4 hours of spa Endurance Une dernière heure à  rebondissements

4 hours of spa Endurance  Une dernière heure à  rebondissements
Finale passionnante pour les 4 Hours of Spa endurance disputées ce samedi soir sur le circuit de Francorchamps.Après trois heures de course, on pensait que la Moto Guzzi de Charles Artigues-Sleurs allait rééditer son succès de l’an dernier. Les Français s’étaient portés au commandement dès le début de l’épreuve et malgré la double sortie des safety cars et les efforts de la Suzuki de De Ridder-De Ridder, de la Moto Guzzi de Segarra-Segarra, de la Honda de Gysbrecht-Smith, de la Nico Baker de Ganter-Kaiser et de la Rav-Kawasaki de Wobker-Fohne, ils avaient réussi à s’adjuger un tour d’avance.
Pourtant, alors que sonnait la troisième heure, les leaders rangeaient leur machine au bord de la piste à hauteur du virage de La Source: moteur cassé.Du coup, les Segarra, qui venaient juste de ravitailler, s’emparaient du commandement alors que leurs rivaux directs, De Ridder-De Ridder et Wobker-Fohne rentraient aux stands vingt minutes plus tard. Ces arrêts permettaient à Segarra-Segarra de faire passer leur avantage à un tour complet. Si, grâce à ces arrêts Gysbrecht-Smith se maintenaient un instant à la seconde place, ils devaient d’abord abdiquer devant De Ridder-De Ridder et perdait la troisième marche du podium lorsque Wobker-Fohne entamaient une remontée spectaculaire.
Cette remontée allait même les conduire à la seconde place avant que leur Rav Kawasaki ne s’immobilise quelques instants en bord de piste suite à un problème de carburant. Elle repartait mais derrière la Suzuki de De Ridder- De Ridder qui conservait sa seconde place jusqu’au drapeau à damier.On attendait la Rav Kawasaki sur la troisième marche du podium, lorsque, nouveau coup de théâtre, cette machine se retrouvait à nouveau en panne sur le circuit dans le dernier tour. Elle ne passait pas la ligne d’arrivée et ainsi la Honda de Gysbrecht-Smith récupérait de manière totalement inattendue la troisième place.
A signalé que Richard Hubin n’effectuait que quelques tours suite à un serrage moteur alors que de Radiguès-Mertens perdaient toutes leurs chances de figurer dans le top 5. Leur Dholda devait opérer un arrêt supplémentaire suite à un bris de phare avant de rentrer dans les box vingt minutes avant la fin de l’épreuve.Ces divers retraits faisaient bien l’affaire de Pfister-Rieger, mais aussi de Sharp-Detournay. Ceux-ci s’emparaient de la cinquième place quasi au sprint au détriment d’Aue-Hofmann.
Classement final.1. Segarra-Segarra (Moto Guzzi) 78 tours ; 2. De Ridder-De Ridder (Suzuki) à 1 tour ; 3. Gysbrecht-Smith (Honda) à 2 tours ; 4. Pfister-Rieger (Suzuki) à 3 tours ; 5. Sharp-Detournay (Suzuki) à 4 tours ; 6. Aue-Hofmann (Moto Guzzi) à 0.07’184 »; 7. Van der Spiegel-De Vos (Ducati) à 2.11’609 » ; 8. Sardi-Zaccharelli (Moto Guzzi) à 2.58’719 » ; 9. Ganter-Kaiser (Nico Baker) à 5 tours ; 10. Schopper-Strohmayer (Moto Guzzi) à 2.27’762 » ; etc.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité