Biaggi à  nouveau champion

Dénouement extraordinaire et palpitant d’une saison Superbike non moins intense, le public Français qui s’est déplacé en nombre à Magny-Cours a eu droit à un spectacle d’une intensité rare.Au terme d’un week-end inattendu, Max Biaggi (Aprilia Racing Team) devient Champion du Monde eni FIM Superbike avec un demi-point d’avance sur Tom Sykes (Kawasaki Racing Team). Le Romain rentre ainsi dans l’histoire de la compétition en devenant à 41 ans, le plus vieux pilote jamais titré. Biaggi ajoute en ce 7 octobre 2012 une sixième couronne mondiale à son incroyable palmarès. Retour sur un dimanche de course hors du commun.
Biaggi à  nouveau champion
En première manche, Tom Sykes prend le meilleur départ. La pluie s’est invitée sur le tracé nivernais depuis la veille au soir, la piste humide est particulièrement piégeuse. Max Biaggi est englué dans le peloton. Au troisième tour, au freinage de l’épingle d’Adélaïde, le pilote Italien chute. Coup de théâtre impensable, alors que Tom Sykes et Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport), ses deux uniques rivaux pour la couronne mondiale, se hisse parmi les leaders. Biaggi voit son avance au championnat fondre d’un coup.
Biaggi à  nouveau championTom Sykes
Survolté et loin des calculs de points pour le gain du titre mondial, Sylvain Guintoli (PATA Racing Team) se porte à la hauteur de Sykes et Melandri et les dépasse.Le Français remporte sa troisième victoire de la saison sur une piste piégeuse devant Melandri et Sykes.
Biaggi à  nouveau championSylvain Guintoli (PATA Racing Team)
La deuxième manche se déroule sur une piste séchante où les tâches d’humidité sont encore nombreuses. Une fois de plus, Tom Sykes s’élance en tête de la course, et pendant tout la première partie de la seconde manche, le pilote Anglais est virtuellement Champion du Monde. Max Biaggi est fébrile et navigue aux alentours de la huitième position, derrière Davide Giugliano (Althea Racing) et Carlos Checa (Althea Racing). Le Catalan qui a chuté en première manche, semble en difficulté. Biaggi dépasse les deux pilotes Ducati et passe la ligne d’arrivée en cinquième position. Un résultat qui lui permet de compter un demi point d’avance sur Tom Sykes qui remporte la deuxième manche, sa quatrième victoire de la saison.Melandri a sévèrement chuté un peu plus tôt, ruinant toutes ses chances de remporter le titre 2012.
Pour un demi point au terme d’une saison intense et disputé, Max Biaggi devient Champion du Monde eni FIM Superbike 2012. C’est évidemment le plus petit écart de l’histoire du Superbike créé en 1988. Tom Sykes est vice-champion du monde 2012, tandis que Melandri, suite à une fin de saison catastrophique avec notamment cinq résultats blancs en six courses, termine troisième du classement général.
Très méritant, le clan Français a particulièrement brillé devant son public. Sylvain Guintoli remporte son troisième succès de la saison en s’adjugeant la première manche. Une course au terme de laquelle Maxime Berger (Red Devils Roma) termine quatrième, son meilleur résultat depuis son arrivée ne Superbike l’an dernier. Plus malchanceux, victime d’une sortie de piste en début de course, Loris Baz (Kawasaki Racing Team) se hisse tout de même à la dixième position.
En seconde manche, Sylvain Guintoli s’impose une nouvelle fois sur le podium de Magny-Cours avec une fantastique troisième place, derrière Jonathan Rea (Honda World Superbike Team). Maxime Berger est onzième, tandis que Loris Baz abandonne sur chute.
Au classement du Championnat des Constructeurs, Aprilia s’impose devant BMW et Ducati. Kawasaki est quatrième.
Résultats course 1 : 1. Guintoli (Ducati) 23 Laps/101.453 km in 44’06.299 average 138.016 kph; 2. Melandri (BMW) 6.127; 3. Sykes (Kawasaki) 16.595; 4. Berger (Ducati) 21.857; 5. Haslam (BMW) 25.149; 6. Badovini (BMW) 32.778; 7.Laverty (Aprilia) 34.311; 8. Giugliano (Ducati) 47.269; 9. Corti (Kawasaki) 49.720; 10. Baz (Kawasaki) 50.192
Résultats course 2 : 1.Sykes (Kawasaki) 23 Laps/101.453 km in 38’15.725 average 159.092 kph; 2.Rea (Honda) 1.354; 3. Guintoli (Ducati) 2.393; 4. Laverty (Aprilia) 13.122; 5. Biaggi (Aprilia) 13.955; 6. Giugliano (Ducati) 18.229; 7. Checa (Ducati) 18.430; 8. Davies (Aprilia) 26.648; 9. Badovini (BMW) 33.809; 10. Camier (Suzuki) 37.217; 11. Berger (Ducati) 38.871; 12. Corti (Kawasaki) 55.714; 13. Zanetti (Ducati) 57.621; 14. Aoyama (Honda) 1’05.487; 15. Brignola (BMW) 1 Lap.
Classement du Championnat : 1. Biaggi 358; 2. Sykes 357,5; 3. Melandri 328,5; 4. Checa 287,5; 5. Rea 278,5; 6. Laverty 263,5; 7. Guintoli 213,5; 8. Haslam 200; 9. Davies 164,5; 10. Giugliano 143; 11. Fabrizio 137,5; 12. Badovini 133; 13. Baz 122; 14. Camier 115,5; 15. Smrz 92,5; 16. Berger 92…
Classement constructeurs : 1. Aprilia 444,5; 2. BMW 421; 3. Ducati 416; 4. Kawasaki 397,5; 5. Honda 293,5; 6. Suzuki 136,5.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,415FansLike
201FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité