Au Pays du Soleil Levant

Circuit de Motegi / JaponC’est ici que la suite du Championnat se déroule. Les 40 pilotes se retrouvent à l’autre bout du monde pour le 1er Grand Prix d’une série de 3. D’abord le Japon, puis la Malaisie et enfin l’Australie, tous étant séparés d’une semaine.
Contrairement au GP précédent, Valentin connaît ce circuit, il n’est pas nouveau dans le calendrier. VD : « Le circuit de Motegi possède d’importantes phases de freinage et d’accélération, il y a en fait les plus gros freinages de la saison. Les contraintes sont donc élevées pour les pilotes et les motos, mais cela fait parti du style japonais et nous savons tous à quoi nous attendre. Pour sortir efficacement de ces nombreux virages serrés, il est important d’optimiser l’adhérence en sortie de courbe, cela permet d’accélérer rapidement et donc d’atteindre la meilleure vitesse de pointe dans les lignes droites. C’est un peu technique mais c’est un circuit intéressant. »
Le Circuit de Motegi
Au Pays du Soleil Levant
Longueur du Circuit : 4801 m- Plus longue ligne droite : 762 m- Virages à gauche : 6- Virages à droite : 8- Largeur : 15 m
Yamaha à domicile
Le team Fiat Yamaha est chez lui, ce week-end, à l’occasion du Grand Prix du Japon comptant pour le Championnat du Monde FIM MotoGP, premier volet d’un tryptique asiatique qui mènera aussi le Continental Circus en Malaisie et en Australie.
Au Pays du Soleil Levant Au Pays du Soleil Levant
Jorge Lorenzo est l’incontestable leader. Il s’est imposé l’année dernière à Motegi devant son coéquipier Valentino Rossi. L’Espagnol de 23 ans a 56 points d’avance sur Dani Pedrosa, le seul pilote qui peut encore le rattraper.Rossi a lui gagné à Motegi en 2001 et avec Yamaha en 2008, ce qui lui permettait d’ailleurs de remporter son 8e titre.
Lorenzo : « RETROUVER LE PODIUM » « Motegi, c’est l’antre de Yamaha et je suis toujours fier de piloter ici. Ma victoire l’année dernière fut l’un de mes plus grands moments. J’aime Motegi et j’espère que ce circuit nous réussira cette saison. L’objectif n° 1 sera de retrouver le podium et de marquer autant de points que possible. On va essayer d’être rapides dès le vendredi pour les trois courses qui se présentent. Valentino Rossi : « JE M’ATTENDS à SOUFFRIR » « Le Grand Prix d’Aragon fut un week-end difficile, à la fois parce que nous avons eu du mal à trouver de bons réglages et parce que mon épaule m’a posé des problèmes. Ma jambe (fracturée en juin) est maintenant presque revenue à la normale. Je peux même courir. Mais l’épaule reste un problème qu’il faudra traiter. J’ai de grands souvenirs de Motegi, surtout la victoire lors du Championnat 2008, mais je m’attends à souffrir dans ma chair ce week-end. Il y a trois semaines difficiles devant nous, mais aussi deux de mes pistes préférées, alors j’espère de belles choses. »

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,435FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité