Inscription | Connexion
round image on layout top

Par Objectif-moto le 28 mars 2009

Yamaha X-Max 250


Yamaha X-Max 250
 

Because life is a sport!



Ainsi commence le dossier de presse décrivant ce modèle. En effet, les ingénieurs de Yamaha donnent le ton en matière de sportivité dans le segment maxi-scooter, privilégiant le plaisir de conduite, tout en apportant leur pierre à l’édifice afin de pallier les problèmes de mobilité bien connus dans nos villes.

Le mot « fun » a donc guidé les géniteurs du X-Max, et force est de constater qu’ils sont parvenus à allier le sport et l’utilitaire dans cet engin fort bien conçu, capable de vous emmener en ville comme en dehors, en libérant des sensations plus proches de celles ressenties au guidon d’une moto qu’aux commandes d’un autre scooter.

Plaisir de conduite

En selle, donc ! Le moteur réagit immédiatement au coup de démarreur, en prenant garde toutefois de saisir un levier de frein. La sonorité du 249,78cc 4-temps est étouffée, feutrée, à cause du volumineux silencieux et des normes actuellement en vigueur. Cela ne laisse pas présager ce dont cet engin est capable, en effet, avec une puissance de 20 chevaux, la réponse aux gaz est franche, l’extraction du trafic aisée ; plus on tourne la poignée de droite, plus la poussée continue, sans à-coups grâce à la transmission automatique, et on arrive à une vitesse de pointe affichée de près de 160 km/h, étonnante si l’on considère les données constructeur mentionnant 125 km/h... Alors, compteur optimiste, ou faute de frappe ? Au rayon mécanique, le moteur a été placé très bas, le radiateur et la batterie ont été avancés, et sont situés dans le tablier avant. Le réservoir, d’une contenance de 12,5 litres, prend place sur le plancher, entre les pieds du pilote, tout ceci permettant d’abaisser le centre de gravité, ce qui assure au X-Max un comportement routier des plus joueurs.

La partie cycle, composée d’un cadre en tubes d’acier, repose sur des roues de grand diamètre (pour un scooter s’entend), de 14’’ à l’arrière et de 15’’ à l’avant, l’empattement est relativement long pour lui assurer une bonne stabilité sans toutefois nuire à la vivacité, les suspensions sont confiées à une fourche télescopique, et à deux combinés ressorts réglables en précontrainte qui s’avèrent très fermes, voire parfois trop rigides sur route dégradée, où la tenue de cap s’apparente parfois à du rodéo... Sur un billard, il se comporte admirablement, comme posé sur un rail, permettant des prises d’angles « pas possibles », réagissant à la moindre impulsion sur le guidon, inspirant très rapidement confiance à son pilote qui en redemandera. Le fun avant tout ! Pour freiner ses ardeurs et ses 164 kg, il peut compter sur un disque de 267 mm à l’avant, et sur un disque de 240 mm pour l’arrière, qui se montrent efficaces si on n’hésite pas à tirer fort sur les leviers. Au niveau consommation, lors du test, le X-Max n’a brûlé qu’entre 3 et 3,5 litres d’essence pour 100 km, les arrêts à la pompe pouvant donc être espacés de 350 à 400 km. Pas mal, le scooter au long cours…

Pour avoir effectué un premier galop d’essai sous une pluie battante, la protection offerte par le tablier et la bulle s’avère satisfaisante. Notons cependant que la découpe entre le bloc guidon et le bas du bouclier laisse ruisseler l’eau, rinçant proprement les genoux du pilote. Pantalon de pluie vivement conseillé ! La tête se trouve épargnée des remous grâce au pare-brise dont la courbure permet une déviation fort efficace de l’air. Certaines turbulences génèrent quelquefois une poussée dans le dos, mais à plus vive allure.

yamaha-x-max-250




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous !



blog comments powered by Disqus

AVIS DES MEMBRES

divider image

Aucun avis pour l'instant. Soyez le premier à donner votre avis

Retrouvez Objectif-Moto sur

divider image
  • Facebook
  • Google Plus
  • RSS
  • Twitter

Twitter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

divider image
 
 
bottom round image






 

Conditions d'utilisation | L'équipe | Annonceurs - Partenaires | Liens | Contact | Objectif-Moto sur Google Plus
Toutes les marques citées sur Objectif-moto appartiennent à leurs propriétaires respectifs ! | Copyright Objectif-moto 2009-2012 Tous droits réservés

L’équipe d’Objectif-moto est composée de journalistes et de testeurs professionnels mettant leurs expériences et leurs savoir-faire dans la réalisation quotidienne d’essais, d’articles, comparatifs et actualités motos ainsi que dans les tests de matériels et équipements moto divers (casque, veste, gants, bottes, pneus, échappement, etc.). Notre passion commune nous amène à tester des motos en collaboration étroite avec les importateurs tels que Suzuki, Aprillia, Bmw, Ducati, Kymco, Harley Davidson, Ktm, Honda, Kawasaki, Triumph, Yahama et bien d’autres encore afin de vous faire partager nos impressions sur ces différents modèles testés. Sportive, roadster, routière, GT, custom, trail, 125, enduro ou cross, sont autant de types testés par nos essayeurs en fonction des opportunités qui s’offre à eux. Fort de sa communauté de motards sans cesse grandissante, Objectif-moto offre également à ces derniers la possibilité de partager avec la communauté leurs avis sur les différents modèles de motos existants, ou de publier gratuitement des annonces pour vendre leurs motos ou accessoires moto. Avec une visibilité chaque jour accrue, Objectif-moto représente également une opportunité unique à nos partenaires d’être vu par des milliers de visiteurs chaque jour. C’est pourquoi des marques telles que Michelin, Bridgestone, Motoblouz font confiance à Objectif-moto depuis maintenant des années.

Creatix Webdesign     Google Double click