c’est la tuile. Par bonheur le team liégeois RM Motos va dépanner Marc Fissette et Xavier Michel en mettant à leur disposition leur moteur de réserve. Un geste sportif que l’on ne retrouve plus qu’à ce niveau de la compétition et qu’il était important de souligner. Sixième à l’issue des essais, Marc Fissette va une fois de plus se jouer d’une concurrence pourtant extrêmement relevée pour signer le holeshot et aborder en tête le raidillon. Ce nouvel exploit en disait déjà très long sur la motivation du pilote de la Suzuki numéro 71.
BMEC (Belgian Moto Endurance Championship) : 6h de Spa (12 et 13aoà»t) BMEC (Belgian Moto Endurance Championship) : 6h de Spa (12 et 13aoà»t)
Dans des conditions météo très délicates, le coup était jouable. La meilleure preuve est qu’au terme de son premier relais, Marc Fissette a cédé le guidon à son équipier alors qu’il occupait une exceptionnelle deuxième place. Un terrible coup du sort va pourtant s’abattre sur le Team City 2 Roues Race Styling. La course a débuté depuis à peine une heure que Xavier Michel ne peut éviter la chute. Il parviendra à ramener la moto mais la perte de temps est énorme. Le reste de l’épreuve se limitera à une véritable coursepoursuite. Littéralement déchaîné, Marc Fissette, dont le pilotage a toujours fait merveille sur piste humide, grignote son retard. Au final, le Team franchira la ligne d’arrivée à une belle cinquième place. Là où d’autres auraient été satisfaits d’un tel résultat face à 69 autres furieux, Marc Fissette ne pouvait masquer sa déception : « Je n’ai pas de mot ! Je suis terriblement déçu. Dans de telles conditions de courses, nous avions un superbe coup à jouer. Nous aurions pu jouer la victoire ou tout au moins assurer un podium ce qui aurait été super. Cette chute est venue tout ruiner mais… c’est la course. La seule consolation est que notre titre de vice-champion est assuré avant la dernière course à Zolder. » Surmontant son dépit, Marc Fissette tenait à rester fairplay : « Je tiens sincèrement à féliciter le Team Herpigny et Grégory Fastré pour leur titre mais je peux déjà les assurer que la saison prochaine, ils peuvent voir en nous un adversaire redoutable. Je remercie également tous mes sponsors sans qui je n’aurais même pas pu prendre part à cette course, mon équipe pour l’extraordinaire travail qu’elle a une nouvelle fois réalisé tout au long du week-end ainsi que le traiteur Pitivier qui nous a permis d’être aux petits soins pour tous nos partenaires et invités. Et surtout, rendezvous à Zolder…»
BMEC (Belgian Moto Endurance Championship) : 6h de Spa (12 et 13aoà»t)

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Le salon de Bruxelles, avec ou sans moto ?

Le salon de Bruxelles est bien confirmé mais vous n'êtes sûrement pas sans savoir que certaines marques motos ont annoncé qu'elles n'y...

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...
Publicité